Skip to content

L’Angola toujours en pleine reconstruction – FIBA ​​Basketball World Cup 2023 African Qualifiers 2023

ABIDJAN (Côte d’Ivoire) – After successful the FIBA ​​AfroBasket 2013 face-to-face with Egypt (57-40), l’Angola received enormously one of the best comb for the continental medals.

La fois où la nation 11 titrée championne d’Afrique s’en est le más rapprochée, c’était en 2015, avec una finale perdue contre le Nigeria, sacré lui pour la première et distinctive fois champion d’Afrique.

Les légendes du basket angolais étaient alors en fin de carrière, alors que les autres nations africaines étaient elles en plein essor.

L’Angola hosted six consecutive editions of FIBA ​​AfroBasket from 1999 to 2009

After the seventh and fifth locations in 2017 and 2021, the Angolan workforce determined to rebuild after the bottom.

Within the difficulty of FIBA ​​AfroBasket 2017, Angola misplaced 8 ranks on the earth class as a result of it went again to the twenty third place, and the third continental place in Nigeria and Tunisia. Cette chute parfaitement traduit le problème auquel la fédération angolaise était confrontée.

L’ailier Reggie Moore, l’un des vétérans à l’époque, hereby declared: « Maintenant, il faut que les jeunes acquièrent de l’expérience et se préparent pour le prochain AfroBasket – l’objectif majeur – parce que est dans cette compétition que nous voulons dominate à nouveau. » Ce commentaire date de 2017 et la reconquête des some continentalaux ne s’est pas passée comme espérée.

Toutefois, the method of reconstruction bat son plein and the coach Joseph Claros are three causes for the concept of ​​relieving this monumental deficit.

With the passages in Europe, in Asia, in Africa, in Amérique du Nord et du Sud, the Spanish technician benefited from a terrific expertise.

Arrived on the tête de l’équipe in 2021, Claros a une mission: enable l’Angola de renouer avec sa gloire d’antan.

Throughout the third version of the FIBA ​​2023 Coupe du Monde FIBA ​​Africa Championship in Abidjan (Côte d’Ivoire), the FIBA ​​basketball coach was present in a fragile state of affairs, extra insurmountable. C’est juste un processus que prend un peu de temps.

Les jeunes joueurs ont besoin d’être encadrés par les plus anciens, dont il ne peut pas se deprive immédiatement.

« L’Angola disposé pendant longtemps d’un formidable groupe de joueurs talentueux. Presque tous évoluaient en Angola à l’époque et le stage du championnat était très elevé. Il y en avait en plus un ou deux qui dominaient au Portugal et en Espagne. The choice is très forte et elle gagnait »observe-t-il.

Il signifies that cela malheureusement coincided with a coupure in Angola: « Toutes les équipes venaient de la même ville et il n’y avait pas de seconde division. De nombreuses provinces ne pratiquaient pas le basket et en conséquence, la disciplina a stagné et ne s’est pas développée. »

For the reconstruction, the coach dit vouloir mettre l’accent sur l’augmentation du nombre de licences: « In Angola, it has already been seven years since younger individuals have been born, though Nigeria and Senegal have greater than 400. We’re voulons nous développer et augmenter le identify de compétitions, tout en nous assurant que les jeunes puissent beneficier d ‘un bon temps de jeu. Nous devons assist them to be taught confidence. »

The time can be served by occasions such because the FIBA ​​Olympique Qualification Tour, the FIBA ​​AfroBasket 2021 and the African Zone Eliminatoires de la Coupe du Monde FIBA ​​2023 to move the spherical of 45 joueurs and stimulate the interior competitors, to be able to progress.

« Cela nous donne des choices. Je ne veux pas créer un groupe de 12 joueurs able to gagner un tournoi, il faut miser sur le moyen et le lengthy termes. Dans notre équipe, il ya peu près quatre joueurs de moins de 24 ans et nous allons continuer d’en intégrer de plus en plus pour rebuild the angolaise choice. »

For the Claros coach, the qualification for the second tour of the Éliminatoires Zone Afrique is a superb novelty and he understood effectively in benefiting from persevering with the method of reconstruction of l’Angola.

FIBA

Leave a Reply

Your email address will not be published.