Skip to content

LCF Repêchage | À talent égal, les Alouettes vont miser local

Danny Maciocia repeats him haut et fort: à talent égal, c’est sur les Québécois qu’il jette son dévolu. Ce sera encore le mot d’ordre au repêchage de mardi prochain.

I published on April 29

Katherine Harvey Pinard

Katherine Harvey Pinard
the press

« Je peux déjà m’imaginer Mardi, when will our tour de parler aux 4 beand et 13and rangs, les gens diront : “Ils vont probablement y aller local.” Nous y allons local parce que nous croyons que nous avons de solides joueurs ici », I launched sans détour le directeur général lors d’une rencontre virtuelle avec les médias, vendredi matin.

Selon le plus récent classement du bureau de recrutement de la LCF, 3 Québécois font partie des 20 meilleurs espoirs en vue du repêchage du 3 mai: le demi défensif Enock Makonzo (8and rang), the receiver of passes Samuel Émilius (11and rang) et le joueur de ligne offensive Cyrille Hogan-Saindon (18and rang).

« La philosophie, ici, c’est que nous choisirons toujours le meilleur joueur. Mais à talent égal, nous repêcherons toujours locally », to réitéré Maciocia.

Je crois qu’il ya d’excellents talents ici. Il ya beaucoup plus de jeunes d’ici que reçoivent des bourses d’études au sud de la frontière.

Danny Maciocia, Director General of the Alouettes

Another aspect pris in considération par l’organisation montréalaise: les joueurs locaux sont plus portés à rester avec l’équipe une fois leur contrat d’entrée venu à échéance. Il s’agit d’une réalité commune à tous les marchés, rappelé le DG.

« Il ya quelque chose de bien dans le fait de jouer dans sa cour, devant sa famille et ses amis, de porter l’uniform. Tous les joueurs que j’ai interviewés pour mardi ont vu AC [Anthony Calvillo] jouer.

« Quand tu prépares ton tableau comme nous le faisons presentement pour mardi, c’est le genre de sujets de conversation que nous avons pour all les joueurs de cette province. À talent égal, I thought that c’est beaucoup plus facile de garder le joueur ici. Les partisans vont s’identifier à lui et c’est ce que nous recherchons comme organisation, plutôt que d’aller chercher un joueur de l’extérieur, lui faire signer un contrat d’entrée, mais le voir returnner à la maison après deux ou trois ans, ce qui est understandable. »

considerable advantage

Before joining the Oiseaux as General Director in 2020, Danny Maciocia has passed new seasons as the head chef of the Carabins de l’Université de Montréal. Des jeunes joueurs, il en a reencontré à la pelletée. Et ça représente a considérable avantage par rapport aux autres équipes du circuit, croit-il.

« C’est un avantage que j’aurai probably encore por quelques années, affirme-t-il. C’est gros, especially for the joueurs who don’t choose to come [avec les Carabins] It seems that I probably suis there dans leur salon, dans leur cuisine, j’ai probably parlé à leur mère. Je connais probably mieux leur situation que d’autres [équipes au] pays.

« I thought that it encores plus an advantage pendant les deux années de pandémie, quand nous n’avions pas le camp d’évaluation. Je me disais : “I don’t want to kiss you, I let you leave me.” […] Les entrevues que nous faisons en ce moment sont pour la plupart des formalités pour savoir où ils en sont en ce moment, quels sont leurs objectifs à court et long terme, comment ils voient la suite des choses. »

finally the normality

One fois le repêchage finished, les Alouettes donneront rendez-vous le 15 mai, à Trois-Rivières, for the debut of leur camp d’entraînement.

Contrairement à l’année passée, les choses derouleront un peu plus dans la normalité. C’est-à-dire that the camp will be open to the public and that the team will prepare to dispute several matches in preparation. Ceux-ci auront lieu on May 28 against the Tiger-Cats in Hamilton and on June 3 against the Rouge et Noir in Ottawa, in Montréal.

L’entraîneur-chef Khari Jones s’est dit « emballé » d’avoir, finally, a camp d’entraînement complet et de pouvoir « regarder les jeunes » dans de vraies situations de jeu.

« I thought that ce sont eux [les jeunes joueurs] who are the most affected by the pandemic, at-il launched. Tu fais une équipe en montrant ce que tu sais faire au camp d’entraînement, mais aussi lors des matchs préparatoires et en ayant l’opportunité de jouer avec les lumières allumées. C’est difficile quand tu n’as pas la chance de les regarder, mais maintenant nous l’aurons. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.