Skip to content

Le C’Chartres Soccer in saura peut-être plus in October…

Une coupée équipe en deux. Ce sont les mots qui revenaient dans la bouche de certains Chartrains, samedi soir, à Châteaubriant, à l’difficulty d’un match nul peu enthousiasmant (1-1). Même Aurélien Gazeau faisait ce constat. Installé désormais sur Laval, l’ex-meneur de jeu du C’Chartres Soccer était venu voir ses anciens coéquipiers of him. Lui aussi a discovered que ce Chartres-là manquait de liant, mais surtout de percussion offensive dans l’entrejeu.

Chartres ramène un level de Châteaubriant

Privé du capitaine Clément Chantôme (cuisse) et de Kévin Bru (adducteurs), his coach Jean-Pierre Papin avait dû bricoler un experimental milieu en titularisant le jeune Esteban Gonçalves, aux côtés de Mehdi Haddadou, dans un rôle de quantity 6. Arnaud Archimbaud et Nicolas Palbrois occupaient les couloirs.

Bref, un assemblage très défensif et très eloigné des trois offensifs, Loïc Gagnon, Pierre Picot and Alexis Gouletquer. Un Picot que eut du mal à trouver son rôle de el lors d’une première période plutôt dominée par les Castelbriantais, même s’ils avaient dû répondre à l’ouverture (magistrale) du rating, signed d’Archimbaud sur un missile à plus of 35 meters.

Des miettes en assault

Sur ces 45 premieres minutes, Chartres avait eu deux events. Et encore, une seconde provoked by a mauvaise revival of the native protection, mais Gagnon ne profitait pas de l’offrande, sa frappe étant trop cadrée sur le gardien.

To contribute a plus offensif, JPP changeait ses batteries à la mi-temps en faisant rentrer un réel attaquant (Diakhaby, à la place de Picot). Et c’était beaucoup mieux. Chartres montrait un peu plus d’allant. Sans toutefois stressed Milon, le dernier rempart des Voltigeurs. Apart from a middle tendu d’Archimbaud raté d’une longueur de crampon par Gouletquer (67′). L’ex-Manceau, disadvantaged of the ballon, got here to acquire the premiere and the seule alternative du match.

Sans réel meneur offensif, Chartres montrait une nouvelle fois ses limits (offensives) en fin de match, où les Castelbriantais reprenaient le contrôle du ballon. Les vingt dernières minutes étaient pénibles pour les coéquipiers de Diaranké Fofana, propelled, pour la circonstance, capitaine. Pénibles, mais loin d’être infernales puisque le gardien Crépel n’avait aucun arrêt à effectuer. As they’re homologous to him who voyait, with a 3 grand soulagement, the coup-franc d’Archimbaud failed sur son poteau (81 ‘).

Gassama, the answer offensive au milieu?

À quelques millimètres près, Chartres aurait pu distribur avec les trois factors. Ce qui n’aurait pas été un scandale lors d’un match peu ouvert. It stays that JPP will discover options in a millieu or il n’a pas encore déniché le successeur d’Amine Hémia (parti à Martigues/Nationwide), ce joueur succesful d’alimenter les attaquants, et parfois de marquer (12 buts la saison passee). Un Omare Gassama, qui s’entraîne depuis un mois et demi avec Chartres, peut être ce chainon manquant. Faut-il pour cela que l’ancien Pisciaçais, reclassé newbie, soit qualifié début octobre*. Automotive le CCF aura bien besoin de lui pour rivaliser avec des écuries plus ambitieuses than Châteaubriant, comme Chambly, le Racing Colombes or encore Vannes, that Chartres croisera le mois prochain. D’ici là, il a 4e tour de Coupe de France face au FC drouais (N3), le samedi 24 septembre…

* Deux attackers, former professional Loris Arnaud et le jeune Samuel Noireau-Dauriat, prêté par le PSG, pourraient, eux aussi, être qualifiés.

CHÂTEAUBRIANT – C’CHARTRES FOOTBALL : 1-1 (1-1). Chateaubriant (Loire-Atlantique). Referee: M. Garo. Spectators: 500 round.
Buts. Pour Châteaubriant: Bangoura (23); pour Chartres: Archimabud (6).
Investments. À Châteaubriant : Touré (11), M. Altikulac (58) ; to Chartres: Gagnon (51), A. Fofana (68).
Chateaubriant: Milon – Ndiaye (Goudiaby, 65′), M. Altikulac, Gaudiche, Terrien, Fayolle, Caumet, S. Altikulac (Waflart, 65′), Bangoura, Fokam Kamguen, Touré (Ramanamahefa, 31′). Non entrés en jeu : Kamdjin, Philippe (g.). enter Daouda Leye.
C’Chartres Soccer:Crépel – Negouai, B. Fofana, D. Fofana, Palbrois (A. Fofana, 46), Archimbaud, Gonçalves, Haddadou, Picot (Diakhaby, 46), Gagnon (Villette, 90), Gouletquer (Mauduit, 82) ). I didn’t enter jeu : Barry (g.). enter Jean-Pierre Papin.

Jean-Andre Provost

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.