Skip to content

Le Jarnac Fins Bois Rugby veut marquer son territoire

J’accueille ce projet avec beaucoup d’enthousiasme. On sent dans la commune une certaine nostalgie des années glorieuses.

Ce dernier a pris corps le 1er juillet dernier lors d’une assemblage générale que l’a validated à une large majority. Il s’article autour de trois axes: create a terroir club through a rapprochement avec Rouillac, avoir deux équipes seniors cométitives (ndlr: la première évoluera en Régional 2) and develop the rugby school.

« On s’est rapproche de la municipalité de Jarnac que demeure l’épicentre du club mais aussi de Rouillac et de sa communauté de communes afin de développer une nouvelle entité », specify Michel Delage. Première conséquence, le RCJ n’existe plus et s’appelle désormais le Jarnac Fins Bois Rugby (JFBR).

« C’est l’appellation du territoire et du terroir. Il était devenu complicated d’attirer des joueurs parce qu’on était moins attractant, Olivier Mattiuzzo confirms that he is not there anymore than sept joueurs à l’entraînement au cœur de l’hiver. On est désormais 45, envisage sérieusement to relaunch a B team that will fire the passé et on espère faire encore une fifteen d’elements grace notamment au système des doubles licences. C’est déjà acté avec des joueurs de l’UBJ et c’est en passe de l’être avec certains de l’UCS grace à Junior Sua avec qui j’ai entraîné et qui directs désormais les espoirs cognaçais. Tous ceux qui ne seront pas retenus le week-end pourront come jouer avec nous. »

Dynamiser of the rugby school

Deuxième objectif : revoir du rugby sur le terrain de Rouillac alors that the club shot il already 18 years. « On va dans un premier temps concentrer sur les jeunes avec une première journée des écoles de rugby organisée le 27 août (ndlr : day of the traditionnelle foire) thanks to other inflatable structures prêtées by the committee. Aux vacances de la Toussaint, the departmental selection U13-U14 will come to Rouillac. Et vers le mois de novembre, on devrait pouvoir délocaliser des matches à Rouillac », complete Michel Delage.

A revival encouraged by Rouillac’s mother Dominique Mancia: « J’accueille ce projet avec beaucoup d’enthousiasme. On sent dans la commune une certaine nostalgie des années glorieuses. Pour moi, le sport collectif, c’est très enrichissant ». Currently, a signed convention between the football and rugby clubs is in the cours d’élaboration in order to help share the terrains and the club-house.

Dernier axis of progression: the rugby school directed by Didier Faganas. « He currently owns 70 licenses for more than 12 years, since he is aware of the higher categories above the UCS, but there is a little just in all of the categories. On aimerait monter à 100 licenciés mais cela implique de recruter également de Dirigants, des éducateurs et des benévoles. On en appelle à toutes les bonnes volontés. »

Finally pour mieux identifier sa nouvelle entité, a nouveau logo created by Antoine Audoin, joueur du club. It represents a chabot (poisson emblème de la ville de Jarnac) que fait le dos rond pour représenter a rugby ball et que tient dans sa bouche une grappe de raisin, emblème de la communauté de communes du Rouillacais. The preuve that Jarnac et Rouillac marchent désormais main dans la main au niveau du rugby.

Pour tous renseignements, vous pouvez joindre le club au 06.32.26.63.66; 06.61.81.96.72 or 06.76 96.64.08.

A staff étoffé chez les seniors

To lead Jarnac’s seniors a nouveau, Olivier Mattiuzzo ne revient pas seoul. Il embarkation dans l’aventure des anciens joueurs d’Angoulême comme Adrien Ibarz et Maher Changuel in qualité d’adjoints. The old buteur du RCJ Romain Deville will assure the physical preparation and training, Aloisio Takaniko will arrive from Guyane with his diplomas in training.
« On reprimand l’entraînement le 20 juillet. On prévoit a surprise stage of deux jours début septembre puis on aura a match of preparation à Jarnac le 10 septembre face à l’Entente des Coteaux de l’Arrêt, club des Hautes-Pyrénées who evolved into Régional 1. Le but est de monter in R1 d’ici deux ou trois ans »Olivier Mattiuzzo concluded.

Leave a Reply

Your email address will not be published.