Skip to content

l’elimination des Bleues in demi-finals n’efface pas un parcours prometteur

Les défaites sont toujours vécues comme des échecs. Celle de l’équipe de France féminine battue aux portes of the finale de l’Euro de football par les Allemandes (2-1), mercredi juillet 27, en es un aux yeux de la sélectionneuse, Corinne Diacre : « On ne peut pas I will say that ça soit un Euro réussi. La victoire finale était notre ambition, on ne peut pas se satisfaire de perdre. »

More certaines défaites peuvent serve pour l’avenir. C’est le cas pour les Bleues, que quittent l’Angleterre en ayant enfin joué a « dernier carré » of the continental competition, ce qui ne leur était never arrived. « Tout n’est pas à jeter. On a construit des choses, il ya un socle solide. Il nous faut encore un peu de temps »a d’ailleurs fait valoir Corinne Diacre.

Ce plafond de verre enfin brisé a goût de « reviens-y » pour les joueuses et la selecctionneuse. Le maintien de cette dernière jusqu’au Mondial 2023 ne fait désormais plus trop de doute, elle à que la Fédération française de football (FFF) avait sued d’atteindre les demi-finals dans cet Euro.

Certains des choix de la Nordiste, introduced in 2017, ont fait débat après a Mondial 2019 in demi-tente à domicile. They are management a également été critiqué. Finally, they can be targuer d’avoir su mener les Françaises, lors de cette prometteuse campagne européenne, près du sommet international. Retour sur le mandat de Corinne Diacre à la tête des Bleues in quatre moments clés.

Read also the portrait: Article reserved for our subscriptions Euro féminin 2022 : Corinne Diacre, from the adversity to the landscape chez les Bleues

L’échec du Mondial 2019

Corinne Diacre used her defeat in the quarterfinals of the Mondial 2019 against Etats-Unis (1-2). La déception vécue trois années plus tôt au Parc des Princes à Paris, a servi de base encouragingante, d’autant plus que les Américaines avaient été sacrées quelques jours plus tard.

« On avait été déçues sur le coup. Mais, avec du recul, on a perdu d’un but against the champions of the world, who were injouables. Et nous n’avons pas été ridicules, nor archidominées. Nous avons même fait jeu égal par moments »Aline Riera, ex-international, proche of Corinne Diacre.

« Ce n’était pas une petite équipe en face, me si elles avaient les moyens de pouvoir les battre », add Sandrine Roux. L’ancienne gardienne de but, qui a joué avec Corinne Diacre l’Euro 1997 – le premier de l’histoire des Bleues –, considers that this defect to the technical permission to begin an introspection. « After the tests are coming, they confirm and Corinne has this aptitude to confirm the dysfunctions, d’abord sur elle-même, puis sur les joueuses. Elle sait très bien se remettre en question et c’est ce qu’elle a fait. »

The mise à l’écart de joueuses cadres

Corinne Diacre l’a prouvé durant cet Euro : aucune joueuse – aussi indisputable soit-elle – n’est sure de démarrer la partie. « On ne prend pas toujours les meilleures pour pouvoir find a balance au level of l’équipe »explain-elle in avril.

She n’a pas hesité à separer d’Amandine Henry, milieu de terrain et capitaine au Mondial 2019, ou d’Eugénie Le Sommer, meilleure buteuse tricolore en activité, deux joueuses évoluant à Lyon, le club le plus titré d’Europe . The premiere avait expressed the mal-être du groupe lors du Mondial 2019 dans une interview according to Canal+ in November 2020, at the time of sa dernière selection, évoquant « Des filles pleurer dans leur chambre ».

Lire also: Euro féminin de football 2022: the end of the l’hégémonie lyonnaise chez les Bleues

C’est peu dire que ces déclaraciones n’avaient pas été du goût de Corinne Diacre. « Avant d’en parler aux médias, ça aurait été bien d’en parler à la personne concernée. C’est bon, par moments, de laver son linge de ella sale en famille »avait-elle relieved in October 2021. « [Amandine Henry] a payé ses sorties dans la presse, et dans son livre. C’est un non-événement car on a trouvé des replaçantes, et elles ont plutôt bien fait le travail »dit aujourd’hui Aline Riera.

« If she considers that her presence is important, she prizes them. She does not have sentimentalism, but she has a team for reussir »rappelled Marilyn Fort, historical director of Soyaux, l’unique club of Corinne Diacre.

Le bra de Noël Le Graët

The old defense and captain of the team of France are arriving on the bank of the Blues with a large capital of confidence. « On lui a déroulé le tapis rouge. All over the world the federation is aware of his nomination and estimates that he is a good person », rappelle an ex-intime du groupe.

More the quart of finale lost au Mondial 2019 face aux Américaines s’est avéré in deçà des objetifs fixés por elle-me selectionneuse, que s’était avancée sur une ambitieuse finale. « Le cap fédéral était les demies. more elle [la FFF] This is the heureuse of the success of the Mondial, and the emulation that has arisen among the gouts »declare cette même ancienne source proche du groupe tricolore.

Le bra de Noël Le Graët, the president of the FFF, is never dead. « J’ai une confiance absolue en elle. Pour moi, il n’y a aucun doute, ella c’est la femme de la situation pour continuer à faire progresser l’équipe nationale »disait-il in juin 2019 dans un entretien au parisian, après l’elimination au Mondial. Idem in December 2020, in the heart of the “crisis” caused by Amandine Henry: « Que Corinne soit fâchée avec Pierrette, Paulette… L’important, c’est qu’elle gagne », avait-il déclaré.

Before the debut of the Euro, the president of the FFF avait d’ores et déjà assuré that he hired the selectionneuse « It will surely be reconduit just for the Coupe du monde au moins »in July 2023. « Quand on a la confiance de son boss, on est beaucoup plus serein pour “performer”. Demand to [Didier] Deschamps [le sélectionneur des Bleus]c’est paramount »relief Sandrine Roux.

Prime a la jeunesse

Le mandat de Corinne Diacre aussi été marqué par l’apport de sang neuf. If the moyenne d’âge lors de cet Euro était la même que lors du Mondial 2019 (environ 26 ans), huit joueuses ont disputed in Angleterre leur première phase finale. Et certaines ont su tirer leur épingle du jeu.

« J’ai beaucoup aimé Clara Matéo avec sa vitesse, sa technique et sa vision du jeu. She is toujours très juste et très forte dans la dernière passe », developed the ancient milieu Louisa Necib au subject of number 10.

Elue meilleure joueuse contre les Pays-Bas en quarts et autrice d’une entree remarquée contre l’Allemagne, Selma Bacha fait also partie des révélations. Tout comme l’attaquante Melvine Malard. « Ces jeunes Lyonnaises ont une internationale expérience avec la Ligue des champions. They are arrivées avec une certaine maturité », relève l’internationale Gaëtane Thiney.

« Il y avait besoin de sang neuf. Il ne fallait pas attendre le dernier moment pour renouveler l’effectifpreview Sandrine Roux, entraîneuse des gardiens de moins, 23 years old. Nous avons encore des jeunes joueuses de qualité qui vont faire le Mondial des moins de 20 ans en août et qui pourront intégrer les A dans un ou deux ans. »

Good luck ahead of the Mondial 2023. « On va grandir et essayer de se reliever vite. On to attend the demi-finale ; la prochaine fois, ce sera la finale »prévient déjà la défenseuse Selma Bacha.

Leave a Reply

Your email address will not be published.