Skip to content

Les Ulis souffle le chaud et le froid

Malgré l’ouverture du rating de Balla Cissokho en première période, les Ulis n’a pas su mettre à l’abri et al concédé une deuxième défaite en trois journées. ©Jeremy Andrieux

Battus samedi après-midi à domicile por la réserve du Paris FC (2-3), les Ulissiens n’ont toujours pas décroché la moindre victorious en N3 après trois journées. Extra employees stay assured.

Les joueurs du CO Les Ulis ont montré deux visages ce samedi à domicile contra la réserve du Paris FC. Conquérants within the premiere interval, they’re fully closed after the pause. « On doit se mettre à l’abri shortlyregrette Hamasili Camara, l’entraîneur adjoint. Extra l’égalisation juste avant la pause nous a fait très mal. »
Effectively in place in the course of the forty-five first minutes, les partenaires d’Alioune Ba ont mené la vie dure à la défense parisienne, même s’il faut attendre la 14e minute pour voir la première frappe du match — trop écrasée — by Yacine Bousnina , servi dans la profondeur par Balla Cissokho. Mais deux minutes plus tard, ce dernier ouvre la mark après un exploit personnel. Beforehand Ange Chiesa, the central defender of Paris FC, concluded with an unstoppable enrouled frappe who completed off the opponent’s file (1-0, 16e).
Sous la houlette de leur arrière-garde Soukouna-Ouattara, ce dernier disputant son premier match avec le CO Les Ulis, les Essonniens contrôlent mais il faut attendre le dernier quart d’heure pour les voir de nouveau dans la floor opposed. Après une frappe contrée de Hbouch, sur le nook qui swimsuit, le ballon erre dangereusement dans la floor avant d’être dégagé sur la ligne par un défenseur opposed (29e). Dans la foulée, Balla Cissokho, à la restrict du hors jeu, est trop court docket devant le gardien parisien (30e). Puis Bousnina, south of a middle of Dole, is tout près de doubler le rating mais Issifou détourne (38e). Les Ulissiens ont manqué le coche automotive, juste avant la pause, Kitengé discovered la tête de Soumahoro au deuxième poteau qui trompe Tchintcho qui n’avait rien eu à faire jusque-là (1-1, 45e+2).

Ragaillardis par cette égalisation, les visitaurs monrent un autre visage au retour des vestiaires à l’picture de Pannafit que compelled Tchintcho à une claquette (55e). Amorphes, les Ulissiens laissent les Parisiens faire le jeu et sur une motion collective sur laquelle les Essonniens font preuve d’une passivité disconcertante, Owono donne l’avantage au PFC (65e, 1-2). De courte durée automotive, à la suite d’une faute d’Issifou sur Balla Cissokho, Bousnina égalise sur penalty (2-2, 70e). Le jeu s’intensifie alors, chaque équipe tentant de faire la différence. Manéné (81e) répond à Owono (79e) mais les Parisiens ont le dernier mot sur une tête de Mbala que saute plus haut que tout le monde (2-3, 84e) avant que Oualengbé, parti à la restrict du hors jeu, trouve le poteau de Tchincho.

« Après le pénalty, on doit être succesful de sécuriser le match nul mais on commit encore une erreur individuelle sur le troisième however automotive notre gardien doit kind pour soulager sa défense », estimates Hamasili Camara. Et malgré un bilan négatif (1n, 2nd), le technicien essonnien reste confiant pour la suite de la saison : « On savait that the primary 5 matches of the season allaient être difficiles automotive on était in retard dans notre préparation. Maintenant, au vu du jeu proposé, on n’est pas inquiet. Il faut juste être plus concentrés sur les phases arrêtées. » Seoul petit bémol, la sortie sur blessure du central defender Ladjie Soukouna (cuisse)

Aymeric Fourel

LES ULIS – PARIS FC (b) : 2-3 (1-1). Referee: M. Danglade. Spectators: 100 round.
butts : B. Cissokho (16e), Bousnina (70e, sp) pour Les Ulis ; Soumahoro (45e+2), Owono (65e), Mbala (84e) for Paris
Investments: B. Cissokho (44e), Manéné (89e) aux Ulis ;
The Ulysses: Tchintcho – Ok. Coulibaly, Ouattara, Soukouna (E. Cissokho, 75e), Brafine – Ba (ch.) (Hammou, 88e) – Dole (Bakayoko, 88e), Manéné, Hbouch (Séné, 62e) – Bousnina, B. Cissokho. enter : Niakate.
Paris F.C. (b) : Nkambadio (cap.) – Issifou, Chiesa, Mendy, Kitengé – Soumahoro (El Mouttaqi, 83e ?) – Pannafit (Bangoura, 83e), Oualengbé, Owono, Farès – Baltazar (Mbala, 65e). enter : Lacan.

Earlier articleHandball [ProLigue] : Massy maîtrise son sujet
Article suivantSoccer [N2] : Sainte-Geneviève savors

Leave a Reply

Your email address will not be published.