Skip to content

Ligue 1. Lyon and Bordeaux, the defeat that was

Lyon a craqué à Metz, où they are intended to become European to pris du plomb de l’aile, Sunday, the 36th day of the champion who saw Bordeaux, victime d’Angers, rapprocher of Ligue 2.

A week later they are succès de prestige (3-0) in Marseille, l’OL (8e, 55 points) to rechuté chez l’avant-dernier, le revers de trop pour une formation que n’avait pas le droit à l’ mistake. La 5e place (60 pts), synonymous with the Ligue Europa Conférence, semble désormais hors d’atteinte pour les hommes de Peter Bosz, sauf miracle au cours des deux dernières levées. « The season is a throw »I found the entraîneur batave, à court de mots pour décrire une nouvelle performance déroutante de ses joueurs, qui n’ont “no excuse”.

Réduits à dix from the 68th minute, Moussa Dembélé’s partners, one of the rarer ones who have survived, are inclined towards Farid Boulaya’s but at the end of the party.

Les Lyonnais is preparing to live in 2022/2023 une deuxième saison sans coupe d’Europe en trois ans, un camouflage pour le deuxième budget de L1.

« J’active différents leviers, je change des choses en cours de match, mais on n’avance pas » David Guion, coach of the Girondins

Lens, in revenge, peut toujours and croire. Le capitaine Seko Fofana a offert aux siens une decisive victory à Reims dans le temps additionnel. After I rate the C4 for a point the season passed, the RCL (7e, 58 pts) is now more likely to realize a carton plein.

Troyes will be the point in Paris

Ce n’est peut-être plus qu’une question de jours : les Bordelais ont sombré chez les Angevins et se retrouvent dorénavant seuls derniers (27 pts), derrière les Messins (28). If you barred Saint-Étienne (31) the amount to Nice Mercredi, the FCGB will be separated: the Girondins descended in L2 after thirty years in a row passed by the elite. Au mieux, ils peuvent espérer terminar au 18e rang, dont Clermont-Ferrand héritera au pire mais que pend surtout au nez de Lorient, impuissant devant Marseille, an OM (2e, 68) was remis aflot after a difficult week, scored notamment par l’elimination décevante in the demi-finale of the Ligue Europa Conférence face au Feyenoord Rotterdam, jeudi au Vélodrome (0-0, 3 -2 à l’aller à De Kuip), et la blessure de son maître à jouer Dimitri Payet.

Le SCO, pour en revenir à Angers, n’a laissé aucune chance au Bordeaux de David Guion, à nouveau lead par sa friable defence. Et le coach de déplorer: « Comment avons-nous fait pour nous gustoder dans ce match, dont on savait l’enjeu, after six minutes? C’est l’histoire de notre saison, les joueurs sont incapables de surmonter leurs grosses erreurs individuelles. (…) Cette équipe est tirée vers le bas. From week-end to week-end, on voit nos joueurs loin de leur niveau, loin de la L1 en somme. On voit bien que, dans ce contexte, les gars ont du mal à supporter cette pression. (…) J’active différents leviers, je change des choses en cours de match, mais on n’avance pas. »

Dans la rencontre de clôture, Troyes accompli ce that peu d’équipes ont réussi au cours de cet exercice: I’ll take a point à Paris, which plus is au Parc des Princes. L’Estac (15e, 37) is en passe de mener à bien son opération maintien, tandis que le PSG (1er, 80) – dont c’est le troisième résultat nul d’affiliate – donne l’impression d’être déjà en holidays.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.