Skip to content

l’itinéraire exceptionalnel de Devon Allen, between football américain and 110 mètres haies

Touchdowns or starting-blocks? Devon Allen n’a pas tranché. Avec 1.83 m sous la toise pour 90 kg, 10″12 au 100 m et 88 cm de tente verticale, le prodige attire les regards, à commencer par ceux de la Ligue nationale de football américain (NFL) et de la Fédération américaine d ‘athletisme (USATF). Cette saison, le hurdleur est devenu le troisième homme le más rapide de all les temps sur 110 m haies (12″84). Des lors, il est annoncé comme l’un des favoris des Mondiaux d’Eugene, le 17 juillet 2022. Dans le même temps, l’Américain he was recruited by the Philadelphia Eagles for jouer dans la prestigieuse NFL.

Yeux bleu turquoise, profil athlétique, foulée musclée, Devon Allen ne passe pas inaperçu à Eugene. Le champion des Etats-Unis du 110 m haies joue à domicile : in 27 years of existence, sto Fri to irremediably tourné autour de cette petite ville (a comb 200 000 €), niche between the Pacific and the mountains of Oregon.

Depuis that Phil Knight et Bill Bowerman and ont founded Nike dans les années 1950, Eugene s’est impossessed comme la mecque de l’athlétisme américain. An incontrovertible lieu became dans l’itinéraire des champions, so much au fédéral qu’universitaire (NCAA). Originally from Phoenix, Arizona, he hurdles himself to rejoin the University of Oregon for and develops his normal skills.

C’est également à Eugene that Devon Allen built one of his greatest rivals, in federal champion, with Grant Holloway, vice-champion olympique in Tokyo. After a year, hees deux Américains sont engages dans un bras de fer haletant. Ils ont tour à tour fait trembler le record du monde d’Aries Merritt (12″80 in 2012). In juin 2021, lors des redoutables “trials” américains qualificatifs pour les Jeux, Grant Holloway avait pris le meilleur sur Devon Allen en signant un temps canon of 12″81 (2e chrono de l’histoire). Ce dernier avait ensuite rétorqué cette saison en s’attribuant to Eugene le titre national, à peine deux semaines après avoir couru à New York le 110 m haies en 12″84 (le troisième temps de l’histoire).

Malgré ses chronos canons, Devon Allen court encore après une première breloque mondiale en individuel. I won the bredouille of the Olympic finals in Rio in 2016 (5e) and Tokyo in 2021 (4e), until I reached 7e place lors des Mondiaux de Doha in 2019. Currently 2e au classement mondial de World Athletics, derrière le champion olympique jamaïquain Hansle Parchment, le hurdleur lorgne sur une premiere couronne mondiale. Hasard de l’attribution des Mondiaux, c’est donc à Eugene que Devon Allen pourrait conquer son premier titre majeur.

Mais la vie de Devon Allen ne déroule pas uniquement sur le tartan. Receveur pour l’équipe universitaire d’Oregon between 2013 and 2016, le jeune homme réalise des performances remarquées. Mais sa carrière of him is freinée par des blessures en serie. ANDIn 2015, in the demi-final of the university playoffs, Devon Allen lost his earlier ligament croise du genou gauche and did it after a surgical intervention that marked the end of his season.

Revenu au plus haut niveau an an plus tard, le sportif tente de nouveau une incursion sur le carré vert, après les Jeux de Rio. Mais à son quatrième match, c’est cette fois le ligament du genou droit qui le trahit. Le champion raccroche, quitte l’Oregon et embarkation avec lui son sac de pointes pour se concentrar sur les haies, signed in 2016 a contrat d’athlète professionnel avec Nike.

Devon Allen avec the Oregon Ducks against the Michigan Spartans, on September 6, 2014, in Eugene (Etats-Unis).  (JOE ROBBINS/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP)

“If I don’t go to college, it will probably be 5 years before I work in the NFL. J’aurais probably suivi la voie tracée por la draft et gardé la piste pour l’intersaison”assurait l’Américain, in janvier, dans une interview au New York Times (article in English and pour les abonnés).

Mais l’athlète a persévére. Renouant after his first loves for him, he will be presented in 2022 at an NFL recruiting session. Le point fort de sa prestation from him? A sprint of 40 yards (36.5 m), realized in the unofficial time of 4″35, for the Pro Day of Oregon. “Je ne veux pas attendre d’avoir 30 ou 31 ans pour essayer d’integra la NFL. I know that the skills gap is important between the university level and the NFL, but I consider myself assez talentueux pour y jouer”, advance you hurdler at the cet événement press conference quoted by World Athletics (content in English).

De quoi taper dans l’œil des recruiters des Eagles de Philadelphia que l’ont engagé, en avril, pour trois ans, au post de receveur. Une question demeure néanmoins: why Devon Allen mettrait-il en péril une carrière mondiale sur piste pour un sport que l’a si souvent laissé sur le bord de la route?It seems that j’aime le football”, avenue sans détour I was interested in it New York Times.

Avant lui, d’autres athletes avaient embrassé une double carrière, à l’image de Renaldo Nehemiah, le premier athlete sous les 13 secondes au 110 m haies (1981) que avait lui aussi joué pour les 49ers de San Francisco pendant trois seasons. Pour mener ses deux carrières from him, Devon Allen dit s’astreindre à une hygiène de vie drastique. Of the recovery au sommeil, en passant par la diététique, tout est millimétré pour pouvoir enchainer.

Before arriving at 2,945 miles from Eugene for their nouveau défi, Devon Allen is attending Sunday on the line from Hayward Field. Before I was formed, drafted, selected and even baptized a Eugene, deux jours avant de décrocher are ticket pour les Jeux de Rio, Devon Allen veut and triompher. Les planètes semblent aligned pour la fusée américaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published.