Skip to content

NCAA | La fin d’une étape, le début d’une autre pour Julie Brosseau

Five seasons, three teams, 1000 points, 200 paniers to three points and two participations in March Madness. La Québécoise Julie Brosseau peut dire mission accomplie en NCAA.

I published on March 31

Katherine Harvey Pinard

Katherine Harvey Pinard
the press

Generally speaking, it is for these basketball joueuses that quit the province pour pratiquer le sport qu’elles increased au sud de la frontière. Regard sur le parcours d’une d’entre les, qui vient de passer cinq ans au sein du circuit américain.

Au moment de s’entertain avec the press, Julie Brosseau faisait encore son deuil de l’elimination de son équipe, les Jayhawks du Kansas, aux mains du Cardinal de l’Université Stanford au deuxième tour du March Madness, le championnat national. This also means the end of her career in NCAA division 1.

« C’est décevant, admet-elle. […] Mais je thought that cette équipe-là va gagner le national. »

Fruit du Collège Montmorency, Julie Brosseau n’aurait never once thought that she would participate a day in March Madness. Tout s’est vraiment enclenché in 2016, à l’issue de ses années collégiales de la, quand elle a été classée 4and joueuse au Canada par le Crown Scout Magazine.

If the native of Repentigny elle-même does not understand “pas trop” ce que ça voulait dire à l’époque et qu’elle ne s’en souciait pas vraiment, elle conscience que es en parte ce qui lui a permis d ‘obtain an offer from an American university. Celle du Maine.

« L’entraîneur-chef est venu me visitar deux fois à Montréal, l’assistant-entraîneur était venu me voir jouer aussi. Ils étaient vraiment impliqués dans mon processus », raconte-t-elle.

“C’était tout nouveau pour moi”, enchaîne-t-elle.

Dans mon équipe, personne n’était passé par là nécessairement, dans ma famille non plus. Je me suis juste lancée dans l’aventure. C’était ma seule officielle offer, alors c’était sûr que j’allais la prendre.

Julie Brosseau

Maine, Utah, Kansas

At the first season of the American circuit, Julie Brosseau recorded a million of 6.8 points for the match and réussi 33.7% of six three points, sa force.

« Je me souviens que mon entraîneur au Collège Montmorency essayait de préparer ses joueuses pour les universités américaines, raconte-t-elle. […] Je le savais un peu qu’il fallait que je are tout le temps à mon meilleur dans les pratiques. »

Naturellement, qui dit États-Unis dit anglais. « Il y avait une grosse barrière. Je ne parlais pas tant l’anglais. Je buy him a peu. Ça m’a pris un peu de temps pour faire la transition. »

In his deuxième season avec l’Université du Maine, in 2017-2018, Brosseau had the opportunity to participate in March Madness for the fois premiere. His team is inclined to its first tour devant l’Université du Texas, more than ever after Fallu plus à la Québécoise to fix a new objectif: and return.


PHOTO TONY AVELAR, ASSOCIATED PRESS

Julie Brosseau (20)

« C’est après ce match-là que j’ai réalisé que c’est vraiment ce que je voulais, que je voulais aller jouer contra des joueuses plus fortes, des conférences plus fortes, avoir plus d’attention des médias. »

He gave rise to the decision to rejoin two of his old coéquipières du Collège Montmorency chez les Utes de Utah, at the Pac-12 conference. Après une année comme redshirt – a campaign without matches in order to win an extra at the university –, Julie Brosseau played a season in Utah. Puis, she transferred chez les Jayhawks du Kansas pour ses deux dernières années universitaires.

I thought that I pris beaucoup d’expérience de chaque équipe, ce qui a comme formed la joueuse que je suis aujourd’hui.

Julie Brosseau

Cette saison, elle a joué en moyenne 16.2 minutes par match, alors que son équipe a pris le 5and rank of the conference du Big 12. Québécoise presents a record of 5.5 points, 1.5 passe décisive et 1.4 rebond par rencontre. The d’ailleurs réalisé are the best percentage of réussite sur ses tirs de trois points: 40.6%. At the end of January, there are 1000 registeredand point et son 200and shopping bag of three points.

“C’est quelque chose dont je suis fière”, confie-t-elle à ce sujet.

« Pour vrai, je suis satisfaite de ma saison, affirme-t-elle. J’ai accompli de gros objects que je voulais toujours accomplir, que étaient de return au March Madness et de gagner plus d’un match. C’est arrivé cette saison. »

I plan

Julie Brosseau finished cette année with an MBA. Mais le veston et les dossiers, ce n’est pas pour tout de suite.

« Je veux continuer à jouer au basket professionnellement », dit-elle sans la moindre hesitation quand on lui sue ce qui s’en vient pour elle.

« The prochaine étape is to engage an agent who will be the m’aider à m’organiser pour mes prochaines opportunités et options. »

If she has a good time, she will traverse donc l’océan Atlantique d’ici quelques mois.

« Pourquoi ne pas continuer à voyager et à découvrir d’autres places en faisant ce que j’aime ? »

Dit comme ça, ça a bien du sens.

Leave a Reply

Your email address will not be published.