Skip to content

North against South, une victory partout, the “beauty” in the center

I published: I modified it :

Paris (AFP) – Between the nations of the southern hemisphère and the northern cells, the égalité is parfaite after the first two week-ends of test-matches: this is where the troisième et dernière confrontation, samedi, qui décidera du vainqueur de chaque tournée estivale .

Ces victoires, in addition to bousculer les certitudes des nations phares du rugby, les All Blacks néo-zélandais, triple champions du monde, et les Springboks sud-africains, sacrés en 2019, ont eu pour effet de rebattre les cartes du classement mondial établi by World Rugby.

Ainsi, lundi, la France, victorieuse du Japon (20-15) samedi à Tokyo, et hôte du prochain Mondial (September 8 – October 28, 2023), a pris la tête de ce classement, une première depuis son instauración en 2003.

Les rugbymen français posent après avoir reporté leur second test-match face au Japan (20-15), le 9 juillet 2022 au Stade National de Tokyo Charly TRIBALLEAU AFP/Archives

Elle remise l’Afrique du Sud en troisième position, puisque l’Irlande, grâce à son succès historique à Dunedin face à la Nouvelle-Zélande, est désormais deuxième, tandis que les All Blacks ont rétrogradé à la quatrième place, leur plus mauvais classement after 2003.

Le center gallois Nick Tompkins transperce la défense sud-africaine, lors du 2e test-match entre les deux équipes, le 9 juillet 2022 a Bloemfontein
Le center gallois Nick Tompkins transperce la défense sud-africaine, lors du 2e test-match entre les deux équipes, le 9 juillet 2022 a Bloemfontein PHILL MAGAKOE AFP/Archives

C’est dire si cette deuxième serie de test-matches a ébranlé les certitudes et launche des questions au sein de chacune des nations que disputeront le Mondial-2023, à un peu plus d’un an de son coup d’envoi.

La première journée, le 2 juillet, avait pourtant respecté la hiérarchie mondiale avec le carton plein réalisé par les nations du Sud, chez elles.

Avant que, de façon inédite, les nations du Nord ne rebellent conjointement le samedi suivant en prenant toutes, chacune à leur tour, leur revenge sur leurs adversaires, remportant pour certaines des victoires historiques.

Foster threatened?

Even so, the Irish at battu (23-12) les All Blacks pour la première fois sur leur sol et le pays de Galles a lui aussi réalisé une première, en l’important au dernier moment (13-12) sur les Springboks chez eux.

Les joueurs irlandais célèbrent leur victorious, 23-12 face aux All Blacks, une première sur le sol néo-zélandais, lors du 2e test-match entre les deux équipes, juillet 9, 2022 in Dunedin
Les joueurs irlandais célèbrent leur victorious, 23-12 face aux All Blacks, une première sur le sol néo-zélandais, lors du 2e test-match entre les deux équipes, juillet 9, 2022 in Dunedin Marty MELVILLE AFP/Archives

L’Angleterre a pour sa part pris l’avantage sur l’Australie (25-17) et fin, l’Ecosse, sur la lancée, a fait de même en dominant largement l’Argentine (29-6) sur ses terres.

Les compteurs sont donc remis à zéro.

“Pour nous, c’est une finale. La série est en jeu et les Gallois doivent resentir la même chose. Nous avons de gros matches à come cette année et l’année prochaine, c’est une bonne chose pour nous de s’ habituer à des matches sous pression comme ceux-ci”, ainsi affirmé le deuxième ligne des Springboks Lood de Jager.

L'arrière gallois Liam Williams (g) félicite l'ailier Josh Adams, after they are essai I scored against l'Afrique du Sud, on July 9, 2022 at Bloemfontein, for the 2nd test-match between the two teams
L’arrière gallois Liam Williams (g) félicite l’ailier Josh Adams, after they are essai I scored against l’Afrique du Sud, on July 9, 2022 at Bloemfontein, for the 2nd test-match between the two teams PHILL MAGAKOE AFP/Archives

If for the champions of the South-African world, three test-matches will be plutôt placé sous le signe de la revue d’effectifs, avec dix changes dans le XV de départ, chez les All Blacks l’heure est beaucoup plus grave.

“C’est une question de vie ou de mort, comme lors de la Coupe du monde. C’est un bon défi pour nous. J’ai hâte d’y être”, ainsi launched mercredi le capitaine néo-zélandais Sam Cane .

Une nouvelle déconvenue, samedi à Wellington, pourrait en effet sonner le départ du sélectionneur Ian Foster, criticized après une année 2021 médiocre (12 victories et 3 défaites, soit le pire bilan depuis 2009).

The New Zealand selectionneur Ian Foster, Lords of the First Training of the All Blacks, on July 15, 2022 in Wellington, at the time of the 3rd test-match against Ireland
The New Zealand selectionneur Ian Foster, Lords of the First Training of the All Blacks, on July 15, 2022 in Wellington, at the time of the 3rd test-match against Ireland Marty Melville AFP

Les Wallabies ont, de leur côté, dû composer avec les nombreuses blessures, tandis que le XV de la Rose, deprived of Maro Itoje and Sam Underhill, victims of commotions cérébrales, aligns quasiment la même formation qu’à Brisbane, à trois exceptions près .

“Il faudra être feroces mais rester calmes, tel sera notre défi”, estimated Eddie Jones, le sélectionneur des Anglais.

The selectionneur of the team of Angleterre Eddie Jones, who arrived for the first training of the XV de la Rose, on July 15, 2022 in Sydney, at the time of the 3rd test-match against Australia
The selectionneur of the team of Angleterre Eddie Jones, who arrived for the first training of the XV de la Rose, on July 15, 2022 in Sydney, at the time of the 3rd test-match against Australia Saeed Khan AFP

A mantra that can be applied equally to the Argentine Pumas if they veulent to avoid a second humiliation for the Ecosse after the departure from Salta.

. The program des troisièmes et derniers test-matches samedi:

(09h05) Nouvelle-Zélande – Ireland, to Wellington

(11h55) Australia – Angleterre, to Sydney

(17h05) Afrique du Sud – Pays de Galles, au Cap

(9:10 p.m.) Argentine – Ecosse, to Santiago del Estero

Leave a Reply

Your email address will not be published.