Skip to content

omnium britannique | Rory McIlroy and Viktor Hovland s’échangent les politesses

Les tournois majeurs comptent in the name of four. Ils sont nommés ainsi parce qu’ils sont loin d’être des tournois ordinaires. Pour être couronné, un golfeur doit battre les meilleurs, sur les terrains les most difficiles de la planete. Returning to the house, Rory McIlroy did not send a laissez-faire filer to give him a chance and he is on his way to rewrite his history. Tout comme son partenaire de jeu de him, Viktor Hovland.

I published at 12h49
Mis a jour at 4:03 p.m.

nicholas richard

nicholas richard
the press

le 150and Omnium britannique, presented at Écosse sur le Old Course à St Andrews, offered aux amateurs ce qu’on pourrait qualifier de « vrai » tournoi majeur. Des conditions difficiles, des coups de grande qualité, des rebondissements, mais surtout a groupe de meneurs que réunit les golfeurs les plus dominants sur la planete. Pas de surprise, pas d’incoherence, pas d’aberration. After three rounds, the meilleurs are the meilleurs.

Parmi eux, il and Rory McIlroy. Le grand favori de la foule. Porté par ses compatriotes du Royaume-Uni, le Nord-Irlandais a le vent dans les voiles à la veille de la dernière ronde. Avec une carte de 66 (-6) remise samedi, tous les amateurs n’en ont que pour le deuxième joueur mondial.

In addition to a joueur apprécié after their debuts, the cote de popularité et d’amour du golfeur of 33 years is intensified after the debut of the rivalité between the PGA Tour circuit and the LIV golf series. McIlroy s’est tenu debout et on dirait qu’il n’y a que lui sur les allées du Old Course tellement la foule est derrière lui. A victory for McIlroy will be the most popular triumph after the epic Tiger Woods au Tournoi des Maîtres in 2019.

My game inspired

McIlroy était à égalité avec son partenaire de jeu Viktor Hovland en troisième place au début de la journée.

Les deux partenaires ont joué du golf inspired et se sont tirés mutuellement vers le sommet tout au long de la journée. A duet that was unanimously lorsqu’il to this announced vendredi soir. Une paire que sera encore réunie dimanche.

« C’était un peu comme un match-play. Je n’ai pas essayé de le jouer comme ça. Il faisait ses trucs, je faisais les miens », explained Hovland au terme de la ronde.


PHOTO PAUL CHILDS, REUTERS

Victor Hovland

“Je suis content d’avoir joué avec lui, je me sens confortable”, to Renchéri McIlroy.

La journée du Nord-Irlandais began mollement, alors qu’il a rate deux beautiful opportunités d’oiselets lors des quatre premiers trous.

Cependant, McIlroy n’allait pas en rester là. He subtracted from the journey to this one veritable demonstration of golf.

Il a pris son elan au 10and trou, lorsqu’il a envoyé son deuxième coup, de la fosse de sable, directly au fond de la coupe pour l’aigle.

For the suite, ses coups de départ ont été sans faille et son jeu avec les fers longs a été sans reproach.

Ça allait si bien qu’il a commis son seul boguey de la ronde au 17and.

S’il maintient la cadence, McIlroy pourrait remporter son cinquième tournoi majeur, a premier after the PGA Championnat in 2014.

« C’est la meilleure chance que j’ai depuis un bout de temps et j’espère que je vais pouvoir jouer assez bien pour finir le travail. »

Hovland dans la course

An autre joueur qui a tendance à faire l’unanimité, Viktor Hovland, accompanies McIlroy au sommet du tableau des meneurs. The Norwegian prodigy claimed three victories on the PGA Tour circuit after his debuts in 2019.

Âgé de 24 ans, le golfeur dont le sourire ne semble never vouloir shoot de son visage est en que d’un premier titre important. S’il a l’habitude de s’écrouler le samedi lors des tournois majeurs, c’est tout le contraire qui est arrivé aujourd’hui. Pour la première fois de sa carrière, il mène un tournoi majeur après 54 trous.

Il a démarré en force en collectionnant les longs roulés. Il a d’ailleurs enfilé quatre oiselets consécutifs entre le troisième et le sixième trou, notamment en raison de son excellence de sur les verts.

Il n’a commis aucun boguey et il a réussi six oiselets pour lui aussi remettre une carte de 66.

“Je devais bien jouer et je suis heureux d’avoir remis un bon score”, a souligné Hovland.

Anticipate the day of Sunday with a fever beaucoup, d’autant qu’il rejouera avec McIlroy. « I’m going to play against the best men in the world and I’m going to have a good time with him. »

Hovland pourrait écrire l’histoire de son pays in becoming the first norvégien to report a tournoi majeur.

Camreron Young and Cameron Smith, at -12, even if Si Woo Kim and Scottie Scheffler, at -11, are the poursuivants.

Leave a Reply

Your email address will not be published.