Skip to content

Pascal Grizot: «Il faut arrêter les dégâts! »

Toujours aussi ambitieux pour l’Open de France, Pascal Grizot, the president of the Fédération française de golf, regrets that the leaders of the historic circuits and parviennent pas à mettre autour d’une desk pour sortir golf from the disaster brought on by it ‘arrivée de l’Arabie saoudite sur l’échiquier du golf mondial.

François SCIMECA, at Golf Nationwide

Pascal Grizot anticipate profiter from the venue of Keith Pelleypatron of DP World Tour ce samedi à l’Open de France pour poursuivre son entreprise de médiation et au passage redonner à l’Open de France la place qu’il mérite.

« Keith Pelley would be the one who’s most useful in answering questions from journalists who appear to be a nouveau factor in contributing to the way forward for the tour. Nous avions de sérieux espoirs que l’Open de France soit co-sanctionné par le PGA Excursions and the DP World Tour in 2023 extra merchandise won’t be prepared earlier than 2025 we defined at-on », Raconte le Président de la Fédération un brin desabusé por la tournure que prennent les événements.

The DP World Tour will turn out to be a third or 4th class circuit if it continues

Grizot rêve toujours de faire de l’Open de France une grande étape d’un “circuit mondial” et regrette que l’arrivée des Saoudiens ait été perçue comme una menace plutôt qu’une opportunité.

This is identical time because the event to honest a golf get together with the president of the PIF (Fonds d’investissements public d’Arabie saoudite), Yasir Al-Rumayyan, au Golf Nationwide, and anticipate the encore jouer les médiateurs.

«Il faut arriver à sortir de cette state of affairs en proposant un produit qui correspond à ce that the historic golf companions, the spectateurs, the telespectators du monde entier souhaitent. C’est-à-dire voir les meilleurs joueurs du monde dans de grands tournois à l’échelle planetaire. On the urging of the NBA, who is just not going to relocate. Cela will serve the event of golf. »

Ryder Cup Logic Suite

give the top of the Ryder Cup 2018le Président de la Fédération ambitionnait un grand destin pour l’Open de France. « Avec Christophe Muniesa, cela fait plusieurs années que l’on veut créer avec l’European Tour un tournoi co-sanctionné. A tournoi qui s’apparenterait aux épreuves WGC. »

Malheureusement, the present conjoncture avec l’emergence des Saoudiens opposite to the plans des Français which was retrouvent à l’écart des discussions entre Keith Pelley et Jay Monahempêtrés dans leur alliance stratégique face à un adversaire aux ressources illimitées.

« Il faut arrêter les dégâts. Il faut assume à l’intérêt général du golf. It’s not potential for them to have the ability to meet the writer of a desk. The DP World Tour will turn out to be a third or 4th class circuit if it continues. »

Debut juillet, lors du J. P. McManus Professional-AmGrizot avait eu l’event to debate the state of affairs avec les deux patrons des circuits historiques.

L’Asian Tour able to debarque in Europe

The president of the ffgolf s’inquiète notamment d’une possible nouvelle dynamique venue d’Asie.

L’asian-tourpassé sous le joug des Saoudiens, explorerait en effet des pistes de tournois en Europe avec les ambassadors que sont les joueurs du LIV Golf. Serge Garcia pour l’Espagne, Henrik Stenson pour la Suède et Martin Kaymer pour l’Allemagne.

Jamais à cours d’idée, Pascal Grizot voient les choses différemment. Il think about la France accueillir un des 4 grands tournois amenés, dans esprit del him, à change des World Golf Championship désormais moribonds. «Ce que nous proposons, c’est que les circuits co-sanctionnent 4 excursions où seraient présents les meilleurs du monde, one in Asia, one in Afrique du Sud, one in Europe, one in Australie, with a finale in Djeddah. »

The quatrième fédération on behalf of licenciés rêve de benéficier d’un grand événement d’envergure internationale propice à l’essor du golf en France, comme c’est le cas pour le tennis avec Roland Garros et l’équitation avec le Longines Paris Eiffel Leaping qui réunit les meilleurs cavaliers du monde entier fin juin au Champ-de-Mars.

Picture © Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.