Skip to content

Philippe Cousyn, the guardian of Lannion FC

Sa flame pour le monde associatif brille depuis près de trente-cinq ans. Alors qu’il wind d’annoncer sa volonté de quitter la présidence du Lannion FC, Philippe Cousyn espère s’offrir, à 72 ans, un premier 32e de finale de Coupe de France.

Coupe de France (eighth tour). Nantes Bellevue (R1) – Lannion FC (N3), on Sunday (1:30 pm)

Son rire est recognizable entre tous. Il vient ponctuer chacun de ses bons mots de él. Philippe Cousyn is a personality. A homme joyeux, généreux et «un peu sanguin», concede-t-il dans un sourire complice. «When sure values ​​are transgressed, I’m simply emported. Evidently I’m foncièrement gentil. À la maison, on était huit, j’étais le septième. When on se chamaillait, notre mère nous le répétait: «Arrêtez, ce n’est pas une tare d’être gentil! ». Ça m’est resté ».

The journey of the Leclerc Facilities

C’est ainsi que l’ancien gamin de Moëlan-sur-Mer aidé des dizaines d’apprentis footballeurs, dès 1988, cuand il a pris la présidence de l’US Lannion. « Je pars du principe que lorsqu’un jeune mérite d’être aidé, il faut l’aider. J’en reviens à mon éducation. La vie est parfois complicée. »

La sienne, il l’a traversée as a «sacré privilege». « J’ai toujours fait ce que je voulais, j’ai eu énormément de probability. »Pas mal de braveness et d’abnégation, aussi, cuand il s’est lancé dans l’aventure des Facilities Leclerc, avec sa femme de él, Nicole. « On a begin at Gouesnou puis à Landerneau. On an ensuite ouvert a magasin à Brest, en face de l’Hôpital Morvan. » À cette époque, « when a jeune se démerdait un peu, on lui disait : « Tiens, tu vas ouvrir un magasin ! ». Il s’en créait partout ».

À Lannion, l’enseigne n’était ouverte que depuis six mois quan on l’a solicité. « C’était en décembre 1985. Le gars ne se plaisait plus ». Within the years 2000, Philippe and Nicole Cousyn and ajouteront a deuxième établissement. Surtout, l’homme se passionne pour le lancement des Facilities Leclerc en Pologne. « J’ai parrainé plusieurs creations. C’était comme du compagnonnage. On partait de rien, the fallait finds cash financiers, cautionner les borrowings. Ç’a été une aventure extraordinaire. » Jusqu’à ce that the retraite ne s’offre à lui. « In 2013, j’ai tout laché. Ma fille, Adeline, et mon gendre, Romuald, ont repris les deux magasins de Lannion. »

I gave beginning to the fusion

Côté foot, with Frédéric Corre, il fut à l’origine de la fusion entre l’US Lannion et le Stade Lannionnais, le 9 juin 2000. Après une année de coprésidence, the duet handed the relay à Lucien Cornic. Mais à la mort de ce dernier, in 2015, « je me suis laisse faire, encore une fois ». Le bail s’étire depuis huit ans. Il aimerait y mettre un terme en octobre 2023. «Sinon, c’est sans fin ! Cela ne veut pas dire que je ne resterai pas au membership, mais il faut trouver quelqu’un de plus jeune, qui amène du sang neuf. »

The successor aura la cost de maintainir l’esprit created par Philippe Cousyn. Within the affairs, «je me suis toujours consideré com un plouc d’épicier». À la présidence du Lannion FC, il a précié recontrer «des gens complètement différents. J’ai toujours aimé le milieu associatif. Ça aurait pu être autre selected that le foot. J’étais un petit joueur qui évoluait à un petit niveau. À 19 ans, after I suis cassé le genou, I suis my au tennis et au tennis de desk, j’ai bricolé ».

The Châteaubriant exploit

Au Lannion FC, Philippe Cousyn a fait benefit que cela, properly aided by the 2 salariées of the membership, Sabrina Kerro and Mathilde Le Meur, «des filles further! ». Il n’y a qu’un paradoxe pour l’agacer cette saison: alors que l’équipe fanion n’a by no means compté autant de bons joueurs, elle est avant-dernière de son championnat de N3, sans aucune victoire après sept journées. « Ça ferait ch… de descendre mais on y croit ! ».

The Coupe de France est là pour le provever. Lors du dernier tour, à Châteaubriant (N2), son équipe de él est allée arracher sa qualification, après une égalisation dans les arrêts de jeu et une séance de tirs au however parfaitement négociée. “La coupe, c’est magnifique!” », soufflé le président.

Sunday, your safety will defeat an R1 workforce, Nantes Bellevue. L’event rêvée de voir les 32es de finale, pour la toute premiere fois. « I do know that you’ll defend them. La vie ne vaut que pour ces pics d’adrénaline. À la fin d’un match, je suis plus crevé que si j’avais joué ». Le père protecteur est ainsi, «vibrant».


Toute l’actualité du foot beginner

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *