Skip to content

Prevent violence in amateur football, “a permanent job” – rts.ch

Tensions, débordements parfois: violence remains a problem sur et autour des terrains de football. Pour enrayer ce phénomène, certain cantonal associations ont pris des mesures, notamment des formations. When the season is over, he magazine 15 Minutes a fait le point à Genève.

“Les violences verbales, I thought that I chaque arbitrate and be confronted regularly. Les violences physiques, ça reste une minorityité, mais c’est une réalité”. Age 21, Léo* referee after 2015.

Lui-même a vecu en october dernier un momento difficile: “Lors d’un match de 4ème ligue, après avoir expel un joueur, il est venu vers moi avec une démarche assez agressive, il m’a insulté et m’a craché dessus “. Même s’il affirme que cela pas été un traumatisme, cet événement a été “humiliant” for Léo: “Je n’arbitre pas pour ça”.

Alors, comment éviter ce genre d’événements? Au bord du terrain, samedi dernier à Vernier, lors des finals de coupe des juniors A, B et C, les différents acteurs rencontrés semblaient conscients de la problematique. A l’image de cet entraîneur: “On doit être des exemples pour nos joueurs. On essaie de leur I will say that ça remains a match de foot et que leur vie ne changera pas demain, qu’ils le gagnent ou qu’ils le perdent “.

Derrière les barrières, des supporters, qui sont des parents pour beaucoup. Cette maman admet qu’il est parfois difficile de rester calme: “Des fois on dit à d’autres parents d’aller souffler un peu ailleurs parce qu’ils sont trop tendus”.

“Pas être bisounours”

A Genève, suite à un match de ligue inférieure que avait dégénéré en 2018, des Etats généraux du sport ont été organisés pour find a solution à la violence dans le football. Afterwards, different measures ont été mises sur pied, dont des formations pour entraîneurs et direcants.

Mais c’est un travail sur le long terme, suggested Pascal Chobaz, president of the Association cantonale genevoise de football (ACGF): “Il ne faut pas être bisounours dans l’approche. C’est un travail auquel on croit, mais qu’on devra refaire et refaire encore. C’est un travail permanent. Et même en faisant tout cela, vous n’êtes pas à l’abri d’un événement totally unpredictable”.

He directs rappelling that football concerns the beauty of the world: “In Genève, there are already 20,000 licenses. If you have all the people who gravitate towards the foot and the spectateurs, they arrive at more than 100,000 people. You pouvez former, sanctionner des joueurs et des entraîneurs, mais les gens qui viennent au stade, vous avez peu de moyens de les empêcher de déraper”.

>> Ecoutez audio report of 15 Minutes

15 Minutes – Comment lutter against violence in amateur football? / Le 12h30 / 14 min. / vendredi at 12:40

Des valeurs à transmettre

Ces dernières semaines, the directors ont à leur tour eu droit à une formation, après celle consacrée aux entraîneurs. Yvan Constantin, facilitator coach, animated a des modules, axé notamment sur le rôle du club et les valeurs qu’il devrait véhiculer.

“Il faut non seulement poser ces valeurs dans une chartere, mais elles doivent être comprises et incarnées”, souligne le formateur. “I thought that the leaders are the first people at the origin of exemplary behaviors, who doivent ensuite and transmit to the young and the teams who are part of the club.”

Author of the table ce soir-là, beaucoup of benevolent leaders. Kevin Gries, part of the UGS committee: “On a fait un premier pas à travers cette formation. Il faudra ensuite communiquer et assurer un suivi”.

Volet répressif

Besides awareness and training, there is also a repressive dimension. Cela passe par des sanctions sportives, mais à Genève un dispositif a également été mis sur pied pour accompagner los arbitratres en cas d’action en justice.

Nicolas Hervieu-Causse, arbitrator and advocate, in this main acteur: “The objectif of the system, more in place with the ACGF, is a preventive volet, doublé d’un volet répressif. The arbitrator is Well, you are free to decide whether to wear plain or non. Nous on them incites you to faire.”

Léo, lui, a franchi ce pas: “j’ai hésité un peu avant de le faire. Mais c’est important de donner l’exemple et de porter plainte, car ce genre de choses ne doivent pas arriver”.

*connu name of the editor

>> Ecoutez la discussion dans Forum avec Ana Roch et Stéphane Jacquemet

15 Minutes – La violence dans le football amateur / Forum / 10 min. / Fri at 18:10

Katia Bitsch and Guillaume Rey

Leave a Reply

Your email address will not be published.