Skip to content

Ramona Bachmann, the voice of football

Curieuse scène lors du match between la Suisse et la Suède, mercredi, à l’Euro féminin. Ramona Bachmann chute, visibly touchée à la cuisse, l’action continue, et soudain la joueuse se relève en un mouvement, le ballon lui parvient, elle tire, et retombe au sol sans même regarder sa frappe de ella échouer loin de la cage adverse .

Pas de «cinéma» ici, la pauvre avait vraiment mal: elle dut sortir dans la foulée au grand dam de sa propre détermination et de son entraîneur. More c’est comme si, detectant l’occasion que s’annonçait mais n’existait pas encore, un irrepressible spasme de football avait parcouru son corps de la. Dominant la douleur, la fatigue, et le character despair of the entreprise. Peut-être est-ce ce que l’on appelle l’instinct?

Lire also: Suisse-Suède, le mur de briques rouges a fin par ceder

La Nati has finished to lose the match. Heureusement pas son attaquante. Dès le lendemain, elle pouvait suivre are her recovery program normally. “She will be available tomorrow”, we confirm the selection of Nils Nielsen in the park i’m british de l’Oulton Hall Hotel où les Suissesses ont posé leurs vales depuis dix jours. Sunday? Une «finale» contre les Pays-Bas, tenants du titre. The crackers were probably three in quarts, the losers were eliminated. C’est-à-dire qu’il faudra marquer. Et pour l’équipe de Suisse, cela passe souvent par Ramona Bachmann.

Qualities rare

At 31 years, Lucernoise accounts for 124 selections for 54 buts. A l’Euro anglais, she is involved in her deux des trois réussites that are her team to enroll. She gave up a merveille de coup franc on Rahel Kiwic’s wife against Portugal, and enlisted a tir tout en finesse en pleine lucarne against Suède.

«C’est une joueuse qui peut faire la différence dans toutes les circonstances, ce qui est d’autant plus impressionnant que trois ou quatre adversaires sont toujours après elle, applaudit la milieu de terrain offensif Coumba Sow, qui évolue juste derrière sur le terrain . Il n’y a pas que ses buts de ella: es travail de ella a énormément de valeur pour nous. »

Lire également: The history of the first official match of the Swiss women’s football team

Former captain of the Nati reconverted to team manager, Caroline Abbé became a supporter of the galère au marquage: «If you are not a colleague with her when she receives the ballon, that is foutu. She is telling her fast on the first meters… »La stoppeuse Luana Bühler confirms:« She is not afraid of an easy opponent to defend. Je le vois à l’entraînement: elle invented toujours un truc auquel tu n’avais pas I thought.»

For the function that occupies dans la mécanique de la Nati, on la compare souvent à Xherdan Shaqiri: le grain de folie, le coup de reins, la conduite de balle singulière. Sa coéquipière «Loulou» goes plus loin: «Pour moi, si on lui cherche un équivalent dans le football masculin, toutes proportions gardées, c’est Lionel Messi. Pour la capacité à surprendre, l’art du dribble, la créativité sans limite.”

Des qualités rares. Difficult to teach. The Temps in parlait dernièrement avec Patrick Bruggmann, directeur technique de l’Association suisse de football. «Comment mesure-t-on la créativité? La vitesse, la force, la détente, on sait le faire avec precision, c’est facile. Mais pour la créativité, il n’y a pas d’indicateurs. Il faut qu’on en développe, et qu’on found des exercices et des protocoles qui permettent de les observer et de les développer.”

Jouer contre plus fort

On sait pourtant comment éclosent ces profils de joueuses et joueurs pas comme les autres: en étant obligés de jouer contre plus forts et plus grands qu’eux. It seems that on ne peut pas faire la différence physiquement, il faut développer des stratégies différentes.

Cet «autre chose», ce «flow» offensif, Coumba Sow l’a découvert dans les parties urbaines avec ses potes d’Oerlikon, auxquelles la demi du Paris FC continue to participate when they are dans le coin. «Toute ma technique, je ne la tiens pas des entraînements en club mais de la rue», dit-elle. L’apprentissage de Ramona Bachmann fut encore plus precoce. Son père de la Martin de la entraînait des juniors du FC Malters. Dès son plus jeune age, elle était toujours fourrée dans les parages. Le truc est venu tout seul.

Lire also: Pour les footballeuses suisses, l’exil n’est plus une fatalité

Jouer contra plus fort, jouer contra plus grand. At 15 years old, she is the youngest footballer in Ligue nationale B, with Lucerne. At 16 years old, her plaque tout pour signer à Umea, dans une Suède advancing sur le reste de l’Europe en matière de football des femmes. The 164-centimeter adolescent is confronted by the great Scandinaves, all of whom she affirms are football of jambe et de feintes de corps, they are her style attrape-moi-si-tu-peux.

La passion du dribble mène parfois à certains excès. Certains lui reprochent son égoïsme of him. He criticized qu’elle éparpille en deux crochets. «If I suis blocked in a contre un, on me I said that I dois faire advantage of passes, disait-elle à Blick avant l’Euro. Mais si je gagne le un contra un et que je mark a but, tout le monde congratulate me. Alors j’écoute mon équipe et mes entraîneurs. Mais les autres avis ne m’intéressent pas.”

Le sens de l’histoire

Sa coéquipière Coumba Sow sourit in disant que sa partenaire «prend de la place» sur le terrain, mais elle dit surtout convaincue que c’est toujours pour le bien de l’équipe. The selectionneur Nils Nielsen, who wants to composer the partition more laisser ses joueuses libre de l’interpreter à leur guise, accepts the role of soloist of number 10. Il la place à la pointe de l’attaque en sachant qu’elle descenda parfois à mi-terrain, filera tantôt sur l’aile, et peut-être ailleurs encore, là où le football l’appelle.

Chez Ramona Bachmann, le sens du jeu va avec celui de l’histoire. Au milieu des années 2010, alors que les grands masculin clubs commenced à s’interesser aux footballeuses, elle quitte le championnat suédois – bientôt déclassé – por la Bundesliga allemande (Wolfsburg), after the English Premier League (Chelsea), et fin la Ligue 1 French. Là, elle n’intègre pas n’importe que el club mais le Paris Saint-Germain, que au bout de sa première saison remporte le titre de champion de France pour mettre à une domination de quatorze ans de l’Olympique Lyonnais.

Lire also: Les primes des footballeuses de l’équipe de Suisse increased, mas pas au level de celles des hommes

Avant cela, Ramona Bachmann a déjà soulevé des trophées partout où elle est passée. Elle en compte vingt en tout. She has no record of winning the Ligue des championnes, where she has played three times in the finale. Cela reste aujourd’hui are her objectif, even if they are her statut de titulaire au PSG s’est émoussé la saison dernière. Avec la Nati, elle le sait, ce sera compliqué de gagner un titre majeur avant the end of her career. More atteindre les quarts de finale de l’Euro en battant les tenantes du titre aurait déjà a certain panache.

Leave a Reply

Your email address will not be published.