Skip to content

récit de la journée des amateurs basques coachés par McCaw, Wilkinson, Dusautoir, Giteau, Califano


  • Le temps d’un après-midi, the vice-champion of the world 2011 Thierry Dusautoir is remodeled into porteur d’eau.

    Bertrand Lapegue

  • Les joueurs du SPUC will survive long-term des séances with the nickname “The Dark destroyer”, Thierry Dusautoir.


    Les joueurs du SPUC will survive long-term des séances with the nickname “The Darkish destroyer”, Thierry Dusautoir.

    Bertrand Lapegue

Que vos porteurs d’eau s’appellent Thierry Dusautoir (80 choices with the XV de France and a last of the World Cup in 2011) and Richie McCaw (148 capes with the Blacks, two world champion titles in 2011 and 2015) , that your assistant coaches are Christian Califano (71 choices with the Blues, a world finale in 1999) and Matt Giteau (103 choices with the Wallabies and two finals of the Coupe du monde 2003 and 2015) and that you’ve got higher seasons than earlier than Aient été orchestrates par Jonny Wilkinson (91 choices avec le XV d’Angleterre et un titre en 2007) compteront toujours un peu moins que le rugby et la bataille pour son maillot.

Query of technology

Ces étoiles de l’ovalie n’étaient évidemment pas là par hasard. La semane avait été balisée jusqu’au jour J du derby pour le tournage de la série documentary, Terrain Favorable, financed by the Société Générale (lire par ailleurs). Richie McCaw and Thierry Dusautoir ont épaulé le SPUC de Saint-Pée ​​quan Matt Giteau et Christian Califano étaient aux côtés de Ciboure. Jonny Wilkinson n’a lui pas choisi de camp mas avait dirigé une séance de tirs pour les buteurs des deux équipes quelques jours avant le match.

Thierry Dusautoir and Richie McCaw supervise, avec attention, l'échauffement.


Thierry Dusautoir and Richie McCaw supervise, avec consideration, l’échauffement.

Bertrand Lapegue

This context hors du commun ainsi that the 600 spectators current and the 8 cameras filming the reunion ajoutent leur touche d’extraordinaire à ce match, that l’on soit sur le terrain ou au bord. « Je crois qu’on a tous 10 ans aujourd’hui, glisse Julien, dans la file qui le mène à la rencontre avec les cinq anciens internationaux pour quelques photographs avant la partie. With François and Robbie, they’re presque plus content material that leurs fils who accompany them. «Il n’y a pas Dupont ou Kolbe? », Demand Jakes, 7 ans qui avait pourtant été briefé par son pere de él. « C’est la que tu prends une claque, poursuit Julien. Ces joueurs, c’est plus notre génération que la leur. Mais on ne verra les qu’une fois. »

C’est justement pour ce privilège d’approcher ces joueurs venant de si loin que David et Nadège sont arrivés des Landes. « Au début, j’ai cru que c’était une blague. Avoir ces légendes du rugby ici, c’est une vraie likelihood », savore Nadège dont le portrait de McCaw trône dans son bureau de él.

  • Jonny Wilkinson in full discussion with a leader of the SPUC.


    Jonny Wilkinson in full dialogue with a pacesetter of the SPUC.

    Julie L’Hostis

  • Richie McCaw apposes a dedication to a ballon aux couleurs de l'Aviron Bayonnais.


    Richie McCaw apposes a dedication to a ballon aux couleurs de l’Aviron Bayonnais.

    Julie L’Hostis

« By no means out of the world »

Alors that the tribunes are stuffed à vue d’œil, the minimums of the membership foul the pelouse for a match forward of the match. “Un papa m’a dit que son petit n’avait pas pu manger ce midi, à l’idée de jouer devant ces stars”, glisse Alexandre Ollivon, director of the SPUC et frère de Charles, justement auteur d’un essai au même Second towards Japan, on a cross from one other gars du coin, Maxime Lucu. « À la télé, j’avais l’impression que McCaw et tout, c’était des géants. Mais en fait ça va », analyze Xan, 13 ans. “Dusautoir, il est épais quand même…”, Peio rhetorques.

Within the vestiaires, the odeur de camphre activates the gorge. The jerseys are sortis, the stress mounts and the visages ferment. L’ancien capitaine All Black prend la parole, traduit par son homologue du XV de France : «Je ne connaissais pas grand-chose du rugby français et avec cette porte que vous m’avez ouverte chez vous, je le découvre mieux. Je vous remercie pour ça. Pour le reste, il faut que vous gardiez le plaisir d’être là, ensemble, parce que c’est ça le rugby. Donnez tout ce que vous avez et je voudrais presque être à votre place pour vivre encore ces sensations si particulières. » Et le capitaine du SPUC Thomas Olabe d’ajouter : « Il n’y aura peut-être plus jamais autant de monde à Saint-Pée ​​! Il faut s’envoyer, ensemble. »

Richie McCaw and Thierry Dusautoir, former captains of Blacks and Blues, present autour des joueurs de Saint-Pée-sur-Nivelle, Ximun Lucu's team.


Richie McCaw and Thierry Dusautoir, former captains of Blacks and Blues, current autour des joueurs de Saint-Pée-sur-Nivelle, Ximun Lucu’s group.

Bertrand Lapegue

En face, Ciboure forcefully moins the stress. Mais les visiteurs doivent réussir à redre un peu de sa normalité de ella à la rencontre. Ils l’ont peut-être trouvé dans les mots des discours. Lastly, Ils racontent les memes histoires de solidarité, d’envie, de fierté et d’amitié qu’ils soient clamés dans un vestiaire de Régionale 2 ou d’équipe nationale. «Si on gagne, ça sera surtout grace à moi et pas à ‘Cali’», tries Matt Giteau to contribute a peu de sourire earlier than the coup d’envoi. Fidèle à sa personnalité de él, l’Australien se retournera plusieurs fois pendant le match vers Jonny Wilkinson, assis en tribune, pour le chamberr: «Le numéro 7 c’est ton frère? Il ne fait que parler! Kick! »

600 people ont assisted à cette rencontre pas comme les autres.


600 individuals ont assisted à cette rencontre pas comme les autres.

Bertrand Lapegue

L'ancien international australien Matt Giteau a épaulé le staff de Ciboure.


L’ancien worldwide australien Matt Giteau a épaulé le workers de Ciboure.

Bertrand Lapegue

Troisième mi-temps aussi

Au bout des 80 minutes, c’est le SPUC qui kind vainqueur (18-13). «On se prend vite au jeu. On avait ship that ça gagne pour this group qu’on ne connaît pas beaucoup mais qu’on a suivie toute la semaine », confides Thierry Dusautoir. « J’aurais aimé gagner mais je préfère avoir vécu cette semaine exceptionnelle. On turning on when there’s a level and there’s a match return, with out the celebrities however on it will likely be prepared, earlier than the captain of Ciboure, Xabi Iralde.

Ce lundi matin, the cameras had been events, the legends aussi. So, Matt Giteau, Thierry Dusautoir and Christian Califano are able to relaxation a peu. Ça tombe bien, beaucoup de joueurs avaient posé leur journée pour rallonger de quelques heures la magie de la semaine écoulée. It appears that evidently the troisième mi-temps additionally splits, with or with out choice.

« Cali », former pillar of the XV de France (71 selections), prodigue de précieux conseils aux avants cibouriens


« Cali », former pillar of the XV de France (71 choices), prodigue de précieux conseils aux avants cibouriens

Bertrand Lapegue

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *