Skip to content

Rugby à XV – Prime 14 : à Bayonne, George Tilsley tout tenté pour dynamiter le jeu de l’USAP

Palliant De La Fuente’s forfeit, George Tilsley aligned to his heart, samedi lors of the defeat of the USAP to Bayonne (24-20), to dynamité the match. Auteur d’un essai et déclencheur de l’motion sur celui de Taumoepeau, il n’est pas passé loin d’être le grand héros de l’USAP à Bayonne…

Il avait joué quatre minutes contre Castres, n’était pas dans le groupe à Paris, et s’était contenté d’un petit quart d’heure face à Clermont. Forcément, samedi à Bayonne, George Tilsley, titled after Jéronimo De La Fuente’s dernière minute ski cross, avait faim. Tres faim. “J’avais envie de jouerguarantee l’attaquant néo-zélandais. Je n’étais pas dans l’équipe ces derniers matches, alors bien sûr, mon envie était décuplée.” Ça s’est vu sur le terrain… Il a dynamité un match que son équipe subissait. Mais après la vingtième minute, le volcan papou s’est réveillé! On quatre events, il a fait exploser la protection bayonnaise. Sa dedication a tout d’abord donné mal a la tête au talonneur argentin Facundo Bosch (33e), contraint de quitter le terrain pour un protocole commotion après sa rencontre avec le puissant attackaquant néo-zélandais, aussi noueux qu’un kwarap, arbres résistants de la Papouasie, le pays d’origine de Tilsley. C’est ensuite Maxime Machenaud que s’est retrouvé sur las fesses après a devastating cost, que envoys l’attaquant de l’USAP derrière la ligne (35e) pour le premier essai du match.

Additionally learn:
Rugby à XV – Prime 14 : l’USAP ne sait toujours pas “gagner moche…”

Il donna le tournis au demi de mêlée worldwide, avec une feinte de bras et de corps qui dérouta Machenaud, ouvrant la voie de l’essai à Taumoepeau (38e). Intenable, the outdated worldwide to 7 New Zealanders, are lands of adoption, aurait pu tuer le match sur un nouveau franchissement que ends sur la ligne d’essai bayonnaise (50e) sans que les avants ne parviennent à conclure l’ motion. Présent en défense, décisif en assault, Tilsley allowed the USAP to casser les lignes adverses. Il était pourtant à comb content material de sa efficiency of him après la rencontre. “Ce n’était pas assez”, commentait-il. The frustration of the défaite était passée par là. “Forcément, nous sommes déçus par le résultat. Notre objectif était de ramener les factors de la victoire à Perpignan.” Il a tout donné pour son équipe. Come memento. Comme samedi to Jean-Dauger. “A chaque fois que l’event m’est donnée, je joue pour l’équipe.”

“J’ai de la probability…”

George Tilsley is a personnage attachant. To clarify they’re enveloping him to the Ashton lorsqu’il marque son essai, he explains that it’s pour faire plaisir aux supporters catalans, venus on behalf of supporting leur équipe à Bayonne. “C’est incroyable de voir tous ces followers come nous encourager aussi loindit-il. J’ai beaucoup de respect pour eux. Mon plongeon était pour tous les Catalans présents dans le stade, with a purpose to remercier them. Je me suis même there toucher le drapeau sang et or d’un supporter… Et je suis fier ça!”

Additionally learn:
L’USAP battue de justesse à Bayonne : “Le bon visage de l’USAP”, congratulates l’entraîneur Patrick Arlettaz

Tilsley est heureux de son kind. Même s’il ne joue pas autant qu’il voudrait. “I perceive tout à fait les décisions des entraîneurs, et je respecte leurs décisionsassure-t-il. Extra quand j’ai la probability d’être sur le terrain, je donne toujours le meilleur.” Orphelin de père très jeune, il a galéré ensuite avec sa mère pour se sortir du pétrin d’une vie difficile. “J’ai la probability de pouvoir gagner ma vie avec ma ardour. Quand on voit ce qui se passe en Angleterre, aux Wasps ou à Worcester, on ne peut qu’aprécier notre scenario. Après, sportivement parlant, c’est difficult”. Mais la saison est encore longue. Il faut rester soudés, advancing collectively. Et proceed à travailler dur pour atteindre l’objectif de l’équipe…” L’USAP aura besoin d’un dynamiteur dans le type Tilsley pour se frayer un chemin vers le maintien.

Additionally learn:
Rugby – Prime 14 : pour l’USAP, le coup est passé si près à Bayonne

Pourquoi le employees l’a sorti à l’heure de jeu

George Tilsley is sorti à l’heure de jeu, avant de reven quelques secondes en toute fin de match. Pourtant, jusque-là, il était sur un nuage. Alors porquoi, alors qu’il était sur unage, le employees at-il determined to exchange him by Laborde à la 62e ? “George commençait à être fatigué, clarify Patrick Arlettaz, rappelant que son heart manquait de temps de jeu ces dernières semaines. C’était prévu de le faire sortir. On ne voulait pas qu’il fasse de faute. On avait en tête de le faire rentrer à nouveau à la fin dans un rôle d’influence participant.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *