Skip to content

Rugby à XV – High 14 : Bayonne – USAP, a poster au fake air de finale

In déplacement ce samedi (5:00 p.m.) in Bayonne, the USAP goals to reissue the efficiency of January dernier, or this income from the Basque Nation, from Biarritz, with the 4 factors of victory. Cela arriverait au meilleur second… À un tournant de la saison.

“Bayonne et Lyon, ce sont deux finales.” David Marty et les Catalans saved him. Les deux rencontres qui arrivent vont être determinantes pour la suite. À commencer par celle de ce samedi (5 pm) sur la pelouse de Bayonne. Un troisième match contre un concurrent direct cette saison. Mais qui arrive à un vrai tournant de la saison catalane. In circumstances of defect, the USAP pourrait voir are adversaire du jour prendre between 7 and 9 factors d’avance. Beaucoup trop après seulement huit journées. Les Usapistes doivent win an enormous match, faire oublier leur dernière sortie au Stade Français (52-3), et rester sur le même curseur d’intensité that final week towards Clermont. And at last, discover CE match referenced overseas, as it’s now in January dernier after success in Biarritz (23-25). “On va là-bas avec des intentions, et essayer de calmer cette euphorie qu’ils ontannonce David Marty, l’USAP principal entraîneur. On sait qu’ils sont en place de power, mais on n’a pas envie de se manquer.”

A fierce query

Se manquer, les Catalans n’en auront pas le droit. I will lose, oui. Lâcher comme à Paris, non. C’est una query de feerté. Et Dieu sait que ce point-là est très necessary à Perpignan. Pour cela, il va obligatoirement calmer l’euphorie bayonnaise, et comprise les principaux risks des bleu et blanc. Et il y en a ! À commencer par Sireli Maqala, the thirteenth fijien qui vient d’être convoque pour la première fois avec les Flying Fijians. At present 22 years previous, he is without doubt one of the most harmful youth within the High 14, but additionally a 3 nice defenders. Et il a de quoi s’illustrer aux côtés d’une charnière de renommée. Maxime Machenaud-Camille Lopez, c’est 66 alternatives avec le XV de France à eux deux, et les veritable depositaires du jeu bayonnais. Lopez, who handed by Perpignan for the season of descent in 2013-2014, claimed to be a poison for antagonistic defenses. Par son jeu au pied, il a délivré 4 décisive passes! Forcément, l’USAP l’a travaillé à l’entraînement cette semaine. “Avec Gerald (Bastide, entraîneur of the protection and of the person method)on a bossé sur les coups de pied défensifsMarty confirmed. De toute façon, on sait où on va et où on met les pieds. C’est costaud, ça joue bien au rugby avec une charnière en grande type. Maintenant, il faut avoir confiance in our protection. Il va fail être plus solide en conquête et réussir à tenir un peu plus le ballon.”

The conquest may have a figuring out position

Dans un match crispé et tendu comme ça peut être le cas ce samedi, la conquête va voir un rôle déterminant. Et c’est là que l’USAP peut avoir un coup à jouer. Le workers bayonnais est disadvantaged of Swan Cormenier et Quentin Béthune, ses deux piliers gauches. C’est donc Matis Perchaud (20 ans), tout de même prometteur puisqu’il avait été appelé par le XV de France pour la tournée au Japon en juin dernier, qui débuter. Alors que sur le banc, c’est l’habituel “droitier” Chris Talakai qui fera workplace de “gaucher”. From son côté, the Catalan workers additionally met the difficulties within the on-line premiere, à droite, together with the Siua Halanukonuka go (adducteurs). Mais le choix de mettre Arthur Joly en première mi-temps, et de garder la puissance de Ma’afu Fia (1.80 m, 124 kg) en deuxième, peut faire la différence.

In all circumstances, after the debut of the season, Aviron Bayonnais additionally utilized on its recrues “made in Professional D2” : the pilier droit Pascal Cotet (Narbonne), the deuxième ligne Manuel Leindekar (Oyonnax)-Thomas Ceyte ( Nevers), le troisième ligne Pierre Huguet (Carcassonne), le middle Guillaume Martocq (Carcassonne) or encore l’ouvreur Jason Robertson (Narbonne). Un très bon recrutement, que permet aux bleu et blanc d’être 10and du High 14 avec 4 factors d’avance sur la zone rouge. “On a le statut de favoris. On a battu trois gros à domicile. Et on va assumer ce statut. On fera tout pour les mettre sous pression”assured Grégory Patat, the supervisor of Bayonne, entraîneur des avants de l’USAP from July 2014 to December 2015. Aux Catalans de faire descendre les Basques de leur nuage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *