Skip to content

Rugby à XV – USAP : “On ne peut pas tout d’un coup jeter François Rivière comme un malpropre”, estimates Louis Aliot

On the time of the convention of the president of the USAP, François Rivière, Louis Aliot, the mom of Perpignan, confirmed that they had been effectively launched rapidly, the chantier de rénovation d’Aimé-Giral, celui du middle d’entraînement, du middle of formation, plus aussi celui of Gilbert-Brutus. Il a également assuré au président son sustien del, reconnaissant tout le travail effectué depuis son arrivée il ya huit ans.

François Rivière introduced Tuesday that you just had validated the work of the Aimé-Giral stade and the coaching middle. Did you verify?

Nous ferons une commune press convention on 17 January. J’ai commandé deux audits. A sur Aimé-Giral et a sur Gilbert-Brutus. On will give me the copy dans quelques semaines. C’est à ce moment-là que je pourrais donner des chiffres sur le coût et lancer ensuite le tour de desk avec les collectivités.

Cela veut dire qu’il faut encore être prudents sur la faisabilité?

It doesn’t appear that they’re obliged. If on veut avoir deux équipes à haut degree et des stades aux normes, il faudra bien qu’on le fasse. Mais il n’y a pas encore de projet abouti, même si les audits vont nous restore les modifications et modernization qu’il faut faire inévitably.

C’est une nécessité, sur le XV comme sur le XIII de développer des hospitalités, qui rapporteront de l’argent aux golf equipment?

Oui, mais ces hospitalités ne doivent pas être payées que par le contribuible. Il faut que les golf equipment s’engagent aussi à investir sur leur stade. Ça exist partout, il n’y a ucune raison que ça n’existe pas chez nous. Il faut que privé prenne sa half de responsabilités.

Monsieur Rivière introduced Tuesday that he’s able to take cost, through the USAP, the administration of the Aimé-Giral stade. C’est quelque selected qui peut vous interesser?

Oui. Et pas qu’avec lui. J’en ai aussi parlé avec Bernard Guasch pour Brutus et c’est aussi en projet. Merely, il faut maintenant qu’on regarde remark faire. Il faut un retour pour la collectivité. For the coaching middle and the coaching middle, it’s three certainty that the neighborhood will take cost of the funding. If in regarde ce qu’il fait à Bayonne, on est sur 6 to 7 M€. C’est tout à fait faisable, y compris dans les délais donnés par Mr Rivière (livraison début 2024, NDLR).

Remark vivaz-vous la crise extra-sportive dans laquelle est l’USAP et son président, vis-à-vis de certains supporters ?

J’y suis attentif appears that pour us, le rugby is an enjeu et an vital showcase. Perpignan, c’est le rugby, à XV et à XIII et on regarde ça de près. C’est vrai qu’aujourd’hui, pour l’USAP, on paye la gestion passée. François Rivière a passé son temps à éponger a sure identify of trous financiers et nous, à, petit à petit, faire des investissements de modernization sur le stade qui n’ont pas été faits pas le passé. On sait très bien que c’est sans fin. Il faut changer la pelouse, après ce sera les sièges, ensuite, il faudra modifier les tribunes pour rajouter des hospitalités, il ya des parking issues… L’investissement est lourd. L’idéal aurait été qu’il already quelques années, tout le monde s’understanding sur un troisième stade pour qu’on en sorte. Malheureusement, ça n’a pas été doable. Moi, j’ai toujours dit que dans une ville comme la nôtre, où con a potentiel fiscal limité, on ne peut pas mettre en péril les funds de la collectivité pour un investissement trop massif sur du sport professionnel.

Vos relations avec le président Rivière sont bonnes?

Oui. Il faut se rendre compte qu’il est arrivé à un momento où heureusement qu’il était là. On ne peut pas tout d’un coup le jeter comme un malpropre. Il met son argent from him. Moi, je defends the intérêts de la Ville, lui les siens. Pour l’immediate, on converge sur le fait qu’on a besoin de l’USAP in Prime 14, que c’est une vitrine et qu’on doit cheminer ensemble, même s’il peut y avoir des différents politiques. Il faut préserver l’util USAP, le membership et la marque. Je suis soutien de la SASP, mais aussi de l’affiliation, sur laquelle j’ai aussi un œil attentif.

Do you might have an thought of ​​the soul that’s going to fail to interact for the deux stades?

Move encore. Mais pour Brutus, the primary parts on the fameuse troisième tribune, with a chiffrage that isn’t the definitive encore, amounting to €16 million. Il ya dix ans, lors du premier projet, on était à 9 M€. Même divisée par trois avec la Région et le Département, c’est une somme vital. Et là, ce n’est que Brutus, il va aussi y avoir Aimé-Giral. C’est pour ça que je pese que les sociétés que gèrent les équipes professionnelles investisent aussi dans leurs infrastructures.

La Ville est proprietaire. C’est difficult de faire participaper des privés…

All montages are doable pour participaper aux travaux. Ensuite, ils en seront propriétaires d’une partie. On ne manque pas d’utils juridiques.

You sentez une volonté des deux golf equipment de vous suivre là-dessus?

Oui. Ils ont des bureaux qui poussent, des supporters aussi. De toute façon, depuis le départ je dis qu’à terme, on ne pourra plus gérer instantly les stades et qu’il faudra que deprivés s’en occupent. You hope that the XIII and the XV donnent la predominant et qu’on mutualise un stade. Manifestement ce n’est pas doable donc on ne va plus perdre de temps et il faut lancer.

Pour le middle de formation, pour l’achat des terrains derrière le parc des sports activities. Où en êtes-vous des discussions ?

Une dernière gives a été faite. On arrive au bout. J’espère qu’on bouclera ce file avant Noël et tout officialiser en début d’année. On pourra alors remettre nos audits aux autres collectivités qui pourront regarder remark nous aider.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *