Skip to content

Rugby – federal 1 : les Valenciens affirment leur place face à leur dauphin

the important
Les semaines se suivent et ressemblent pour les Valenciens. Cette fois, c’est le deuxième de la poule que est venu mordre la poussière in Tarn-et-Garonne. Et l’Avenir creuse l’écart en tête du classement.

Et un choc de plus pour les Tarn-et-Garonnais. Cette venue de Pamiers, deuxième de la poule à un petit level de son hôte et qui pouvait donc lui passer devant au classement, était très attendue, et comme l’avait souligné Nicolas Crubilé au soir de la victoire à L’Isle-Jourdain ” ce succès n’aura de valeur que si on bat Pamiers sur notre pelouse”. Mission accomplie, et désormais les “ciel et blanc” vont pouvoir penser à la suite. Cette confrontation s’est déroulée dans le meilleur esprit, les deux équipes are respectées bout en bout, assurant un beau spectacle de rugby. Côté terrain, les équipiers de Benjamin Borderies qui portait le brassard de capitaine pour la première fois, ont dû cravacher dur por comer à bout de cette équipe ariégeoise qui n’était pas venue pour faire de la figuration, loin de là. In cette journée que était placée sous le signe d’Octobre rose” les Appaméens introduced themselves with a tunique rose sur le dos et les Valenciens avaient enfilé des chaussettes de la même couleur.

Dès le coup d’envoi la grosse ligne d’avants visitause tenta de prendre le dessus sur sa rivale, notamment en mêlées mais le huit tarn-et-garonnais résista et ne rompit pas. In return, dans l’alignement, les avants drivés by Duncan Naude ont rempli leur mission, ce qui a allow de lancer quelques belles offensives derrière, mais que hélas n’ont pas pu aller au bout. Faut-il le souligner, Pamiers possède la meilleure défense de la poule et elle l’a une nouvelle fois démontré ce dimanche. Through the first act of the balanced sport, with a seul essai inscribed by the Valenciens by the ailier Adrien Alavoine who’s on the conclusion of a wonderful motion of his groups. Pour le reste ce fut la botte d’Augustin Henric qui garnit le tableau de marque alors qu’en face le canonnier ariégeois vit le ballon passer hors des perches à deux reprises. Au repos tout était attainable pour une comme pour l’autre, me si les locaux ont déjà fait une petite différence.

Le bonus protection pour Pamiers

Of return dans les vestiaires Nicolas Crubilé rappels the règles qui avaient été definies et qui n’avaient pas été respectées et le second acte fut différent même si no essai ne fut marqué côté valencien. Le jeu se cantonnait dans les 50 mètres des visitaurs et c’est donc grace au pied d’Augustin Henric que le rating allait enfler. On the finish of the match, the Ariégeois vont tout faire pour essayer d’aller décrocher le level de defensive bonus. C’est ce qu’ils vont réussir à receive à quatre minutes du terme avec un essai de Valcu.

Et maintenant. Les corps et les esprits vont relaxation per week. On November 6, the Valenciens returned to a foul class, Castanet.

Un essai spectaculaire d’Adrien Alavoine. DDM, MB

Valence d’Agen 17 – Pamiers 11

A Valence-d’Agen (stade E. Baylet); Arbitrators: M. Clément Vanrechem, assisted by MM. Thé Henriel, et Vincent Courtin.

MT: 11-3.

Vainqueurs: 1 E Alavoine (14) ; 4P Henric (4, 31, 63, 70).

Vancus : 1E Valcu (76); 2P Picheric (30, 58).

VALENCIA AVENUE. David; Alavoine, Cautenet, Henric, Deschamps; (o) Borderies (cap), (m) Dulay; Fono, Hoquet, Lolesio; Naude, Lescout; Bezuindinout, Bousignac, Ahaouche. Sont entrés in curs de jeu : Gouveia, Flanquart, Vezes, Decaunes, Nassik, Berthoumieux, Fonoifu.

Cartons jaunes : Bezuidenhout (29), Vezes (54).

SC PAMIERS. Bach; Guitoune, Van Der Westhuizien, Basque, Cancian; (o) Picheric, (m) Sentenac; Gatti (cap), Mezzavilla, El Bechir; Maurens, Boulbes; Benlebbad, Turashvili, Flitti. Sont entrés cours de jeu : Khanfous, Lledos, Khalkhal, Valcu, Durrieu, Corradini, Campino, Botha.

Cartons jaunes : Fliti (38), Khalkhal (58).

Federal espoirs. Valence d’Agen-Pamiers: 21-20.

“On s’est donné le droit d’être heureux”

Jean-Michel Baylet: “On a gagné, c’est l’essentiel, mais dans la souffrance quand même. Pamiers a une belle équipe mais Valence a encore des progresses à faire pour que nous soyons au niveau de nos espérances. Nous sommes invaincus, je serais mauvais joueur de ne pas congratulate them”.

Nicolas Crubilé (intraîneur-manager) : “Nous attendions un beau fight, on l’a eu. Nous avons travaillé toute la semaine au-dessus de nos requirements, pour arriver à imposer le rythme du match. Par moments on a réussi, cela nous a été positif, et d’ Different moments on a peu subi l’évènement, de touches en mêlées, sans être protagonists du jeu. C’est sur çà que nous devons progresser. Cette équipe n’était pas invaincue par hasard, avec la meilleure défense; ils nous ont fait toucher nos limits par moments.On a réglé deux ou trois choses à la mi-temps qui ont plutôt bien fonctionné sur l’entame de la deuxième période.Nous sommes en building, tout n’est pas parfait, la mêlée a été un peu en difficulté en première mi-temps et la touche a été au rendez-vous. On s’est gagné le droit d’être heureux et de prendre un peu de temps avec les gens qu’on aime”.

Loïc Hoquet (3e ligne) : “Nous nous attendions à un gros fight. Il fallait répondre présents sur le fight avant de jouer sur nos qualités derrière. On a fait le boulot même si ça a été dur. Ils sont venus nous chercher et on était là. Nous pouvons être contents , on fait une bonne fin de bloc, mais on va continuer à travailler pour la suite de la saison”.

Benjamin Borderies impeccable dans les réceptions.

Benjamin Borderies impeccable dans les réceptions.
DDM

Benjamin Borderies (ouvreur, capitaine) : “Nous n’avons pas lâché ce match. Malgré leur grosse conquête nous avons été bons devant. already encore quelques factors à régler mais globalement on peut être satisfaits”.

Jérôme Pradelle (entrepreneur of the protection) : “Les deux équipes étaient invaincues avant la rencontre. Nous savions que nous allions avoir un gros fight avec une imposante ligne d’avants que attend la faute. Ils ne jouent pas trop mais ils attendent les fautes pour enquiller des factors. Sur la première mi -temps nous nous sommes équilibrés, mais le plan de jeu n’a pas été respecté. En deuxième, on remet de l’ordre, les consignes ont été appliquées et ça a été beaucoup mieux”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *