Skip to content

Rugby. Jean-Philippe Sannac (SC appaméen; Fédérale 1) rapproche l’Ariège du Japon

the important
Now that days, Jean-Philippe Sannac, ex-president of the Sporting-Membership appaméen (Fédérale 1), était au Japon, with a delegation from the regional council of Occitanie. Pour and discuss sport extra également économie.

Dans ses bureaux appaméens, Jean-Philippe Sannac a retrouvé le sourire. Les événements de la fin de saison dernière, la non-montée en Nationale 2, are départ de la présidence, ont quand même laissé des traces. Oui, j’ai encore les boules de ce qui s’est passé. I persist in saying that there’s a good technique. » Mais, désormais, c’est du passé. Jean-Philippe Sannac and the leaders of the SCA regardent désormais devant. « On a tout. Je suis persuade qu’on peut and arriver. Quand, je ne sais pas, mais il faut essayer. » Cette année, the SCA tabled a finances of €700,000 towards €1.2 million the identical. The relay is caught. Avec les jeunes mais toujours ambitieuse. Quand il parle du SCA, Jean-Philippe Sannac dit « nous. » « La ardour est toujours là (grand sourire). La fiber, je l’ai encore. »Il n’est plus l’homme fort administrativement des Damiers mais he est resté très proche des nouveaux présidents. « Je suis en appui. » A primordial appui, indispensable. They’re his expertise, his contacts, they’re irreplaceable. On the telephone, the “SCA” apps are linked. Presque comme avant. Already on these days, it’s in Japan on the sein d’une délégation du conseil régional (see par ailleurs). To symbolize the pursuits of the SCA.

A membership des partenaires également à l’étude

L’event de nouer des relations privileges avec les Japonais. « I contacted him because of Patric Pachon, who owns a number of eating places in Tokyo and who owns a chateau in Carcassonne. Patric is three implanted on the stage of Japanese rugby. On avait la possibilité de faire come un joueur sous contrat avec la marque Kubota. C’est une entreprise que veut s’implanter en France. » Ce joueur, c’est Kazuhiro Goya (1.71 m and 76 kg), polyvalent on all of the poles of derrière, worldwide at 7 and chosen avec les moins de 20 ans du Japon à XV. «I formally signed, c’est fait. Il devrait être à Pamiers vers la mi-octobre. Kazuhiro additionally got here to find one other tradition. In dehors du rugby, il va travailler. He’s the one of many seul Japonais who advanced into an année dans un membership Français. » Ce n’est pas une « star » que débarque au SCA mais un joueur que va devoir de faire sa place dans l’effectif de David Bégu. Cette venue d’un joueur worldwide et ce voyage au pays du soleil Levante by Jean-Philippe Sannac sont additionally l’event de faire la promotion des Damiers et de l’Ariège dans un pays qui aime la France. « J’ai été invited à l’ambassade et j’ai même remis un maillot du SCA dedicacé au president of the fédération japonaise. Tout le monde a été intrigué. The connection to été établie là-bas. On ne sait pas ce who will go extra if there’s a 1% probability, it is going to be tempting. C’est ce style de partenariat que peut permettre à un membership comme le nôtre de passer un cap. » Le sportif et l’économie sont intimement liés.
Le SCA n’a renoncé à rien. « Oui, l’objectif, c’est, un jour, même si c’est à, plus lengthy terme, la Professional D2 ». Jean-Philippe Sannac and the SCA determined to donner les moyens d’y arriver. Sans bruler les étapes. « On réfléchit aussi à créer un membership des partenaires avec les Amis du SCA ». Jean-Philippe Sannac aussi dans l’idee d’aller voir aux Etats-Unis ce qui s’y passe. Le SCA s’ouvre à l’worldwide. On board, he’ll fail to discover a Japanese interpreter.

Kamel Chibli: “ça ouvre le champ des possibles”

Lors de la Coupe du monde 2023 de rugby que roulera in France, l’équipe nationale du Japon établira base camp à Toulouse. Un an avant, une délégation du conseil régional d’Occitanie s’est donc envolée vers le Japon il ya quelques jours. « That is the event to truthful the promotion of the Occitanie and to arrange the Japanese venue for the prochain test-match that might be held in Toulouse on November 20, explains Kamel Chibli, vice-president of the regional council of Occitanie. For the Coupe du monde, les Japonais ont déjà réservé 30,000 billets. On this alles à la rencontre du Premier ministre japonais pour aussi lui current les infrastructures dont l’Occitanie bénéficiera pour les Jeux Olympiques de 2024. In Occitanie, nous avons 57 websites labeled facilities de préparation olympique. » The venue of Jean-Philippe Sannac au Japon n’est pas passée non plus inaperçue. “Avec ce style de visita, ça ouvre le champ des possibles” sourit Kamel Chibli. Pour l’Occitanie mais aussi pour l’Ariège et le SCA.

Leave a Reply

Your email address will not be published.