Skip to content

Rugby : Jean-Pierre Rives is Casque d’or !

Visualiser concealer the sommaire

On the evocation of « Casque d’or », the cinephiles will consider the movie of Jean Becker with Simone Signoretimpressed by the vie d’Amelie Elie, well-known Parisian prostituée of the Belle Époque. Les rugby followers en revanche vont tout de suite avoir l’picture de ce charismatique et magnifique capitaine du French XV, de sa chevelure dorée, et son maillot immaculé de sueur et de sang. Automotive avant qu’il ne devienne sculpteur et se retire loin des projecteurs, Jean Pierre Rives était ce troisième-ligne aile du Toulouse Stadium et des bleus, elegant et bagarreur. The premiere veritable star of rugby français in technicolor.

A chevalier sans bouclier

Jean Pierre Rives It isn’t in Toulouse, with these encaburres of the Municipal Stadium. After the debuts within the oval world TOEC puis a Beaumont-de-Lomagnethe signal lastly au Toulouse Stadium in 1974. Paradoxically, nicely qu’ayant fait plus de la moitié de sa carrière avec les Rouge-et-Noirs avant de rejoindre le Racing Membership de Franceil n’a jamais gagné le Bouclier de Brennus. Manque de probability, cette période de l’histoire du rugby français était largement dominée par beziers. C’est d’ailleurs in opposition to the Biterrois that Jean Pierre Rives He misplaced his second finale of the French champions on the Stade Toulousain in 1980. Ainsi le most célèbre troisième-ligne du rugby français est vierge de palmarès nationwide. handed from Bouclier de Brennus. Un vide qu’il partage avec une autre légende de son époque de él: serge white.

A legend in blue

Beginning in 1977, Jean Pierre Rives écrit ses lettres de noblesses avec le French XV. Statistically parfaite, il joue en Bleu à 59 reprises dont 59 titularisations et 59 matches en intégralité. Et avec la responsabilité du capitanat à 34 reprises. C’est lui qui information l’équipe victorieuse du deuxième grand chelem de l’histoire des Bleus dans le Tournoi des Cinq nations en 1977. Cette année-là, les quinze mêmes joueurs disputet l’intégralité des matches. Au coeur de sa dynastie en bleu, he’s additionally the image of the XV of France who will grow to be the primary to impose himself on New Zelande (July 14, 1979) after 70 years of unsuccessful makes an attempt. Puis de cette équipe qui emballera un nouveau Grand Chelem en 1981. A son tableau de chasse worldwide, Jean-Pierre Rives peut se vanter d’avoir reporté trois fois le Tournoi, dont deux Grand Chelem, d’avoir battu à quatre reprises les Anglais a twickenham (1975, 1977, 1981, 1983) et d’avoir battu toutes les grandes nations du rugby, à l’exception de l’South Africa.

Casque doré, jersey ensanglanté

In 1983, France reported him Tour of the 5 Nations à l’subject d’un dernier match contre le Nation of Galles. Et ce jour-là, la retransmission télé et les clichés des photographes présents will diffuser une picture qui va immortaliser le personnage Jean-Pierre Rives à tout jamais. Celle d’un capitaine le visage et le maillot en sang. Un guerrier au maillot blanc immaculé du sang de son adversaire? Do you are feeling? La réalité est moins glorieuse automobile il s’agissait malheureusement du sang de Serge Blanco qui venait de se fracturer le nez sur le entrance de son coéquipier. A legendary tunique that Jean-Pierre Rives leguera à l’subject de la rencontre aux commentateurs sportifs Roger Couderc qui partait à la retraite ce jour-là. « A jersey of sueur et de sangpoint out Roger Coudercemu du cadeau. Et quand il ya du sang dessus, il est propre ». This is identical as Roger Couderc that l’on doit the well-known surnom of “Casque d’or” that the commentator avait affublé au capitaine tricolore lors des matches du Tournoi. Sa chevelure d’un blond solaire était tellement identifiable qu’elle permettait aux spectateurs ou aux observateurs de bien give up compte de l’immense activité du bonhomme, besogneux et toujours proche du ballon. A survivor who traverses the ages and contributes encore to the legend of the character, who later turned the president of the French Barbarians. A person who souhaitait faire les Beaux-Arts and who’s lastly remodeled into chef de meute du rugby français.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *