Skip to content

Rugby: Jonathan Monbroussous, le facteur X decazevillois

L’ouvreur de 26 ans s’est imposé chez lui, au Sporting. An ascent that doesn’t snort at you hasard. Portrait à la veille de la réception du gros bras, Belvès (15 heures ce dimanche) in Fédérale 2.

I trusted her. A mot qui a une forte signification. A mot that propelled Jonathan Monbroussous to signer plusieurs feuilles de matches, relieved by a sure Jérôme Accorsi sur le banc de touche alors que lui evoluer avec le quantity 10, floqué dans le dos.

Et cette confiance, Monbroussous la rend à ses entraîneurs decazevillois Anthony Julian et Tim Bowker. In opposition to Arpajon, that is the one who’s going to go the penalty that didn’t win the match in his formation (28-28) after some weeks later, that is the rationale why he’s studying however the Nègrepelisse to win the victory (28-28). 30) en passant la transformation. Lui, le troisième buteur dans la hiérarchie derrière Jérôme Accorsi et Thomas Fernandez. Pourtant dans la famille almontoise, ce n’est pas lui que l’on attendait à pareil niveau. They’re frère of him Maxime avait traced the voie, sous le maillot du SCD. Throughout quelques saisons, en Fédérale 2 à l’époque, il marqua le Sporting de son empreinde del, de sa pointe de vitesse et de sa capacité à s’intercaler entre les lignes offensives. Il était devenu le chouchou des exigeants gradins decazevillois avant de se faire les croisés des genoux par deux fois, le décidant, prematurely, à prendre du recul avec le rugby.

With Jérôme Accorsi, two totally different profiles

From son côté, pourtant l’aîné de la fratrie, Jonathan évoluait en réserve puis signa quelques feuilles en première, sans jamais véritablement s’installer. Du moins jusqu’à aujourd’hui et un début de saison lors duquel le jeu decazevillois prend plus de quantity lorsqu’il est sur le terrain, lui qui assault davantage la ligne et joue moins au pied coéquipier Jérôme Accorsi. C’est ce qui plaît d’ailleurs à Anthony Julian. “Nous avons la likelihood d’avoir deux numbers 10 qui jouent sur deux registres différentsdit-il. Cela répond à nos attentes. In ce qui concerne, Jonathan, pour nous c’est une véritable éclosion. On savait qu’il avait du potentiel. He’s an clever garçon who will give her a possibility when she is introduced. Il prend du plaisir sur le terrain, et cela se voit! “At 26 years outdated, Jonathan Monbroussous was nonetheless lifeless. From the primary time he borrowed from outdated entraîneurs Fabrice Landes and Cyril Petit, he emmagasiné l’expérience dans la gestion émotionnelle foulant la pelouse de Camille-Guibert, sans se sempiternelles questions. Mais le mot qui revient le plus dans sa bouche reste toujours : la confiance. “Cela donne confiance d’être titular, les coaches me donnent du temps de jeu. Cela responsabilise et donne plus de sérénité lorsque tu ne fais pas d’aller-retour entre la première et la réserve d’un week-end sur l’autre. Mine de rien, you are feeling extra vital lorsqu’on ne fait pas sortir en fin de partie, au décisif d’a match. C’est un signe que l’on compte sur toi!

Coaching au cœur

Du coup, belief is reworked into duty. Celle qu’il faut pour take a choice in a fraction of a second, celle qui vous évite de trop réfléchir lorsqu’il faut passer là une pénalité du bord de touche contre le vent face à Arpajon ou là cette fameuse transformation, pas mieux placée à Nègrepelisse.

Mais ce dont l’ouvreur est le plus fier, c’est d’évoluer à Decazeville. Il ya connu toutes los jeunes aux seniores et ne déroge pas à la règle qui veut qu’au Sporting, le rugby est une histoire d’état d’esprit, de famille. “Nous formons un groupe très soudééclaire-t-il. Cela vient certainement de la montee, la saison passée, mais si in regarde bien l’équipe, elle est composée de beaucoup de joueurs issus de la formation decazevilloise. Cela a son significance dans un groupe assez restreint comme le nôtre.

Aujourd’hui, contre Belvès il sera titular, mais la concurrence n’existe pas vraiment avec un Jérôme Accorsi très clair sur le topic: “Non, il n’y en a pas. Ce qui nous anime, c’est le bien de l’équipe. Je thought le however de Jonathan est de prendre ma place. C’est regular, je ne suis pas au debut de ma carrière (at 41 years outdated) et si je peux l’aider à progresser dans certains secteurs, je serai ravi de le faire. Sure, and avait une réelle concurrence, I believed qu’il me mettrait des tampons aux entraînements et ce n’est pas le cas ! (snort)”

Rouquette, Pisano and Fernandez de retour

Une très grosse confrontation attend le Sporting (7e) ce dimanche après-midi (15 heures) dans son stade Camille-Guibert, face au 3e, Belvès. If the SCD waits for the enchainer after his victory in Nègrepelisse (28-30), he goes and avoir de l’opposition face à Belvès que débarque avec ses quatre victories pour deux défaites. A match that pourrait faire basculer le Sporting sdans la bonne partie du tableau… ou pas. The decazevillois coaches registered the returns of captain Loïc Rouquette, d’Antoine Pisano and Thomas Fernandez. Ils composeront en revanche sans le talonneur Bastien Pons (abdo).

Le XV de départ : Sigal – Verdié, Salles, Barascud, J. Vidal – Monbroussous (o), R. Vidal (m) – Lavergne, Rouquette (cap.), Arrazat – Foulquier, Fiches – Guibert, Nigou, Grasset. Replacements: A. Falgayrat, T. Falgayrat, Delclaux, Rols, Fernandez, Accorsi, Pisano.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *