Skip to content

Rugby. Le SC Pamiers veut revenir encore plus fort après la crise

the essential
Faute d’un budget suffisant, le Sporting-Club appaméen decided to refuse la montee en Nationale 2 et de s’engager l’an prochain en Fédérale 1. Si on ne connaît toujours pas le nom du futur président du SCA, les Damiers advance sur de nombreux dossiers (financiers, sportsifs…) pour distribur du bon pied l’an prochain.

The raison s’est relentlessly imposée au SC appaméen. « The prochaine season imposes the decisions that allow the elaboration of a more insufficient reasonable budget for the Nationale 2. » Il fallait aller vite, se positionner vis-à-vis the Fédération française de rugby et des joueurs appaméens. In a statement published on Sunday, the SCA refuses to mount it in Nationale 2 and evolves the prochain in Fédérale 1. Come if the SCA did not mount it. Come si, ou presque. Cette année, the budget était d’environ €1.2 M. « L’an prochain, on expect in avoir between 800,000 and 900,000 €, pour être confortable » explains Alain Dubiau, secrétaire général des Damiers. Les signs are encourageants. All current partners devraient poursuivre l’aventure. After one week, after President Sannac’s announcement of retiring from the presidency, the great maneuvers ont été engagées. « On the train of réaliser une sorte d’audit sur la saison passée pour déterminer all les posts où on peut économiser. » Là encore, l’optimisme est de mise. Well évidemment, tous les regards se sont tours vers les joueurs de l’équipe premiere. Tous ont pu ainsi se determiner sur leur avenir. Bien sûr, il y aura d’importants movements au sein de l’effectif (voir par ailleurs). Ceux (les plus nombreux) qui ont decided to relieve the earner, ont fait de gros financiers sacrifices. David Bégu in sera la tête de proue. « Je m’engage dans le projet. On fait des efforts sur toute l’année. Le SCA, c’est un club qu’on aime. » Lui also n’a pas trop hesité avant de se lancer dans ce nouveau challenge. « Grâce aux supporters, aux benévoles, on sait qu’on ne sera pas tout seuls. On leur doit de se battre. On a santé, the club is structured. On is on mission. Le club en vaut la peine. » L’émotion de l’homme de terrain n’est pas feinte. « On est motivés, on a le cœur ariégeois. On sait que ce sera dur mais on a envie de ressortir plus fort de tout ça. Désormais, on a encaissé tout ce qui s’est passé et on se projette sur l’avenir. This is a strong message I sent to Ariégeois et à ceux que aiment le club. » David Bégu pourra compter sur tout le staff que devait l’accompagner en Nationale 2 : Thibault Renard, Patrick Mirosa, Elvis Tekassala et Romain Boscus. Sauf que le rôle de ce dernier pourrait évoluer. « J’aimerais le voir encore un peu sur le terrain, comme entraîneur-joueur, rigole David Bégu. Ce serait dommage de se passer de ses talents de joueur of him. » On June 29, David Bégu to d’ailleurs decided, comme c’était prévu, to gather all the reference techniques of all the teams of the club to evoke the prochaine season.

On n’attend plus that the name of the president

Désormais, le SCA n’attend plus qu’un nouveau président. « Tout est prêt pour le rencontrer, finish David Bégu. Je peux parler avec lui de tout ce qu’il veut. » « I am a president of an association comme celle du SCA, I am a true chef d’entreprise » by Alain Dubiau. Au SCA, les dernières journées ont été longues, très longues. The most important thing is that the club semble « sauvé. » Qu’il évoluera à un bon niveau (le SCA également une équipe Esoirs l’an prochain que continuara d’évoluer en ouverture), que ses jeunes poursuivront de porter l’écusson noir et blanc sur la poitrine, which are center d ‘entraînement (4 joueurs de la première promotion font partie du groupe de l’équipe première l’an prochain) pourra transformer l’essai d’une première année d’existence porteuse d’espoirs. D’ici au 1er juillet (jour de la nouvelle assemblée générale du SCA), supporters, joueurs ou benévoles n’attendent plus que la fumée blanche. Because, after the agitated weeks, the SCA revives encore plus fort l’an prochain.

Reprise de l’entrainement de l’équipe premiered on mardi 5 juillet

David Bégu confirmed it here, the reprise of the training of the team premiered at SCA aura lieu comme prévu, on Tuesday 5 July. Evidemment, le contour du groupe est appelé à évoluer d’ici les prochains jours ou semaines. More David Bégu compte sur un effectif de 32-33 joueurs «dont 17 de l’Ariège» pour relieve le défi. Aux joueurs déjà partis, on peut ajouter les names de Mirtkshulava (à Niort), Chirica (à Hyères Carqueiranne), Nakobukobua (à Macon) et Baquer (à Hyères Carqueiranne). Au level des arrivées, Flitti (FCTT) a déjà donné son accord. Lucas Sans (Mont de Marsan) and Panizzo (Berre L’Etang) are just returning to the club. David Bégu and his staff are equally confident with the supporters of the club (Gillard, Mariéro, Mezzavilla, Amiel, Manéra, Quentin and Dorian Pinet, Pichéric…) who “auront du temps de jeu. » Khalkhal, Maurens, Pecrix, Gatti, Sentenac, Bertro… seront toujours-là.
Première journée de Fédérale 1 le 11 septembre ?
Après une semaine de reprise, les joueurs seront free laisses quelques autour jours du 14 juillet. The remainder of the training program will be calé dès that the dates of the reprise du championnat de Fédérale 1 seront officialisées. As the National champion reprimanded on August 28, that the Nationale 2 departed on September 4, it is possible that the SCA will debut with champions on September 11.
Pour l’heure, a seul match of preparation is fixed, on 19 August, on the pelouse d’Auch (National 2). A stage à Revel is ensuite announced on September 20 and 21. Là encore, d’autres amicales oppositions devraient être annoncées quand le calendrier sera definitivement fixedé.

Stéphane Simon (à gauche, directeur du center d’entraînement), David Bégu and Elvis Tekassala de nouveau de la partie l’an prochain.
DDM. – Sebastien Batteux

Leave a Reply

Your email address will not be published.