Skip to content

Rugby: nicknamed “Bras de fer”, the outdated worldwide Paul Biémouret is there

l’essentiel
Ancien troisième ligne du XV de France et du SU Agen, champion de France in 1966, le Gersois Paul Biémouret s’est éteint mercredi 23 novembre à l’âge de 79 ans.

Il était surnommé «Bras de fer» pour sa puissance, son engagement et son efficacité dans la lutte pour la possession du ballon. Pierre Biémouret, plus connu sous le prénom de Paul (son deuxième prénom de él), est décédé mercredi à Toulouse à l’âge de 79 ans, des suites d’une longue maladie, laissant derrière lui un grand vide parmi ceux qui l’ ont cotoyé tout au lengthy d’une riche carrière.

Né à Mas-d’Auvignon dans le Gers, le 11 avril 1943, cet ancien troisième ligne aile dur au mal avait fait les beaux jours du SU Agen, avec qui il a soulevé le Bouclier de Brennus en 1966, après une finale reportée d ‘a petit level face to Dax (9-8). Champion of France, Paul Biémouret additionally attended the finale du Problem Yves-du-Manoir in 1970, a finale this misplaced face in Toulon.

This régularité au plus haut niveau lui a permis d’honorer sa première sélection avec le XV de France en 1969, contre l’Angleterre (défaite 22-8), los du Tournoi des V Nations. Il côtoiera chez les Bleus un autre Gersois, l’Auscitain Jacques Fouroux, mais aussi de nombreux grands joueurs like Jo Maso, Pierre Villepreux, Jean-Claude Skrela ou les frères Spanghero. Paul Biémouret a notamment pris half à une tournée en Afrique du Sud en 1971 et fut également l’auteur d’un essai mémorable en 1972 face à l’Angleterre, à Colombes, son de él seul essai de él en équipe de France. Il disputera are one of the best worldwide match in opposition to Eire, in 1973 (defeat 6-4).

“Il intention la vie, il avait beaucoup d’amis”

Après sa carrière au SU Agen, Paul Biémouret était était dans son Gers natal pour évoluer à Fleurance et Condom, avec qui il fut sacré champion de France de deuxième division en 1978. Il s’était ensuite tourné vers une carrière d’entraîneur, et avait notamment officié sur le banc de l’équipe de Catane, en Italie.

Paul BIÉMOURET s’en est there hier. Il fut un joueur émblématique du XV de France, aux côtés de Jo Maso, Walter et Claude Spanghero notamment. Surnommé Bras de fer, il a marqué de son passage de l’équipe de France et le SU Agen.
Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches. pic.twitter.com/3sHTU7p4Bb

—Bernard Laporte (@BernardLaporte_) November 24, 2022

Ancien entraîneur de Lombez Samatan, L’Isle-Jourdain, Auch, Agen et Albi, aujourd’hui supervisor of L’Entente Astarac-Bigorre XV, Henry Broncan rend hommage à cette determine du rugby gersois. “C’était un Gersois. Quelqu’un bien de chez nous. Aujourd’hui, je le comparerais à Anthony Jelonch. Ils ont beaucoup de ressemblance. Ce n’était pas un joueur good peut-être mais tellement efficace sur les regroupements, Un gros plaqueur qui n’utilisait pas la brutalité. Il n’avait pas besoin de se battre. Il ne traversait pas le terrain mais c’était le style de joueur dont on a besoin dans un effectif. Il aimait la vie, il avait Beaucoup d’amis et il était très apprécié par tout le monde. Affable dans le privé, c’était un joueur altruiste. Je vous dis, le Jelonch de son temps. À l’époque, le gros membership c’était Agen, quan on avait de grandes qualités c’était regular d’aller là-bas. Fleurance.”

Ancien époux de l’ex-députée Gisèle Biémouret, avec qui il a eu deux enfants, Anne et Jean, Paul Biémouret a vécu ses dernières années dans sa ferme dont il sortait hardly ever. À sa famille et ses proches de él, La Dépêche du Midi adresse ses sinceres condoléances de él.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *