Skip to content

Rugby (Professional D2). Battu (21-22) by Colomiers, his age and the décolle toujours pas

For the three consecutive years after they reversed towards Grenoble (11-16) and Montauban (26-25), the Agenais doivent be contenter d’a defensive bonus level. Et ils courent toujours après leur premiere victorious de la saison à Armandie. Qu’il semble loin le succès inaugural plein de promesses à Aix-en-Provence (17-19). With 7 factors after 4 days, the SUA will probably be imposed with the bonus offense offered by the chain (21 hours) chez le coleader Rouen pour atteindre l’objectif de 12 factors fastened by the employees sur ce premier bloc. « On this disappointment of giving up this copy, however it isn’t going to fail him for 3 lengthy intervals to cease the hemorrhage. »

Encore trop de crispation

Battus pour leur première à Armandie par Grenoble (11-16), les Agenais avaient une dette devant leur public. Cela leur at-il encore mis un excès de pression sur les épaules? Les vingt premières minutes de ce bras de fer contre Colomiers ont en tout cas salement ressemblé à un remake du scénario disaster contre les Isérois. Consequence, the SUA is again down 0-10 (21and), alors that the companions of Vincent Farré avaient pourtant réussi à rectifier him in contact with the « revenant » Erbani, royal dans les airs (7 prizes in première période). A match match that had three face to des Columérins pragmatiques, to the picture du drop de Javaux sur leur première incursion dans 22 mètres agenais que avait donné le ton (0-3, 6and).

“On a manqué de maîtrise dans la stratégie quand on prend le rating »

L’ouvreur de l’USC ame eu l’event de doubler la mise après un sauvetage de Lagarde dans l’en-but (9and). Javaux can also be the writer of a 50-22 college who permits Pacheco to cross the ligne in drive and climatiser Armandie suite to her transformation (0-10, 21and). Bernard Goutta a, lui, eu un coup de chaud. Le supervisor agenais est vite redescendu en bord de touche pour recadrer ses joueurs de el. Les Agenais n’étaient pas complètement largués, mais ils se montraient beaucoup trop approximatifs pour drive le verrou antagonistic, à l’picture de ces deux passes de Buttin pour Railevu qui ont fini en touche (8and29and). febrile? Confidence disaster?

“On this notre place”

Dos au mur, les Agenais ont eu le mérite de ne pas paniquer pour revenir dans le match. After a penalty properly changed by the Columérins, the SUA was relaunched in 4 minutes with a penalty from Lagarde (33and) et un essai en coin d’Etcheverry que récompensait une motion de 60 mètres où ses partenaires ont balayé à deux reprises le terrain sur toute la grandeur (8-10, 37and). Ils auraient même pu virer en tête à la pause si Hamadache n’avait pas vendangé un 3 contra 1 en repiquant dans l’axe (40and). «On a manqué de maîtrise dans les zones de marque», summarizes Bernard Goutta. A nasty recurrence after the debut of the season qui colle à la peau de ses joueurs.

The second interval of ensuite was unbreathable and its longest interval was summed up in a duel of buteurs. Javaux (17 factors, 6/6) to pris le dessus sur Lagarde (6 factors, 2/4). Mais le SUA semblait avoir fait le plus dur en prenant l’avantage avec un essai de Farrance suite à une pénaltouche (18-16, 62and). Javaux a pourtant eu le dernier mot (78and). «On a manqué de maîtrise dans la stratégie quand on prend le rating», regrette le supervisor agenais, prenant encore la section de filming pour excuse. « Agen a de grosses individualités, peut-être les meilleures du championnat, extra on savait que c’était une équipe en manque de confiance, foreseen Fabien Berneau, l’entraîneur des avants de Colomiers. C’est un likelihood de les avoir pris en début de saison. Je ne fais me pas de soucis pour eux. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.