Skip to content

Rugby – Professional D2 : SU Agen is the very best punitive for the protection of Oyonnax

Les Agenais sont tout merely tombés sur un chief très stable ce vendredi soir à Armandie. Les « bleu et blanc » ont tenu le ballon et tenté, mais ont été constamment refoulés par Oyonnax.

Dans ce crash au sommet de la Professional D2, entre le premier et le deuxième, on se doutait that the partie allait être serrée. Avec peu d’envolées. Là-dessus, on ne s’était pas trompé. L’affaire s’est jouée principalementmente entre les deux paquets d’avants, dans un bras de fer entre costauds.

Armandie, the SUA n’a pas refused to arrest the jeu à son compte. D’entrée de jeu, les coéquipiers de Raphaël Lagarde ont exprimé la volonté de tenir el ballon pour tenter de destabiliser la défense oyonnaxienne. Las, ils sont tombés sur un bel os. Le rideau de fer des « rouge et noir » était implacable. Plus, Joe El Abd’s gamers systematically parvenaient à decelerate the agenaise ballet sorties. Sans vitesse donc pas dangereux, la charnière Bellot – Lagarde était obligée d’en passer par le pied. Mais les artilleurs du Haut-Bugey étaient prêts et toujours bien placés pour repousser le jeu dans le camp agenais.

The protection of Oyonnax dominates the primary act

De facto, Agen a buté sur un mur sans trouver de options. And rapidly, the stress resumed sur l’equipe. Avec un Jules Soulan en réussite face aux perches, Oyonnax s’est peu à peu détaché au rating sans qu’Agen puisse répondre. Hormis sur un gros placage of Railevu sur a renvoi. Ramoka voulait jouer vite la pénalité qui en découlait pour endiabler la partie mais lastly, HIS will lose the ballon à quelques mètres de la terre promise (32e).

Menés de neuf factors à la mi-temps, on demand remark le Sporting allait pouvoir se sorti de ce mauvais pas, nicely inextricable. Pourtant, ce sont bien les Agenais qui ont dominated l’entame de deuxième acte. Les Lot-et-Garonnais parvenaient à mettre plus de rythme et trouver quelques areas. L’ailier oyonnaxien Sweetnam s’en sortait bien avec un carton jaune pour un placage en l’air sur Lagarde (47e). Lequel, sur penalité, ramenait are group at three factors (9-12, 50e).

Agen redescend to 5e place

À la suite de ce bon temps fort agenais, la partie s’est ensuite equilibrée. Le bras de fer representing between the 2 groups, marked for gross collisions. Armandie grindait when a placage south Barrington shouldn’t be sanctioned. Et le SUA redevenait sterile à trigger d’erreurs methods regrettables.

C’est le troisième revers à Armandie de la saison pour le SUA
Abode Cherchari

And the sanction towards the chief is tombée. Après un échange de coup de pied, Ensor prenait le dessus sur Lagarde sous une chandelle. Ses trois-quarts de él avaient bien suivi et Millet plongeait le stade dans le silence en marquant quasiment sous les poteaux (9-19, 67e).

Mené de dix factors, le SUA n’avait plus le choix et devait tenter le tout pour le tout pour, au moins, accrocher un bonus défensif. Mais les Oyomen ont réduit à néant tout espoir en inscrivant un second essai (9-24, 75e).
Dur pour des Agenais battants, mais qui sont tout merely tombés sur plus fort ce vendredi soir. L’USO confirmed that the group is nicely armed, with this season, to faux to trip within the Prime 14.

For le SUA, redescendu à la 5e place, il faudra aller chercher ses quatre factors perdus en déplacement dans ce troisième bloc. Et surtout, renouer avec la victoire.

AGEN 9 – OYONNAX 24

MT: 3-12 ; 8,640 spectators.
referee: Evan Urruzmendi.

Evolution of the rating: 0-3, 0-6, 3-6, 3-9, 3-12 ; 6-12, 9-12, 9-19, 9-24.
vanqueurs: 2 E Millet (67), Reybier (73) ; 1T Soulan (67) ; 4P Soulan (14, 23, 32, 40).
Vaincus: 3 P Lagarde (25, 45, 50).

AGEN: Buttin (Etcheverry, 75) ; Railevu, Ramoka, Sloan, Etcheverry (Tolot, 53) ; (o) Lagarde (cap) (Dayral, 75), (m) Bellot (Idjellidaine, 58) ; Duputs, Lokotui (Devergie, 58), Erbani ; Olmstead (Demotte, 45 ; Olmstead, 55), Maksymiw ; Hamadache (Burin, 45), Martinez (Zarantonello, 45), Guion (Barrington, 51).

OYONNAX: Enor ; Sweetnam, Vialelle, Millet, Reybier ; (o) Soulan (Bouraux, 75), (m) Cassang (El Khattabi, 75) ; Credoz (Taofifenua, 58), Grice, Picault (Lebreton, 50) ; Battye, Murday (Fabregue, 58); Laclayat (Berthaud, 45), Geledan (Durand, 50), Raynaud (cap) (Bordenave, 58).
Exp. Temp.: Sweetnam (47)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *