Skip to content

Rugby : Rodez ya cru chez le chief

Les Ruthénois sont handed tout près d’un énorme coup chez l’invaincu Caussade (32-31), ce dimanche lors de la 6e journée de Fédérale 3. Rageant mais prometteur.

Même disadvantaged of son jeune ouvreur Enzo Delagnes blessé au genou, Rodez se déplaçait, ce dimanche après-midi à Caussade, avec una forte envie de se tester et avec des ambitions sur la pelouse du chief invaincu de la poule. An équipe de Rodez que n’était d’ailleurs lastly pas si loin que cela au classement, troisième ex æquo. In face, Caussade tackles the reunion in sturdy confidence of his 5 victories in 5 matches dont deux à l’extérieur. D’entrée, les locaux étaient énormément pénalisés. Mais Jean-Simon Dressayre, de retour donc à l’ouverture et au however après deux matches “sanction” passedés en B, manquait ses deux premières tentatives de pénalité (3e, 5e). Pire encore, les Aveyronnais allaient encaisser a neighborhood essai sur une stunning assault of the ligne de trois-quarts, concludes by Alexis Hébrard. Autour de la 20e, Rodez pilonnait la ligne opposed sans marquer.

“C’est insuffisant”

The guests revealed the state of affairs a couple of minutes later, after a volunteer départ in drive du pilier Damien Fabre who franchit la ligne pour le premier essai de son équipe en supériorité numerique. Puis in inferiority, the guests encaissaient a deuxième essai sur une nouvelle relance de la ligne de trois-quarts caussadaise. 15-7 pour Caussade à la pause, tout restait attainable.

La preuve grace une nouvelle fois à la puissance des avants qui pilonnaient l’en-but native, l’arbitre filait entre les poteaux pour l’essai de pénalité (15 – 14, 42e). Le match allait ensuite rester serré jusqu’au coup de sifflet last, Caussade répliquant à chaque marque ruthénoise. A seul level d’écart au coup de sifflet last, ce qui donnait beaucoup de joie chez les vainqueurs et de la déception chez les vaincus, me si Rodez aurait pu espérer mieux. La bande à Michael Schramm avait ainsi pris les devants et croyait bien y rester avant que Palot n’register un dernier essai moins de 10 minutes avant la fin d’une partie qui aurait aussi pu encore sourire aux gars du Piton.

Ce Rodez rugby a montré malgré tout qu’il pouvait jouer d’égal à égal avec le chief invaincu de la poule. “Certes, c’est bien, mais on est des compétiteurs et un level aujourd’hui (celui du bonus protection), c’est inadequate “, réagirá le coach Richard Pioch après coup; alors que ses ouailles sont attendues dimanche pour la réception de Moissac, lors du tout dernier match au stade Paul-Lignon avant la demolition de sa tribune honneur.

My-temps: 15-7. Referee: M. Revellat. Pour Caussade : 4 essais Hébrard (13e), Chamlali (36e), Bottle (55e), Palot (73e) ; 3 transformations Chauderon (36e, 55e, 73e) ; 2 penalties Chauderon (8e, 45e). Pour Rodor : 4 esais Fabre (26e), penalty (42e), Delcayre (63e), Hazin-Rivera (69e) ; 3 Dressayre transformations (26e), Worczynski (63e, 69e), 1 Dressayre penalty (50e).Cartons jaunes à Caussade : Antoine (43e) ; a Rodez: Noël (twenty eighth), Floirac (67th). The workforce of Rodez : Alaux – Couderc, Floirac, Dvali, Hazin-Rivera – Dressayre (o), Riols (m) – Luans, Noël, Bascoul – Davy, Schramm (cap) – Vinuesa, Andrieu, D. Fabre. Puis: Befile, Wozniak, Lacan, Delcayre, Aigoui, Cazals, Worczynski. Federal 3B : Caussade – Rodez 17-19

Richard Pioch, entraîneur of Rodez

On benefit mieux. On est battu par une belle équipe. On avait kiss of s’évaluer face à une grosse équipe de Fédérale 3. On a vu that l’on est au degree, mais on est déçu parce que l’on a perdu. On est une jeune équipe qui grandit. On ne va pas féliciter les joueurs it appears that evidently l’on a perdu, mais on a vraiment envie de les encourager, à continuar à pratiquer ce rugby-là.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *