Skip to content

Rugby. SC appaméen (National 2): ​​fifteen days for survival

the essential
Comme annoncé, J.- Ph. Sannac to resign from son post of president du Sporting-Club appaméen (Nationale 2). A successor and I am determined to sell soir lors de l’assemblée générale du club ariégeois. Une nouvelle assemblage générale doit donc être organisée dans quinze jours. Il devra y en avoir un sinon le SCA sera mi en sommeil.

At the time of launching the general assembly, Alain Dubiau (secretary general du SC appaméen), Jacques Basset and Patrice Galy (vice-presidents) ont le visage grave. « Merci d’être venu on behalf assister à cette assemblée générale. Cela demonstrates the ferveur of the club. » Les Damiers sont à un tournant de leur histoire. As soon as the Depêche du Midi was announced, Jean-Philippe Sannac officially resigned from his post as president. Non, il ne bluffait pas. C’est désormais acté, Jean-Philippe Sannac s’en va. Absent physiquement, il était quand même present dans all esprits. At the moment of taking the parole, Milou Franco (president of the ARA, the ancients of rugby appaméen) paid a vibrant hommage. « THE ARA decided to send a letter to the president of the SCA. Il est hors de question, pour nous, de le laisser parte comme ça. You have contributed another dimension to your SCA. Aujourd’hui, an autre challenge est à relieve. Your dois will lead him. » Tous ont eu un mot de soutien au désormais ex-président.

“Je suis persuadé qu’on va find solutions”

Mais le SCA doit désormais regarder devant. Le president démissionnaire, le bureau lui a emboîté le pas. And when Alain Dubiau sued if anyone intends to take over the presidency of the SCA, even if he is not. « J’acte donc la vacance de la présidence et du bureau. A new general assembly will be donc convoquée dans quinze jours. » Dans la salle, une question fuse : « Et si aucun president ne se propose ? » « Le club sera alors mi en sommeil. » Coupe de froid. L’heure est grave. Pourtant, rien n’est perdu. After quelques jours, in coulisses, the great maneuvers ont été launched. Xavier Fauré, adjoint à l’urbanisme à la mairie de Pamiers, essayé de résumer, in quelques mots, the current situation. « C’est delicat. La mairie de Pamiers a fait beaucoup poule club, même si on peut toujours faire mieux. Rajouter €10,000, €20,000, €50,000 is not going to change the face of the world. Vous connaissez Jean-Philippe Sannac, avec lui, il faut aller vite et tout de suite. Peut-être qu’on est allés un poil trop vite. Les solutions, je suis persuadé qu’on va les trouver. Le but, c’est que tout le monde reste sur le navire. C’est faisable mais il va fallair du temps. Dans les prochains mois, he will fail to saw the teeth. On va finder des solutions. » An optimism qui a dû en rassurer certains. Pourtant, hier, beaucoup sont repartis sans avoir trop de réponses aux hesitations multiple actuelles. L’équipe première va-t-elle pouvoir évoluer en Nationale 2 ? Avec quels joueurs? What president? En tout cas, dès hier soir, les joueurs semblent libre, au terme de leurs contrats avec le SCA, de signer ailleurs. C’est sûr, certains vont parte. Mais ces derniers jours ont also démontré l’attachement de beaucoup d’entre eux aux couleurs noires et blanches. Les quinze prochains jours vont être intenses.

“The formation will take encore plus de place”

Car l’assemblée générale du SCA a confirmed la belle, voire très belle santé du club. Le bilan sportif a mis au jour une saison de très belle facture marquée, entre autres, por la victorio des féminines dans le Challenge Occitanie ou la victorio des M14 dans le Challenge Groupama. Michèle André guideline of the SCA rugby school) in advance of what is required: «I am souhaite that I can poursuivre notre route dans les meilleures conditions. » Stéphane Simon (director) also confirmed that the training center of the SCA avaited this label for the quatre prochaines années. A total reussite. « Le centre, c’est 19 joueurs et 30 people dans l’organizagramme. On travaille d’arrache-pied pour la suite. »In évoquant le bilan sportif, they are adjoint of him, Romain Boscus, to laissé entrevoir a message fort pour le futur des Damiers. « The formation goes on encore plus de place. »
The general assembly of the sale is the same as the fact of a financial balance in the balance « bad the annual matches due to the Covid between November and January. On a balanced budget thanks to Jean-Philippe Sannac. On a sauvé les meubles grace à lui. » The SCA is a club that knows the leaders and the young people who are motivated. Même sans Jean-Philippe Sannac, le SC appaméen poursuivra sa route. Alain Dubiau concludes with a general assembly particulière avec ces mots: «J’ai un sentiment de tristesse, de colère et de déception».
Les quinze prochains vont être (très) intense en coulisses. Fifteen days to find solutions, finances and sports. Fifteen days pour retrouver de l’élan. Fifteen days for survival.

Leave a Reply

Your email address will not be published.