Skip to content

Rugby – Part Paloise : a triangle that’s simply

Les hommes enchaînent. Clément Laporte n’a manqué que le rendez-vous de Montpellier: 7 matches, 7 titularisations soit un tunnel of matches comme il n’en avait…

Les hommes enchaînent. Clément Laporte n’a manqué que le rendez-vous de Montpellier: 7 matches, 7 titularisations soit a tunnel of matches comme il n’en avait plus connu after ses années agenaises (2018-2019). Together with his côtés, Jack Maddocks to déjà dépassé le whole d’apparitions de sa première saison. Et Daniel Ikpefan – 3 titularisations, three essais depuis son retour de blessure – s’affirme essentiel dans la droite ligne de ses quatre premiers mois de l’année 2022. Une continuité qui a des vertus : Dans ce contexte dessine une power de frappe qui pourrait compter dans ce fight pour le maintien. La preuve avec les chiffres : sur les six derniers essais, cinq ont été inscrits par des trois-quarts.

The machine avait du mal à démarrer puisqu’il a fallu attendre la troisième journée et le double de Maddocks contre Toulouse pour voir les arrières se monrer décisifs. Later, the mount in puissance is confirmed: now there’s a three-quart essai to chaque sortie et une capacité à aller crescendo – 1 essai towards Racing, 2 towards Stade Français, 3 towards Lou.

Repères et espoirs

Reconduit malgré le cauchemar collectif contre Paris, le trident Laporte-Maddocks-Ikpefan to its capitaliser et indéniably porter cette équipe de la Part. « In the event you enchaînes, you trouves des repères. Tu sais un peu plus comme l’autre fonctionne et tu arrives à t’entendre, te coordonner, communiquer. C’est aussi valable avec Émilien (Gailleton) et Jale (Vatubua). Drive, in assault comme en protection, plus de repères c’est plaisant. C’est ce qu’on recherche pour être le plus performant doable. »

L’essai de finisseur signed Ikpefan, celui de Jack Maddocks au relais de son ailier, ont de quoi générer une kind de confiance dont la Part ne peut faire l’économie. Et de quoi autoriser les hommes de l’arrière à se dire qu’ils ont tenu leur rôle et leurs promesses. « On an essayé de prendre du plaisir dans le fight et dans le jeu, il fallait répondre current. C’était un gros duel derrière, on le savait, on a quand même plutôt rivalisé. Mais il ya des petits détails – ballons en l’air, turn-overs qui font qu’il nous a manqué quelque selected », pointait l’exigeant Laporte.

Entraîneur adjoint, Antoine Nicoud and voit aussi a lovely base pour constructore… « Je suis heureux que Jack enchaîne les matches, vous avez vu comme tout le monde le joueur qu’il est. Maintenant, il faut qu’il enchaîne. Clément (Laporte) and Daniel (Ikpefan) pareil. »

The drafting of your council

The drafting of your council

tremendous maddocks

D’autant plus qu’avec les mêmes noms, Pau can also be able to shocking. For instance, when Clément Laporte and Jack Maddocks interverted their positions, passing from l’arrière à l’aile between a number of matches. Sans obvious frustration. « Quand on est sur le terrain on prend du plaisir, sums up Laporte. Ailier, c’est un submit où je tourne régulièrement à l’entraînement, où j’ai joué à a number of reprises, il ya quelques années. Ça change a peu mon positionnement et me taches mais je suis content material d’aider l’équipe. » Nicoud n’en doutait pas. « Sur le fonctionnement du champ profond, ils sont interchangeables : Jack avait été titulaire à Montpellier, là on lui redonnait l’opportunité de l’être. Les deux ont été tops. » Comme Émilien Gailleton, soit dit en passant. “Comme d’hab'”, souriait Nicoud.

Dans la tempête, il est bien de voir ces hommes s’accrocher à la barre. Précieux à cet instantaneous aussi pour dessiner un cadre dans lequel les revenants auront facilité à s’installer. Automotive même si ce triangle sonne juste, ce sera une nécessité pour tenir le rythme. Avec au moins 26 combats à livrer, I continued it to aussi ses limits. Nicoud s’en méfie, que ne regrettera pas d’avoir, in superb, un casse-tête à appréhender. « L’autre enjeu sera de rentrer les mecs sur la touche: c’est vital pour nous de les retrouver. Les absents sont trop nombreux. » In High 14, une inquiétude en chasse toujours une autre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *