Skip to content

Rugby (Top 14) : L’UBB était à Lège-Cap-Ferret pour un premier entreînement intensif – ARL




31 July 2022

The UBB was present at the stade of Fréderic Sesotris from Lège-Cap-Ferret to dispute an internship located on the pointe du Bassin d’Arcachon, ahead of the effect of the first week-end of Bacchus.

Cell has become a habit, theUnion Bordeaux-Bègles a une nouvelle fois délocalisé un de ses entraînements chez un club amateur du département. after Salles, Lormont, Floirac or encore Mérignacc’est au tour du club de Lège-Cap Ferret d’accueillir le dernier demi-finaliste de Top 14. A moment toujours particulier pour Jefferson Poirot, captain of the UBB : “C‘est au cœur du projet de Christophe Urios depuis maintenant quatre saisons. On reprond les bonnes vieilles habitudes, en allant toujours, avec plaisir, voir les supporters. On est toujours bien accueilli par les clubs et ça fait toujours du bien de retrouver cette ferveur populaire et de voir que les supporters sont là“. Des fans que, pour la plupart, étaient force déçus par la fin de saison et notamment cette elimination face à Montpelier in juin dernier Nice.

Pourtant, dans l’histoire du club c’est la deuxième fois de suite que l’UBB arrive à ce stade de la compétition. Ce que tempt à rappeler le capitaine de l’équipe: “ça peut se qu’il y ait de l’impatience car on montre des fois des choses extraordinaires. After three years on s’est qualifié à chaque fois dans toutes les compétitions qu’on a démarré, dans chaque phase finale on a perdu face aux champions: Bristol in Challenge Cup, Toulouse et La Rochelle in Champions Cup et encore Toulouse puis Montpellier in top 14 on wind of faire after three years“.

ddd222bf-a128-4175-a39a-11a017f72136.jpeg (395KB)

Des fourmis dans les jambes

Le groupe s’est retrouvé en début de semaine après cinq semaines de vacances, les joueurs étaient impatients de se retrouver après une saison mitigée: “Ona retrouvé une bonne ambiance, on a fait le bilan de cette fin de saison qui était brutale, on s’est rapidement dit au revoir. On voulait retrouver un engouement, de voir les ambitions de début de saison. Ce sont des moments importants à la reprise, il ne faut pas oublier qu’on aura un gros début de championnat avec seulement cinq semaines de préparation, on s’est remis au travail dans la joie et la bonne humeur“explain Jean-Baptiste Dubie, center of the UBB. A long break qui fait du bien au groupe selon Jefferson Poirot : “EITHERn he is well rested during the first weeks and when the calendar is sorti j’ai began to come back in pressure, I sent to reprimand, to come back to rugby and prepare for faire une other season […] J’ai felt a group with beaucoup d’enthousiasme, qu’on était assez frais, qu’on voulait retrouver avec l’envie de découvrir les nouveaux et prendre du plaisir. Il ne faut pas qu’on perde de temps. I thought that tout le monde est revenu prêt, tout le monde a bien respecté le program de cet été, on est prêt à commencer la préparation“.

DSC04010.jpeg (4.34MB)

Et les réunions se sont enchaînées pour notamment mettre les choses à platn ce que nous explica Jean-Baptiste Dubie; “on a fait un constat dès le premier jour et c’était très bien de le faire. On a tous remis à plat et ça a rajouté beaucoup plus d’enthousiasme, on a vu que la faute était un peu partagée. Nous, les joueurs, on doit prendre nos responsabilités. On this questionné sur ce qu’on voulait mettre en place avec des règles internes, que ce soit dans le cadre de vie or dans le rugby. On veut éviter de faire une saison compliquée, une saison où en définitif on n’a pas eu tout le temps notre effectif à plein régime, une saison compliquée pour plein de choses qui viennent parfois des joueurs ou du staff. Remettre tout à plat et avoir un cadre concret.

Jefferson Poirotcapitaine de l’équipe confirms qu’il y aura une évolution dans le système de jeu : “On en a besoin de faire évoluer des choses, ça fait trois ans qu’on est sur la même chose, qu’on devient par moment plus lisible. Il va y avoir des adaptations, il faut qu’on peaufine des choses, travailler plus sur des secteurs“. Plusieurs secteurs de jeu qui n’allaient plus, lors des dernières semaines de championnat dont la lecture facile du jeu de l’UBB par les adversaires, ce que validate le center de l’Union, Jean-Baptiste Dubie : “ce n’est pas impossible, ça fait partie des choses dont nous avons discussé lors de nos retours sur la saison dernière. On arrive sur notre quatrième saison avec Christophe Urios, c’est important de remettre les choses à plat, de se remettre en question tous et de voir ce qu’on peut faire de nouveau pour casser la routine“.

Être prêt dès le début du championnat

L’Union Bordeaux-Bègles aura un bloc très relevé au mois de septembre. The manager of the UBB avait declared the lords of the rental press conference that “ça pourrait permettre à l’équipe d’être dans le jus“, me constat pour les joueurs comme Jean-Baptiste Dubie : “All debuts are solid. Tu reçois Toulouse, tu vas chez le champion Montpellier… d’entrée tu commences très fort !. C’est important d’être prêt dès maintenant et d’avoir derrière la tête qu’il faudra être prêt dès le début du championnat tout en passant des bons moments et garder en tête qu’il faudra attack fort et que, si on commence d’entrée plutôt well, on pourra well be prepared sur le reste de la saison“.

Les hommes de Christophe Urios auront deux matches de préparation à Bayonne (August 20 to Jean-Dauger) and August 26 face to Clermont à Issoire, avant de débuter le championnat dimanche 4 septembre contra le Stade Toulousain dans son enceinte

[Par Dorian Malvesin, © photo ARL – DM et UBB – Téo Konczylo]

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.