Skip to content

Rugby – High 14 : pour l’USAP, le coup est passé si près à Bayonne

Battus à Bayonne (24-20), les Catalans ont pourtant sans doute réalisé l’une de leur meilleure efficiency de la saison. Extra face à une équipe très solide, cela n’a pas suffi. Le level de bonus défensif pourra quand même peser en fin de saison dans la lutte pour le maintien.

Le match de la peur. Le match de la mort. “One finale”. Appelez-le comme vous voulez. Toujours est-il que le displacement de l’USAP à Bayonne, samedi en fin d’après-midi était capital. Le rendez-vous de cette huitième journée était power automobile depuis le début de la saison: Bayonne est un concurrent direct por le maintien, et chaque level pris ou cédé face aux équipes jugées comme membres de ce championnat de bas de tableau regardless of lourd, d ‘a cote comme de l’autre. Bayonne un concurrent direct? Rien n’est moins sûr tant les Basques, pourtant promus, et avec a finances of six million euros (18 et 24) de plus que celui de Perpignan cette saison était, avant la rencontre, sur une dynamique constructive. Notamment à la maison où, avant de tomber l’USAP ce samedi, ils avaient déjà dominate le Racing, Bordeaux et La Rochelle. Rien que ça

Après la rencontre, the state of affairs lastly modified. Comptablement, Perpignan misplaced three factors of plus sur une équipe qui semble, pour le second du moins, prendre a peu de distance avec les trois autres dans ce fameux gruppetto. Extra les Catalans peuvent aussi satisfaire d’avoir récupéré un bonus défensif, le second à l’extérieur cette saison, après celui de Pau. Pour le second, Perpignan reste dernier (ex aequo avec Pau). Mais à la fin de la saison, ces petits factors pris en route, pourraient compter. C’est aussi pour cela qu’il ne faut pas cracher dessus.

A premiere mi-temps quasi parfaite

Automotive Perpignan, peut avoir des regrets. Après une première mi-temps quasi parfaite, dans laquelle les Catalans ont en fin retrouvé leur jeu offensif qui leur manquait tant depuis le debut de la saison, et marqué deux beaux essais, ils ont finalement fin par céder en toute fin de match, en ayant longtemps été héroïques en protection. Mais après une période difficile, notamment avec la lourde défaite à Paris, ils ont affiché le visage qui leur permettra, s’ils arrivent à rééditer ce style de prestacion, d’assurer le maintien.

Dans un passage difficile, l’USAP a retrouvé son jeu et assuré une conquête correcte, secteur en souffrance depuis le début de la saison. Surtout, les Catalans ont, sur ce match, su trouver la confiance qui leur manquait tant depuis quelque temps. Le meilleur exemple pour l’illustrer est celui de Jake McIntyre. Malgré de belles guarantees à l’entraînement, la recrue avait eu du mal à s’affirmer jusque-là sur le terrain. Les coaches catalans ont fait le choix de le lancer à l’ouverture, avec Tedder en 15. Et ça a fonctionné. L’Australien a fin dévoilé are potentiel of him, as a lot offense as protection, and the complementarity between the deux ouvreurs de formations, semble prometteuse. Georges Tilsley, lui, to show that he may weigh and lose the hostile defenses. Watch over you to substantiate that he avait sa place of him as titular. Witty qu’il a de l’expertise à apporter…

C’est toutes ces choses que les Catalans doivent garder en tête après ce match, plutôt que la déception d’une victoire que est passée si près… C’est necessary, parce que me si dans son championnat à quatre, l’USAP est désormais à sept factors de Bayonne. She is encore on the degree of Pau, who has a bonus to Lyon, and a degree seulement derrière Brive (defait to Paris), who continues to show. Quand je me regarde, je désole me. Quand je evaluate me… je console me…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *