Skip to content

Rugby – High 14 : the teachings of a priceless bonus for Pau face Lyon

C’est une Part encore sonnée par son revers au Hameau contre le Stade Français qui avait rendez-vous au mythique stade Matmut Gerland. En face, le Lou qui sortait d’un succès sur le terrain de Montpellier, champion de France en titre… Deséquilibré sur le papier. Mais la réalité du terrain a laissé entrevoir une autre histoire. The Part avait visibly envie de se faire pardonner de ses errements. Et un compte à régler avec elle-même. Surtout, she s’en est donné les…

C’est une Part encore sonnée par son revers au Hameau contre le Stade Français qui avait rendez-vous au mythique stade Matmut Gerland. En face, le Lou qui sortait d’un succès sur le terrain de Montpellier, champion de France en titre… Deséquilibré sur le papier. Mais la réalité du terrain a laissé entrevoir une autre histoire. The Part avait visibly envie de se faire pardonner de ses errements. Et un compte à régler avec elle-même. Surtout, elle s’en est donné les moyens en empêchant le Lou de développer son jeu. Une protection aggressive in recette prometteuse. Lyon in a été étourdi. « Nous n’avons été neither pragmatiques nor cliniques. On a voulu jouer à la baballe face à une défense qui montait très vite et qui était prête à nous chasser. On a manqué de endurance et de clairvoyance », regrettait Xavier Garbajosa, patron du Lou. Consequence, Lyon didn’t validate its temps forts. Et Pau a fait la course en tête, carried by a penalty from Zack Henry (5and) Puis for an essai d’Ikpefan on the conclusion of a joli lancement né d’one touche sur un 50-22 obtained by Gailleton sur un avant de Veredamu (11and ; 0-10)….

À nos events manquées

La semaine dernière contre le Stade Français, les Palois n’avaient pas été tueurs. Contre Lyon, s’ils ont montré tout autre selected, ils ont conservé cette regrettable facette de leur personnalité. If you do not have a defensive bonus level, you need to objectively attempt to learn the occasional gâchées. Sébastien Piqueronies, attentive to the power of his group to attain factors in accordance with their incursions towards the 22 opponents, didn’t cross the Part of his reviews. On the mi-temps premiere, Jack Maddocks avait notamment fait a outstanding break (20and) plus Pau fut penalized au déblayage (Metz). There was additionally a transmission charge between Henry and Ikpefan (27and), an en-avant sur un lancement après un deuxième 50-22 signed Laporte et cette pénaltouche gaspillée (38and). On peut ajouter aux comptes une penalité ratée (42 m at 30and). Sur son premier temps fort, Lyon avait été plus efficace: franchissement de Regard, enchaînement et essai de Niniashvili (7-10; 15and) Même si le Lou a vu Berdeu échouer face aux perches, cela aurait pu faire mieux que 7-10 a la mi-temps.

Defend your self to peaufiner

Le premier essai du Lou déclenché par un percée de Regard a mi en exergue un level noir de ce samedi dans le Rhône: Pau malgré sa vaillance n’a pas été assez efficace en défense pour museler un cador du High 14. Preuve avec ces 25 plaquages ​​ratés (81% reussite). Lyon de son côté a tourné à 90%.

Le deuxième essai du Lou signed Dumortier au relais de Regard (59and17-17) in illustre les conséquences : malgré les retours de Gailleton, Maddocks et Laporte, l’ailier appelé chez les Bleus est passé.

Dommage appears that dans l’abnégation et l’esprit de sacrifice, les Béarnais ont honoré ce rendez-vous: Ikpefan (32, 46and), Maddock’s (38and68and) ont ainsi été décisifs.

unstable solar

C’est l’autre level noir de ce début de saison dans la maison sectionniste : les difficultés dans le jeu au sol. Lui aussi n’a pas été neutre dans le résultat de cette 8and journée : encore une fois sur les rucks offensifs, Pau a donné les ballons pour se faire battre. Huit ballons égarés : le Lou n’en demand it pas a lot.

Strong on the foundations

Ça ressemble à une revenge however à une révolte. C’était salutaire et l’affaire a permis à Pau d’exister : in conquête directe, Pau a rendu une parfaite. Sans faute en touche avec trois ballons récupérés en prime, sans faute sur ses introductions en mêlée. Un remorse cette pénalité sur introduction lyonnaise que a donné une munition exploitée par Dumortier sur le deuxième essai du Lou.

Satanée self-discipline

Pau to compté dix factors d’advance to the 52and : après une mêlée et un ballon écarté, le une – deux entre Maddocks et Ikpefan a fait mouche grâce au Wallaby (7-17). A match in fundamental. Mais pas une definitive possibility sur la victoire. Plainly the indiscipline to joué des excursions: three penalties ont fait mal en étant à l’origine de l’essai de Dumortier puis de celui de Marchand sur pénaltouche et fin de Tuisova (78and, 31-20). Et encore, Berdeu at charge one different event. Dix pénalités conceded en tout. C’était trop face aux 6 du Lou.

A bonus that rewards

Il faut reconnaître aux Palois le mérite d’avoir evacué le traumatisme du Stade Français. Rattrapés, ils n’ont pas abdicated. When it got here to shedding a premiere fois the bonus offense, it was remobilized for all her chercher a penalty by way of Zack Henry (74and, 24-20) et rester dans le match. Once they had been crucified by Tuisova, they had been relieved by jouer le coup à fond: met sous stress, retrieved the ball and concluded in pressure by Gorgadze (80and ; 31-27). An essai synonyme de bonus défensif et qui malgré cette 5and Défaite de rang permet à Pau d’aborder son prochain déplacement samedi à Deflandre contre La Rochelle dans la peau d’un barragiste. Cette équipe est toujours dans le dur. Mais au moins, elle a retrouvé une boussole.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *