Skip to content

Saison plus que parfaite pour les benjamines en basketball

The youngest women’s basketball team from the Barthélemy-Joliette school has concluded this season regarding the provincial champions of the RSEQ tenus in Trois-Rivières, on the same day of April 30 and May 1.

It also marked the history as it premiered the sportive team of the school to report the grand honors of the classique annuelle.

Les basketteuses concrétisent alors une season plus que parfaite avec une fiche de 25 victoires et sans aucun revers.

In plus des provincial championnats, they ont reported the season régulière du RSEQ even after three tours.

Leur victoire aux provinciales reported in detail

The representatives of Lanaudière-Laurentides affrontaient en levée de rideau l’équipe de l’Est-du-Québec aisée de 63-28.

For leur deuxième partie, they are measured at the École Secondaire Jean-Grou de Montréal. Malgré du jeu physique de part de l’équipe adverse, les benjamines ont dominé les Montréalaises l’important par le compte 62-36, also qualified for the demi-finale.

Lors de cette demi-finale, the Séminaire des Pères Maristes de Québec étaient leurs adversaires. Ce fut un match pendant lequel les équipes s’échangeaient constamment l’avance.

Avec deux minutes à jouer, les filles tiraient de l’arrière par sept points. Une pression tout terrain et un tir de la ligne de trois points ont complètement déboussolé l’équipe de Québec permettant un retour de l’arrière.

Le temps réglementaire ne pouvant faire de maître, a prolongation of three minutes était requisition. Les jeunes joueuses ont donné leur deuxième effort pour l’emporter par un point au compte de 59-58. Voilà all the selected ones pour aller en finale.

Pour les grands honneurs, l’affrontement avait lieu contre l’Académie Saint-Louis, autre
representative of the Québec region. A match debut devilish from the part des benjamines leur to permis de prendre a rapid advance of 8-0.

Québec to réagit values ​​for a repost of huit points à l’aide de lancers de trois points. Le match s’est déroulé à un effrené rythme et les deux équipes étaient toujours aux coudes à coudes.

Toutefois, avec deux minutes de jeux, Québec a explosé et a pris les
devants for five points. À ce moment, comme à travers toute la saison, la force de caractère et de détermination des filles a refait surface.

Alors qu’il ne restait plus qu’una minute et cinq secondes à jouer, a launcher of three points opportun to redeem l’écart à panier. S’en sont suivies des pertes de possession de part et d’autre laissant présager le pire.

Contre toute attente, avec seulement six secondes à jouer, les filles ont récupéré un rebond suite à deux lancers francs manqués par l’autre équipe et ont fait une passe rapide que a été captée et qui leur a permis de marquer, alors qu’il ne restait plus de temps au tableau, les propulsant vers une nouvelle prolongation.

À ce stade, c’était l’euphorie totale dans le gymnase. The momentum was in favor of the Joliette team in prolongation who lost to score five points and against Québec to one Seoul point, for the sake of the final score of 44-40.

Chacun is fierce about what he did to the youngest of the Barthélémy-Joliette school, for leur adresse et leur force de charactère qui les menées à la victoire.

Of leur côtés, les basketteuses et les parents tiennent à remercier leur entraineur Alexandre Racine, they are assistant Mégane Dubois ainsi que les nombreux supporteurs que sont venus les encourager dunt la saison et plus particulièrement dunt les provinciales, à l’ambiance mémorable.

Of plus, tous souhaitent renouveler leurs voux de prompt rétablissement à Monsieur Stéphane Parent, architect du program et professeur de la concentration de basketball à l’école secondaire Barthélemy-Joliette, sans qui rien de cette page d’histoire n’aurait pu être vécu .

Leave a Reply

Your email address will not be published.