Skip to content

soccer. Coupe de France : les Alençonnais éliminés

Des joueurs déçus après cette cruelle défaite. ©L’Orne newspaper

« Il n’y a pas que le soccer qui peut procurer de telles émotions », declared Nicolas Bansard, the president of the US Alençon, after the qualification of his protégés face au Havre à l’situation de la séance de tirs au however .

Avec les scènes de joie et de liesse qui s’ensuivirent.

Et, c’est ce meme exercice qui a engendered the inverse samedi November 19, 2022, at dwelling. Tristesse et abattement accompagnaient l’élimination des Verts de la Coupe de France au terme d’un «scénario merciless».


Premiere mi-temps à sens distinctive

Si l’entame de la première mi-temps a été un peu poussive, et que les Alençonnais ont été mis, un peu mais vraiment un peu, en hazard, ils l’ont ensuite prize par le bon bout et l’ont dominé de la tête et des épaules.

An enterprise on the match that’s materialized by a kyrielle d’opportunités d’ouvrir le rating. Mais, soit par manque de réussite (6′, 12′, 17′, 33′, 43′), soit par le expertise du gardien breton (34′, 43′), soit par la solidarité morbihannaise avec ce ballon sauvé sur la ligne (34′), the protégés de Vincent Laigneau n’ouvraient pas la marque et les prémices d’une fin penible se dessinait. Ce que l’attaquant Amaury Tessier soulignait :

On savait qu’il fallait that l’on marque shortly pour se mettre à l’abri et s’éviter un tel scénario. Malheureusement, on manque de réussite.

Amaury Tessier

Dangerous for the suite.

Insurgent in second interval

Certes, sur un rythme moins soutenu en raison de la fatigue et de l’état compliqué du terrain, the coéquipiers of Hakim El Hamdaoui continued à mettre the strain sur la cage adversarial.

Movies : for the time being on Actu

Si les opportunités étaient moins nombreuses, elles n’en demeuraient pas moins franches. Et, là encore, le portier pontivyen se mettait encore en évidence (51 ′, 59 ′, 80 ′) et lorsqu’il était battu, considered one of his companions suppléait him, toujours en sauvant sur la ligne de however (81 ′ ).

A major motion of the tactic adopted by the guests: faire le dos rond en défendant bec et ongles et faire preuve de solidarité pour atteindre la seule possibilité de se qualifier.

Et, cella a functionné.

Les joueurs de Fabrice Péru ont cadré leurs cinq seules frappes au however. Oui, mais elles ont toutes été decisivees automobile elles ont conduit à la qualification de la formation bretonne. Merciless pour les Alençonnais qui ont fait ce qu’il fallait sans parvenir à faire sauter le verrou adversarial.

One capsule lasts to ensure

Une élimination, donc, au goût très, très, très amer pour Amaury Tessier:

On fait une entame un peu difficile où ils nous mettent, un peu, en hazard. Ensuite, nous avons fifteen minutes de folie sans parvenir à faire la différence. On a vu que lorsqu’on mettait la balle au sol et qu’on allait vite d’un côté à l’autre, on les mettait en hazard.

Amaury Tessier

Il ya eu des event cependant.

Malheureusement, nous ne les mettons pas au fond. Moi, premier. Cela m’a souri il ya trois semaines face au Havre mais pas ce soir. C’est ainsi, et c’est dur. Après, il ya de frustration automobile on n’a pas marqué, on ne s’est pas mis à l’abri. Eux ont pris en confianza au fil de la rencontre, ont joué avec le temps. Ils cassaient le jeu, le rythme. Ensuite, cella devenait de plus en plus difficile. Le terrain était complicé et la fatigue n’aidant pas. Il ya aussi, peut-être, des mauvais choix de notre half, ainsi qu’un manque de réalisme. Tout nous a réussis il ya trois semaines et ce soir on prend le retour de bâton. C’est tres dur.

Amaury Tessier

It remobilizes for the champion

La mine des mauvais soirs et l’œil noir, mais remark pouvait-il en être autrement. Vincent Laigneau, tactician of the Cité des Ducs, free an evaluation froide extra realiste de la rencontre:

Forcement qu’il ya de la deception. C’est merciless automobile le scénario n’a pas tourné en notre faveur. C’est dur à la fois pour le membership qui a fourni de nombreux efforts et les joueurs qui ont tout donné et fait un beau parcours.

vincent laigneau

Il poursuit : « Nous n’avons pas réussi à scorer en première mi-temps alors qu’elle a été de qualité. Il faut reconnaître that c’est le gardien adversarial de Pontivy qui a été décisif et qui leur fait gagner cette rencontre. Ils ont été solids autour de lui et il fait des arrêts magiques. Il les laisse dans le match alors qu’on aurait dû être à 1-0 ou 2-0 à la mi-tempos. »

In seconde periode, on pousse mais on a moins de jus. Peut-être qu’en fin de match, Hakim El Hamdoui ne tombe pas tout seul dans la floor. C’est jugé et je ne vais pas revenir la dessus. Je suis déçu pour les joueurs qui ont tout donné mais, malgré tout, je les félicite pour leur parcours. J’ai encore vu une belle équipe d’Alençon qui a developpé du beau jeu comme lors des excursions précédents. Bravo à eux.

vincent laigneau

Il ya trois semaines, on avait le sourire automobile on avait gagné aux penalties. Ce soir, on pleure et on va pleurer ensemble. Maintenant, on va se ressourcer pour repartir même si cela va être dur. Et, je pense que cela va l’être. On va faire en sorte de récupérer, de souffler et de repartir.

vincent laigneau

ALENÇON – STADE PONTIVY : 0-0 (3-5 aux tab)

Referee. M. Wassouf

ALENÇON : Hanquinquant, Hiaumet, Lepage, Laigneau, Ok. El Hamdaoui, Sancho (Delacour, 88′), Raddas, Hirèche, H. El Hamdaoui (cap.), Tessier, Dhoifirou. Int. : Vincent Laigneau.

STADE PONTIVY : Écalard, Le Guevel, Lim, Rivalan, Le Sourne, Le Bescond, Le Gouellec (Sandjon, 60′), Guehenneux (cap.), Kingo (Le Bigaut, 60′), Audo (Le Douarin, 85′) , Josset (Mafounda, 85′). Int. : Fabrice Peru

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L’Orne Hebdo dans l’espace Mon Actu. In a single click on, after registration, you and retrouverez toute l’actualité of your favourite cities and types.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *