Skip to content

soccer. Coupe du monde 2022 : remark, due to its stadiums, Qatar develops its empire [Vidéo] -Soccer



La France et le Danemark s’affrontent ce samedi au stade «974», qui doit son nom à l’indicatif téléphonique du Qatar et au nombre précis de conteneurs qu’il a fallu pour construire l’atypique enceinte située en entrance de mer, Dans la zone est de Doha.

Le 974, comme on dit ici, fait partie des sept stades spécialement bâtis pour la Coupe du monde sur les huit utilisés, puisque seul le «Khalifa Worldwide Stadium», inaugurated in 1976, it was renewed for the competitors.

Au Qatar, les stades sortis récemment de terre are all a clin d’œil à la tradition locale. Al Bayt represents une tente, in respect to the Bédouine custom. Al Janoub was impressed by coques de bateaux de pêche perlière qui ont longtemps été utilisés le lengthy des côtes. Al-Thumama met upfront the “kufi”, the normal couvre-chef of the area.

À Lusail, lieu de la finale, il faut y voir les éléments de la vannerie, l’artwork de tresser des fibers végétales. L’Schooling Metropolis pays homage to its Arab design and the Ahmad bin Ali stadium is one in all its deserts and households. Le 974, enfin, raconte le port voisin et l’histoire maritime du Qatar. “On est sur un récit, un roman nationwide”, analyze Kévin Veyssière, knowledgeable and professor in géopolitique du sport.

L’Schooling Metropolis Stadium. (Photograph from the archives Adrian Dennis/AFP)

« 2022, the annual sport-spectacle »

Ces enceintes, estimées à plusieurs milliards de {dollars}, sont toutes magnifiques si l’on s’en tempt à leur easy architectural model. However additionally they have quite a lot of polemics. Au moins 6 500 ouvriers étrangers seraient morts pour leur building. De nombreuses ONG ont aussi fustigé l’empreinte carbone et l’émission de CO2 beaucoup trop élevée pour leur mise en service. « 2022 est l’année où l’on voit toutes les dérives du sport-spectacle, pointe Kévin Veyssière. Lors des JO d’hiver à Pékin, on a construit des pistes de ski dans des endroits où il n’y avait pas de neige ».

Focus on a restreint perimeter, as a result of probably the most within the north of Al Bayt and probably the most within the south of Al Janoub will not be distant than 65 kilometers, these enceintes are extra or extra simply accessible, by metro or bus. They’re surtout nicely greater than easy lieux de supportérisme.

«Come des avions ou des navires»

« Qatar desires technological jewelery for Montrer are experience within the creation of infrastructures, defined encore Kévin Veyssière, who poursuit on the query of leur héritage. L’enjeu pour le Qatar est d’organiser d’autres compétitions sportives dans les années à venir. Des contractos déjà été passedés avec la Coupe d’Europe de rugby pour que sure matches puissent s’y jouer ». Qatar voit plus loin that December 18, date of the World Cup remaining. Et a les moyens de ses ambitions.

« This can be a peu comme s’ils avaient investi dans leur armée avec des aviones ou des navires, picture Raphaël Le Magoariec, spécialiste du sport dans le Golfe. Désormais, le Qatar peut développer sa politique sportive et s’imposer dans un projet même s’il n’y était pas à la base. Il peut dire, “vous avez des soucis ? On to the answer”. For instance, Qatar accueillera l’année prochaine la Coupe d’Asie des Nations de soccer à la place de la Chine, qui s’est retirée à causa de la Covid-19. Ils gagnent ainsi beaucoup plus en affect ».

Le 974 devrait être disassembled et redistribué

A sporting and geopolitical affect that s’étend au-delà de sa easy area. Le stade 974, exactly, is censé être démonté après la Coupe du monde pour être redistribué à un autre pays, plus dans le besoin. Sur son website, Fifa presents him as « le premier à être entièrement démontable. They’re a versatile idea that permits you to rebuild solely on a distinct website or to construct extra stades plus petits, from the identical supplies ».

Iran's defender #03 Ehsan Hajsafi takes the corner kick during the Qatar 2022 World Cup Group B football match between Wales and Iran at the Ahmad Bin Ali Stadium in Al-Rayyan, west of Doha on Novembe
Le Ahmad Bin Ali Stadium. (Photograph Adrian Dennis/AFP)

« Cela participates on this will of Qatar d’être a world worldwide actor, mentioned Kévin Veyssière. C’est une prouesse technologique. Il ne faut pas oblier que c’est un État qui compte 90% d’étrangers et seulement 10% de nationaux sur une inhabitants de 2.9 million d’habitants. Le Qatar se construit grâce à l’émigration et il veut s’ouvrir au monde. On parle d’une redistribution in sub-Saharan Africa, au Kenya or au Rwanda, là où le Qatar a déjà aidé à mettre en place un aéroport worldwide ». Le petit état de 11,500 kilomètres carrés souhaite s’imposer as une plaque tournante mondiale, tant au niveau sportif qu’économique. Et sa nouvelle flotte de stades ultra-modernes est un rouage essentiel de son pharaonique projet.

Fifa a revu la capacité des stades
L’annonce au micro d’un stade Al Bayt garni de 67 000 spectators dimanche soir lors du match d’ouverture a fait sourire. Evidently l’enceinte n’était pas remplie. Evidently, surprisingly, Fifa proclaims a capability of 60,000 seats forward of the competitors for this stadium. Afterwards, the group a revu sur son website the exact title of sièges accessible for chaque stade. Al Bayt en contient donc 68 995. Le stade 974, où évoluera la France ce samedi, est passé de 40 000 a 44 089…

Toute l’actu Coupe du monde

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *