Skip to content

Sport-études tennis: Serena Williams’ former mentor formed the future champions at the Mouratoglou Academy

REPORTAGE – Près de Nice, Patrick Mouratoglou, l’intraîneur de champions de tennis, dont Serena Williams, a fondé une école française et internationale, avec un collège et un lycée. Les élèves s’entraînent auprès des plus grands joueurs.

On this Monday of June, the sun shines over the 34 tennis courts that make up the Mouratoglou Academy, in the heart of Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes). Pendant that des adolescents s’entraînent avec acharnement à échanger des balles, d’autres jeunes révisent le bac et le brevet, au bout du central court, dans un battiment couleur terre battue, évidemment. Ici, les elèves grandissent dans un cadre idyllique. “The weather is the best of France. C’est parfait pour jouer au tennis»Indicate Patrick Mouratoglou, who entered the pendant dix ans the champion Serena Williams. More rigorous. «Nos élèves ont la même mentalité. Ils veulent réussir. Ils sont épanouis et très sûrs d’eux. Je les vois exprimer durant toute l’année leur personnalité, leur amour pour cet endroit. J’en tire une enormous satisfaction»confided the famous coach.

» LIRE AUSSI – Classement des meilleurs lycées de France

In 1996, Patrick Mouratoglou launched a project fou: to create a système scolaire sur-mesure, avec des horaires aménagés, from the 6e to the terminale. «J’aurais adoré avoir ce genre d’école quand j’étais enfant. Mes parents n’ont jamais voulu que je sacrifice mes études pour le tennis. J’ai voulu que des jeunes puissent concilier les deux», raconte l’entraîneur de 52 ans aux yeux clairs, grand, élancé et sportif, évidemment. Les meilleurs joueurs de tennis du monde, l’entraîneur knows them well. The pair coached Marcos Baghdatis from the age of 13, but also Stéfanos Tsitsipas or Grigor Dimitrov. After April, the great joueuse roumaine Simona Halep enters.

Patrick Mouratoglou appears in the Netflix documentary series “Secrets de coach”.

A French and international college

The Mouratoglou International School is a private establishment hors-contrat et propose deux cursus différents. L’un est dispensed en français, et répond au program du ministère de l’Éducation nationale. L’autre est calqué sur le program américain, pour les elèves internationaux. “Hi, how are you?”, se lancent les élèves dans les couloirs, au rez-de-chaussée de l’école. And the results of the students are also exceptional: even if they were not, the rate of return is 100%, for a rate of mentions of 78%. Actually, I am a candidate in the past 2016, abaissant still le taux de réussite à 98% for 73% of mentions.

Pour Maxence, 18 years old, in terminal, the Mouratoglou Academy is a chance. «Je suis arrivé en 4e. J’ai toujours eu besoin d’un équilibre entre les études et le sport, car je crois que cela permet de prendre conscience de son corps et de développer son esprit. Un tel rythme inculca aussi des valeurs comme le dépassement de soi et la persévérance», explain le jeune homme, feru de tennis et d’athlétisme. Live dans un tel environnement est un rêve. In total, 12 hectares make up the Mouratoglou Resort, which includes the Mouratoglou Academy, comprising a hotel with a racket-shaped pool, a restaurant, a reception area with a sand beach. A dernier immeuble au fond du complexe is dedicated to familles des joueurs. «The family of Stéfanos Tsitsipas and vit. More also certain parents who decided to suivre leurs jeunes enfants enscrits à l’école»explain the Mouratoglou Academy.

A rigorous program

In total, 200 elves of 45 different nationalities are enrolled in college or lycée. Parmi eux, les trois quarts suivent le cursus tennis études avec la moitié de leur emploi du temps consacré aux cours et l’autre au sport. À l’internat, situated au-dessus des salles de cours, les garçons (qui component deux tiers des effectifs) et les filles sont séparés. Une gouvernante gère l’organisation et des surveillants relaient jour et nuit. In total, 38 professors are employed. «La grande majorité au moins dix ans d’experience»note Stéphanie Anfosso, dans une petite salle de classe.

“C’est un program difficile. Il faut vraiment travailler, avoir un projet, gagner en autonomie rapidement et être sérieux. Ce n’est pas donné à tout le monde», specify the guideline of the école française. For réussir au mieux et offer an accommodation as personnalisé as possible, l’école a fait le choix de n’avoir que des classes de 10 a 15 elèves. A gage of réussite. “On learn more rapidly”notes Maxence.

“In France, le sport n’est pas assez valorisé dans l’enseignement supérieur. Aux États-Unis, les jeunes sportifs sont presque vus comme des dieux»Patrick Mouratoglou

Les places sont peu nombreuses, et donc chères. Pour l’école française, a test of français et de maths sont requis. Pour l’école internationale, il s’agit d’un test d’anglais et de maths. Tous les elèves doivent passer un entretien oral. Les parents also rendez-vous avec l’équipe pédagogique. Les anciens bulletins, in general des deux dernières années, sont demandés. Tout is jealous of a coût. For a formula comprising the courses, 3 sessions of reinforcement in languages ​​and 3 sessions of sport, the annual mount in Moyenne of €17,500. For the formula comprising toute the options (intensive training, lodging, cantine, cours, etc), the families doivent debourser between €40,000 and €50,000.

Objectif États-Unis

L’objectif est also d’accompagner les bacheliers à poursuivre leurs études dans une université aux États-Unis notamment. “In France, le sport n’est pas assez valorisé dans l’enseignement supérieur. C’est la croix et la bannière pour obtain des horaires aménagés. Aux États-Unis, les jeunes sportifs sont presque vus comme des dieux»observe Patrick Mouratoglou, avant de rejoindre Simona Halep pour assister à son entraînement.

Fanny Fracasi is a guideline for university placement at school. They are the role of her es d’accompagner les elèves dans al processsus de candidature et de selecction Outre-Atlantique. «I already 98% of the people who have submitted their candidature to States-Unis, to Canada or to Royaume-Uni. Et 90% d’entre eux sont acceptés aux États-Unis. Nous commençons ensemble à monter leur dossier de candidature en 1ère. I contacted the American coaches, and negotiated ensuite the university bursaries. Enfin, je réalise le dossier d’admission et j’aide pour le logement»detail the joueuse de tennis diplômée de l’université de Tampa en Florida. «Cela me permettrait de faire des études supérieures tout en continuant ma passion, le tennis», partage Mathis, 14 years old, eleven of 3e. San Diego, Princeton, Berkley, Columbia… The greatest American establishments are in contact with the Mouratoglou Academy. «Pour confirmer leur choix et leur motivation, j’emmène chaque année une quinzaine d’élèves aux États-Unis en février, pendant les vacances, dune semaine. Ils découvrent 4 a 6 universités, s’entraînent, rencontrent les coaches»concluded Fanny Fracasi, who had organized a voyage to Floride cette année.

Leave a Reply

Your email address will not be published.