Skip to content

Desk tennis (Ligue des champions). Le dernier « carré » s’éloigne pour Hennebont

The qualification within the final spherical of the Champions League is three strongly compromised by Hennebont. Lors de ce troisième rendez-vous européen, les Bretons ont été battus (1-3) par les Allemands de Mühlhausen qui s’étaient déjà imposed à l’aller (3-1).

Dommage pour la formation d’Adrian Crisan. Automobile aside from an inconceivable scenario return from the Allemands face aux Autrichiens de Wels, Hennebont will probably be reversed within the ETTU Cup. « Nous avons tout donné dans cette superbe salle, pour notre public, mais la probability n’était pas de notre côté », pestait l’entraîneur hennebontais. « Cela s’est joué à peu de choses, on a perdu souvent à la belle, trois fois sur quatre matches. Chuang était, il est vrai, un peu fatigued. Karlsson s’est bien défendu malgré sa blessure à la cuisse. Je suis tout de même satisfait de mon équipe. merci au public et aux joueurs qui ont fourni des efforts. »

A Malmenese Chuang

C’était la revanche mardi soir au Ping Middle d’Hennebont. Battus à l’aller, Les Hennebontais étaient dans l’obligación de dominer leurs adversaires allemands par deux factors d’écart (3-0 or 3-1).

The primary match opposait les cadors des deux équipes. Et l’affaire semblait mal embarquée malgré le retour du Taïwanais de la GVHTT, Chuang Chih-Yuan.

Ce dernier revenait des {qualifications} olympiques en Thaïlande où il s’est classé 3e. Extra visibly, le joueur n’a pas digéré le décalage horaire, ou c’est le jeu de l’expérimenté, Daniel Habesohn, qui l’a contrarié. Toujours est-il qu’il a commis trop de fautes et il s’est fait sortir 3-2, avec une “belle” perdue (6-5). C’était le match à ne pas rater…

Les Morbihannais devaient alors reporter tous leurs matches ! Un pari presque unimaginable même si Kristian Karlsson a pris l’ascendant sur Steffen Mengel, malgré une blessure à la cuisse qui s’est réveillée lors de la reencontre… Le joueur breton a trouvé les ressources nécessaires pour revenir dans la partie et pour l’ Lastly emporter 3-2, lastly joins fois à la belle (6-4).

A partout, Hennebont allait-il poursuivre son effort ? C’était au tour du Grec de la GVHTT, Ioannis Sgouropoulos, d’entrer en scène. Mais le Hennebontais, pourtant accrocheur, vacillait lors de la « belle » face au Roumain, Ovidiu Ionescu.

Chuang battu lors de la dernière partie, les Allemands reportaient la mise et la qualification devrait échapper aux Morbihannais sur l’ensemble des deux matches. Les Hennebontais disputeront leur dernier rendez-vous pour le enjoyable face à Wels (Autriche), au Ping Middle, le 18 décembre.

HENNEBONT-MÜHLHAUSEN: 1-3 (1-1).

Match 1. Daniel Habesohn (Autriche, world quantity 62) beat Chuang Chih-Yuan (Taiwan, world quantity 17) 3-2 (11-13, 11-7, 12-10, 4-11, 6-5). HENNEBONT-MUHLHAUSEN : 0-1.

Match 2. Kristian Karlsson (Suede, world quantity 19) beat Steffen Mengel (Allemagne, world quantity 129) 3-2 (11-5, 11-7, 7-11, 12-10, 6-4). 1-1.

Match 3. Ovidiu Ionescu (Roumanie, world quantity 63) beat Ioannis Sgouropoulos (Grèce, world quantity 202) 3-2 (10-12, 13-11, 11-7, 5-11, 6-4). 1-2.

Match 4. Mengel beat Chuang 3-1 (7-11, 13-11, 11-8, 11-7) 1-3.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *