Skip to content

TABLE TENNIS (Nationale 3) : A wonderful and necessary victory of Creusot towards Sarrebourg

A fight exceptionnel des pongistes de l’UPCV for a victory who comptera assurément dans la course au maintien pour les rouges et noirs !!

Une rencontre comme on les aiment !! Quel fight, quelle intensité, quelle rigidity! A match that, annoncé dès le départ comme serré, n’aura pas déçu les nombreux spectateurs présents pour ce rendez-vous necessary !!! 4h15 d’une insoutenable bataille et indécise du début à la fin, pour lastly finir dans l’escarcelle bourguignonne, pour le plus grand bonheur de tous !!! Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vécu a match additionally tendu, at the least after January, and a victory towards Noisy-Le-Grand, dejà fondatrice du précédent maintien !!

Nous le savions, Sarrebourg venait ici dans l’espoir de prendre des factors et la composition hostile nous le confirmait puisqu’ils ont aligned leur meilleure équipe doable avec leur expérimenté chief Guillaume Heiser (N°853), Stéphane Stadler (19), Florian Simon (19) and Gary Rohmer (19).
Côté UPCV, the dream workforce is dans la place avec leur chef de file et capitaine Alexandre Molenda (N°666), Léo Rozier (20), Rémi Perret (19) and Valentin Commeau (19). A savant mélange d’expérience et de jeunesse que fera la différence dans les moments clés. A chacun son tournant, nous en reparlerons…

Debut of the assembly with Léo face à Stadler and Valentin face à Simon. Léo, après une première manche difficult, saura defaire de son adversaire, l’necessary 3-1, pendant que dans le même temps Valentin s’inclinera sur le même rating après avoir à l’inverse reporter la première manche.
1-1, Mano à Mano is launched and this loin d’être is over…
C’est au tour d’Alexandre et Rémi de rentré en piste. Tout semble bien passé… Rémi mène 2-0, Alexandre mène 2-1, la confiance semble être du côté des locaux, mais comme dans tout sport, tant que ce n’est pas fini, ce n’est pas gagné… Les alsaciens se rebelle et nous voilà lancé dans deux 5ème manches déjà extremely necessary…. Rémi n’arrivera pas à défaire de sa bête noire et s’inclinera in 5 units misplaced a bonne copy encourageante… Quant au capitaine braveness, harcelé par la réussite hostile, sauvera deux balles de matches, et avec la power mentale qu’on lui connaît, prenant même l’avantage à 11-10 sur un énième level de légende dans SA salle s’imposera lastly 12-10 et ramènera les équipes à égalité !! 1st tournant, 2-2 et déjà plus d’1h20 de rencontre… Comme dirait Laurent Ruquier, on n’est pas couché…
Surtout que les deux matches suivants ne laisseront aucun repos au cœur des spectateurs… Valentin s’inclines dans le premier sept, mais fin finalement para affirm ses bonnes tendencies entrevues lors de la dernière journée à Bruille, pour renverser la partie et s’imposer 3 -1 towards Stadler. A premier déclic en guise de 2ème tournant dans cette rencontre…
Et que dire du 3ème tournant… Léo paraît en perdition et sans answer face à Simon… 11-3, 11-4 dans les deux premiers pour son adversaire… Il arrivalra malgré tout à ne pas lâcher, à retrouver un niveau de jeu plus que convenable, enchaînant les coups de génie dont lui seul a le secret, pour empocher les 3 suivantes manches, s’imposer dans la douleur et faire un break plus que primordial pour la suite de la rencontre…
4-2 puis 5-3 avant les doubles avec aucune shock dans les deux matchs suivants, avec Rémi qui s’inclinera malgré de toujours bonnes sensations face à un Heiser supérieur, et Alex qui nous aura fait peur, menant 2-0, 9 -3 avant de finalement s’imposer in 4 units.

Place aux doubles. An train leaves necessary in regular instances greater than autant plus dans une reencontre comme celle-ci, où tout peut basculer d’un second à l’autre, d’un côté ou de l’autre…
Les paires Léo/Valentin et Alexandre/Rémi entre dans l’arène la mort aux dents, respectively face aux paires Simon/Rohmer et Stadler/Heiser.
Une paire de jeunes, une paire de moins jeunes, et c’est la jeunesse qui fera la différence, confirming leur complémentarité trouvée depuis la fin de saison dernière… En effet, ils ne laisseront aucune likelihood à la paire hostile, s’imposant 3 -0 sans dialogue doable, ramenant au passage, un 6ème level dans la musette rouge et noire… Quant à la paire des «papys», toujours en recherche de repères, ce sera una merciless defaite en 5 units, historia de maintenir un peu le suspense, dans une soirée qui n’en manquait déjà pas…
The rating is 6-4 forward of a collection of 4 decisive matches!
C’est à Alexandre et Léo de jouer pour tenter de boucler de la boucle. She won’t be unwell for him… Léo livre un nouveau fight contre Heiser mais ne s’en sortira pas, pendant qu’Alex l’emporte face à Stadler 3-0 et help the 7ème level, synonymous à minima du match no .
Mais ce match nul, personne n’en veut, et surtout pas nous…
C’est donc à Rémi et Valentin de tenter d’contributor le 8ème et dernier level tant attendu !! Deux joueurs actuellement en manque de confiance, à que une victory, que plus est décisive, ferait le plus grand bien…
Et cette rencontre ne pouvait pas autrement closing que par deux matches in 5 units… Au bout du bout du bout de la soirée, après plus de 4h d’une énième bataille mémorable, dans des circumstances de jeu rendues difficiles par la chaleur journalière et un public chauffer à blanc, c’est un Rémi blessé dans sa chair, dans son orgueil et dans son âme, qui fera abstraction de l’humidité ambiante et de sa cheville retournée, pour valider son tournant à lui, le 4ème, et ainsi carry the final level liberator face to Simon !!! Et pour que la fête soit plus belle, Valentin s’en sortira aussi, l’necessary contre Rohmer, pour contributing a deuxième level personnel pour l’honneur à son équipe, plus some extent of benefit that reboosted him for the suite of the season et qui finira d’enflammer un outstanding public en tout level aujourd’hui !!!

Une ambiance de folie, amenée par de très nombreux et fidèles supporters présents, qui aura joué un rôle indéniable dans la victoire du jour, et donc dans le grand pas que venennent de faire les creusotins vers le maintien. Properly that mathématiquement, rien ne soit encore fait, power est de estater, qu’à 4 journée de la fin, les concurrents directs sont déjà relegés à 4 factors, et quand on sait qu’il reste encore deux rencontres à domicile, dans un chaudron qui semble redevenu imprenable, from moins to moins de doutes subsiste quant à l’situation constructive de cette première section…

Prochain rendez-vous à l’extérieur le 5 novembre à Manom ​​pour affronter le chief, dans une rencontre sans grands enjeux dans la que de l’objectif des forgerons, et retour à la maison les 19 et 26 prochain!

(Pictures Roland DOUARRE)

The match feuille :

UPCV1: : Alexandre Molenda (N°666), Léo Rozier (20), Rémi Perret (19), Valentin Commeau (18)
Saarbourg : Guillaume Heiser (No. 853), Stéphane Stadler (19), Florian Simon (19), Gary Rohmer (19)
Alexandre Molenda beat Heiser 3-2, Rohmer 3-1, Stadler 3-0.
Léo Rozier beat Stadler 3-1, Simon 3-2, misplaced Heiser 3-1
Rémi Perret beat Simon 3-2, misplaced Rohmer 3-2 and Heiser 3-0.
Valentin Commeau beat Stadler 3-1 and Rohmer 3-2, misplaced Simon 3-1.
Alexandre Molenda/Remi Perret misplaced Heiser/Stadler 3-2.
Léo Rozier/Valentin Commeau battent Simon/Rohmer 3-0.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *