Skip to content

Tennis: Bencic, Djokovic, Nadal, Wawrinka and the same Federer; Marc Rosset evokes the themes chauds du printemps – rts.ch

Since the season sur terre battue vient à peine de débuter, the 1992 Olympic champion Marc Rosset is penche sur ses enjeux. Où il est forcement question de Belinda Bencic, Novak Djokovic, Stan Wawrinka et aussi (un peu) de Roger Federer.

Le tennis a regagné l’Europe et forced on saliva à l’idee that Roland-Garros puis Wimbledon is rapprochent. The season sur terre battue, which is notably released with the title of Belinda Bencic aux Etats-Unis, even with the returns of Stan Wawrinka and Novak Djokovic, is launched. Cela n’est pas non plus pour déplaire à Marc Rosset. Consultant for the RTS, le Genevois a bien voulu se pencher pour nous sur quelques-uns des thèmes chauds du printemps.

RTSsport.ch: Marc Rosset, Belinda Bencic recently declined are the 6th WTA title, the 1st sur terre battue. Est-ce à dire que l’on peut nourrir de grands espoirs pour la suite de sa saison sur brique pilée?

MARC ROSSET: Je me fie des résultats des tout premiers tournois disputés sur terre battue, car ils ne donnent pas toujours de vraies indications. Cela rappelled me a peu ceux que l’on peut voir à Montréal or Toronto at the debut of the tournée nord-américaine. Parfois, un joueur ou une joueuse fait un bon résultat et on se dit: “Waouh, il ou elle va être énorme à l’US Open“, puis plouf, il se passe tout le contraire. Ca fait aussi parfois cela au printemps. Mais bien sûr que ce n’est pas ce que je souhaite à Belinda. On sait qu’elle a les moyens de bien faire, mais soulignons also qu’il manquait de super joueuses à Charleston, dont Iga Swiatek.

Je me fie des résultats des tout premiers tournois disputés sur terre battue, car ils ne donnent pas toujours de vraies indications.

Marc Rosset, Olympic champion 1992 and RTSsport consultant

RTSsport.ch: Iga Swiatek, just; she is no 1 WTA, impressive, belle à voir jouer…

MARC ROSSET: C’est assez monstrueux, ce qu’elle fait. J’aime ce qu’elle fait, ce qu’elle present. J’avais beaucoup aimé are from her Roland-Garros 2020 from her, qu’elle avait d’ailleurs gagné. Ella c’est une joueuse qui déçoit rarely. I thought that it would be d’ailleurs vite devenue no 1 mondiale, même sans la retraite d’Ashleigh Barty. La Polonaise well understood encore des choses à améliorer dans son jeu de ella, mais j’espère maintenant qu’elle pourra s’installer lastingly au sommet. Le tennis féminin a besoin d’une locomotive. Swiatek peut être celle-ci.

RTSsport.ch: You previously recalled Barty’s portrait. Sa décision de ella vous at-elle déçu?

MARC ROSSET: Pour tout vous dire, ça m’a fait ch… It seems that j’aimais beaucoup son style et ce qui lui permettait de faire des différences sur le circuit. Je regrette son départ from him. Surtout que l’on ne pourra pas I will say qu’elle a laisser une empreinte sur le tennis féminin. Deux/trois ans au plus haut niveau, cela ne suffit pas. C’est dommage.

Le retraite de Barty m’a fait ch… J’aimais beaucoup son style, je regrette son départ.

Marc Rossett [Keystone]

Marc Rosset, Olympic champion 1992 and RTSsport consultant

RTSsport.ch: Pour en revenir à Belinda Bencic, ce titre reporté à Charleston peut-il lui donner des ailes, la remettre d’aplomb après la digestion de son merveilleux titre olympique?

MARC ROSSET: Il faut attendre de voir, it seems that chaque année on se dit qu’elle a les moyens de gagner un tournoi du Grand Chelem… Il est clair qu’elle a le talent et le potentiel pour le faire. C’est unanswerable. Mais on peut dire et écrire ce que l’on veut, c’est sur le terrain que les choses doivent se passer. Prenez le dernier US Open: en quarts de finale contre Emma Raducanu, Belinda est apparue hyper nerveuse et, chose que l’on voit souvent lorsqu’elle est un peu prize au dépourvu, elle n’avait pas de plan B dans son jeu de she. She is enlisée et cela afini par faire un-match.

RTSsport.ch: Parlons maintenant du circuit ATP, after the return of Stan Wawrinka. What avez-vous I thought?

MARC ROSSET: C’est bien de le revoir! J’ai suivi de près are 1st tour to Monte-Carlo against Bublik. C’était pas mal, mais Stan a logiquement laque de “gaz” et s’est écroulé dans le 3e set. I will tell you that who I set up is promising, but it also depends on their final objective. S’il s’agit de retrouver un bon niveau, cela va aller vite et donc on peut être rassuré par sa dernière performance of him. S’il s’agit de “claquer un gros truc”, alors il en est encore très loin. Il faut de la patience.

I will say that what I have set up is promising, but it also depends on their final objective

Marc Rossett [Keystone]

Marc Rosset, Olympic champion 1992 and RTSsport consultant

RTSsport.ch: In Principauté on aussi revu Novak Djokovic…

MARC ROSSET: Et lui a vecu a match a peu identique à celui vécu par Stan, à savoir qu’il s’est effondré dans le 3e set. “Nole” était “cramoisi” in order to meet Davidovich Fokina face. C’est rare chez lui! Cela also shows that he laughs and lacks a claquement of doigts. More I thought it would be good- in jambes à Roland-Garros, car s’il en a envie, il peut désormais jouer toutes les semaines d’ici à Paris. Il n’est plus dans l’incertitude, lorsqu’il ne savait pas à quel tournoi il pourrait participaper, lorsqu’il ne pouvait pas mettre la même intensité à l’entraînement. Là, tout va distribute dans le bon sens pour lui. Mais il ya tout de même quelque chose qui me turlupine avec Djokovic!

RTSsport.ch: Dites-nous tout!

MARC ROSSET: Eh bien, je suis curieux de voir ce que cela donnera maintenant who is separated from the historical entraîneur Marian Vajda. It seems that the dernière fois que cela était arrivé, ça n’avait pas franchement porté ses fruits. On va voir s’il arrive à être toujours aussi fort sans son homme de confiance of him. Bien sûr, Goran Ivanisevic will be toujours là, mais entre eux ce n’est pas la même limonade. Ils n’ont pas cette relation de 15 ans ni cette proximité.

Ce qui me turlupine, avec Djokovic, c’est sa séparation d’avec Marian Vajda. It seems that the dernière fois, cela n’avait pas porté ses fruits

Marc Rossett [Keystone]

Marc Rosset, Olympic champion 1992 and RTSsport consultant

RTSsport.ch: D’un autre côté, on a le contra-exemple Nadal. “Tonton Toni” is parti, mais ça marche toujours aussi fort avec Carlos Moya!

MARC ROSSET: Oui, mais Moya a toujours été le “grand frère” pour Rafa. Ils ont un lien de plusieurs années également, une proximity géographique, le fait que Carlos aide le jeune Nadal à l’époque. Leur relation est dans la continuité de ce qui se faisait avec Toni. On ne peut pas compare cela avec Djokovic.

Arnaud Cerutti – @arnaud_cerutti

Leave a Reply

Your email address will not be published.