Skip to content

Tennis. Dix victoires marquantes des Français towards the grasp Roger Federer

It is a (enormous) chapter of the Historical past of Tennis that’s about to be referred to, will probably be bought on September 23. With Rafael Nadal as his rival, Roger Federer will dispute the primary match of his profession, in double, head to head with the American pair Sock / Tiafoe. L’event de se memento que le Suisse a parfois offert de grandes émotions aux amateurs de tennis tricolore… un peu contre son gré of him. Voici le prime 10 des victories marquantes des Français towards the grasp Roger Federer.

10 – La raclée d’Arnaud Clément (2000)

Certes, à cette époque, Roger Federer n’était pas celui que tout le monde connaît aujourd’hui. Il n’empêche, il s’était déjà fait remarcar par quelques coups d’éclat. L’année 2000 est d’ailleurs celle de sa révélation of him, puisqu’il atteint la finale à Marseille et gagne trois matches à Roland-Garros à l’époque. C’est donc un jeune Suisse en pleine development qu’Arnaud Clément corrects in three units secs (6-1, 6-4, 6-3) au troisième tour de l’Open d’Australie. « J’étais très ambitieux parce que je jouais bien. Les deux tournois de préparation s’étaient assez mal passés, mais c’est vrai que, dès qu’on est arrivé sur website à Melbourne avec des matches au meilleur des cinq manches, ça me rassurait », He supported France Data. At 23 years, and after he eradicated Sébastien Grosjean au passage, he disputed the finale in Melbourne. The seule de sa carrière of him in Grand Chelem.

9 – The Breloque d’Arnaud Di Pasquale (2000)

Younger Federer was revealed in partie lors des Jeux olympiques de Sydney, où il parvient à rallier le dernier carré sans avoir conceded a seul set. Opposé à l’Germany Tommy Haas, il est sorti et affronte Arnaud Di Pasquale dans le match pour la médaille de bronze. Le Français s’impose dans un match accroché, en trois manches (7-6, 6-7, 6-3) et help to the tricolore delegation certainly one of its 38 breloques acquises cette année-là. 78e à l’ATP, il ne partait pourtant pas favori face au 43e de l’époque. Le plus grand memento, assurément, de sa carrière of him. Celui dont on lui parle encore plus de vingt ans après, confiait-il récemment.

8 – L’avenement de Richard Gasquet (2005)

On ne donnait vraiment pas cher de la peau du Biterrois lorsqu’il est entre sur le court docket pour affronter le Suisse, within the quarter finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, in 2005. Au-delà du prime 100 à l’époque, Richard Gasquet joue crânement sa likelihood sur l’ocre monégasque, face an adversary who developed right into a sensational stage cette année-là (demi-finalist on the Open d’Australie et à Roland-Garros, vainqueur de Wimbledon et de l’ USOpen). After shedding the primary set, he misplaced the match (6-7, 6-2, 7-6) to the problem of a determined tie-break and certified for the final carré. It would proceed to be launched earlier than the primary set towards Nadal lendemain, however it should finish for Majorquin’s tomber face (6-7, 6-4, 6-3). Avec les honneurs.

7 – Jo-Wilfried Tsonga écarte the n°1 in Montréal (2009)

Lui aussi a réussi l’exploit de le battre au prime de sa carrière. In Montréal, in 2009, Roger Federer arrived on the sound of his artwork. Vainqueur à Wimbledon, il s’est supplied a mois plus tôt le seul titre de Grand Chelem which manquait à are his palmares: Roland-Garros. No. 1 on the planet, when ultra-favorites have been introduced to Manceau, who couldn’t faire mieux qu’an 8and of finale porte d’Auteuil. Et pourtant, on the finish of a match within the closing stage (7-6, 1-6, 7-6), it’s effectively “Jo” who certified for the demi-finals. Un revers qui laissait le maestro sans voix: « « Tsonga n’a pas réussi un seul retour pendant une heure et soudain tout a basculé. Je n’aurais jamais dû le laisser revenir dans la partie. He c’est extrêmement rageant. »

LIRE AUSSI. Tsonga : « Je finis comme je voulais, en laissant tout sur le terrain »

6 – Gaël Monfils relaunches Les Bleus (2014)

Cette finale de Coupe Davis dans sa globalité stays a beautiful memento for French tennis followers. In Lille, in 2014, les Bleus had the chance to glamor the premier saladier d’argent for the premiere after 2001. The week-end began badly as a result of Stan Wawrinka was imposed towards Jo-Wilfried Tsonga and contributed the premier level to the Swiss. Extra « La Monf » signed a titan match to permit the French workforce to choose up a partout. Il a balayé le maestro, certes diminué par des soucis au dos, in three units secs (6-1, 6-4, 6-3). La suite, on la connaît… Les deux Helvètes remportent le double et Roger Federer retrouve are aura of him towards Richard Gasquet. Pour la France, ce ne sera pas pour cette fois.

5 – Julien Benneteau sorti de nulle half (2009)

C’est certainement le plus gros exploit de toutes les victoires françaises face au Suisse. If Julien Benneteau a fait une carrière tout à fait honorable, il n’avait, sur le papier, pas beaucoup d’arguments en sa favor de su pour contrarier le Suisse au 2and tour du Masters 1000 de Paris Bercy, in 2009. Et pourtant, c’est bien lui qui l’importa (6-3, 7-5). «C’est magique, c’est fabuleux. C’est un momento qui restera à jamais gravé en moi. Cette salle… Autant de ferveur, je ne savais pas que c’était potential de vivre ça sur un match de tennis, congratulate it-il. Je n’ai pas le memento d’être there chercher une victorious comme ça avec mes tripes. Dans ce match, il y avait tout. C’est l’un des matches les plus aboutis, les plus complets de ma carrière. I assumed that I did not ever love you too. »

4 – Gaël Monfils in three tie-breaks (2010)

Le Palais omnisports de Bercy, decidedly, aura été le théâtre de sacrées performances françaises face à «Rodgeur». Il fallait un exploit por mettre à Gaël Monfils de rally la finale en 2010, et il s’est produit. Dans une salle en trance, au terme d’un match d’une intensité folle, “la Monf” a fait tomber le maestro (7-6, 6-7, 7-6). « Je suis content material d’avoir gagné contre Roger automotive c’est quelqu’un pour qui j’ai beaucoup d’admiration. C’est la légende du tennis et le faire ici à Paris, dans des situations spéciales, ce n’est que du bonheur », se réjouissait-il, sobrement malgré tout, à la veille de sa finale. A match qui laissera de gros regrets au Parisien, battu facilement par le Suédois Robin Söderling (6-1, 7-6).

3- Jo-Wilfried Tsonga removes son distinctive Masters 1000 (2014)

Gagner a Masters 1000, Jo-Wilfried Tsonga l’a fait à deux reprises dans sa carrière. They’re his title, in 2014, il ne l’a pas volé. Cette année-là, à Toronto, Manceau s’est supplied Andy Murray within the quart-finale, a Grigor Dimitrov au sommet de sa forme en demi, et puis Roger Federer en finale. Face au Suisse, il a su serrer le jeu dans les moments importants pour s’imposer en deux units (7-5, 7-6). « Je pissai du sang à la sortie du truc, It will likely be a memento in 2021 on the time of an leisure in accordance with Tennis Actu. J’appelle le doc pour savoir si c’est regular. Avec la fatigue on casse des fibers musculaires et on les retrouve dans les urines. Tout ça pour dire que c’est une fierté d’avoir joué ces mecs-là. »

LIRE AUSSI. Tsonga : “I give up part of the tennis that I did not need to go”

2 – “Jo” entered his dernier carré at Roland-Garros (2013)

C’est peut-être sa victoire la plus marking Porte d’Auteuil, et pourtant, il y en a eu. Evidently he was allowed to enter the semi-finals, he confronted an a priori approachable opponent (David Ferrer, who beat him in three units), and plainly he intervened towards Roger Federer. On a central court docket gonflé à bloc, Jo-Wilfried Tsonga étouffe are opponents (7-5, 6-3, 6-3), who’re sure to undergo the most effective interval of his profession. « C’est juste extraordinary d’être ici, d’avoir gagné et d’être avec vous », lançait-il au public après le dernier level. Un succès qui témoigne du fait qu’à l’exception de Rafael Nadal, “Jo” était succesful de battre tout le monde sur la terre battue parisienne.

LIRE AUSSI. Relive the final match of Jo-Wilfried Tsonga, chez lui à Roland-Garros

1 – “Jo” get rid of the maître chez lui at Wimbledon (2011)

Encore plus fort that he beat Roger Federer in Grand Chelem, he already beat Roger Federer at Wimbledon, they’re backyard. Son jeu sied parfaitement au gazon londonien, sur lequel il aura triomphe huit fois sur l’ensemble de sa carrière. Un succès d’autant plus probant, donc, pour Tsonga, que le Mousquetaire était mené deux units à zéro et que le Suisse n’avait jamais perdu après avoir reporté les deux premières manches d’un match. « J’ai joué un match incroyable, tout rentrait, c’est fou, résumait-il à l’concern d’una rencontre lastly reported (3-6, 6-7, 6-4, 6-4, 6-4). C’était fabuleux. Je suis tellement content material, c’est fou. He c’est le plus grand champion de mon sport. Je suis tellement heureux de le battre, surtout sur gazon, sa most well-liked floor of him. » One among these matches which font la légende du tout neo-retraité.

Leave a Reply

Your email address will not be published.