Skip to content

Tennis : L’Espagnole Leyre Romero Gormaz s’impose à Denain

L’Espagnole 20 years ago reported the finale 100% Ibérique du tournoi de Denain in remaining dans son match I lost a départ catastrophe and a three set badly embarked (6-4, 3-6, 6-4) face to Aliona Bolsova, pouring favorite.



Reading times:
3 minutes


Elle a passé de longues secondes sur sa chaise, la tête entre les mains, tandis that Leyre Romero Gormaz goûtait aux privilèges de la victoire en étant sollicitée par des enfants pour une photo ou un autographe. La jeune espagnole de 20 ans s’y est prêtée avec plaisir et ces quelques minutes de gloire lui ont sans doute permis de réaliser qu’elle venait bel et bien de s’imposer tout au bout d’une finale épargnée de justesse par la pluie after the fortes chaleurs de samedi.

Un peu plus loin, ces instants en introspection avec elle-même, la tête enfouie sous la serviette, n’ont en revenge pas dû suffire à Aliona Bolsova pour répondre à une question que devrait la hanter longtemps: mais comment cette finale du 25e tournoi de Denain at-elle pu lui échapper ? Favorite of the meeting, l’Espagnole (228e WTA) d’origine Moldova of 24 years, last year at Roland-Garros in 2019, now has the strongest impression in the demi-finale and semblait avoir les arms pour contenir sa jeune compatriote Leyre Romero Gormaz (376e WTA), moins expérimentée et moins puissante pour renvoyer la balle.

indecision fuck

More tennis is decidedly a sport apart, or the interior spirits may arise at all times and change the visage of a match. Judge plutôt: Bolsova menait 4-0 in the first set before his loss 4-6. They retrouva ses esprits in debut de deuxième manche pour mener 3-0 avant d’être rattrapée par son adversaire (3-3) mais finalement s’imposer 6-3. The dernier set is encore plus frappant dans le casse-tête pour mental preparation that constitutes le cas Boslova: elle a mené 4-1, fut toute proche de gagner le cinquième jeu, avant de baisser pavillon face aux incroyables ressources montrées par Leyre Romero Gormaz (6-4).

Car si Bolsova s’est inclinée, c’est autant dû à son propre manque de régularité quand tout semblait rouler qu’à la capacité à ne pas lâcher et aux qualités de son adversaire, que l’on a plusieurs fois cru perdue pour la cause a final course of indecision folle – 2:31 a.m. match – et d’un level dont on se uvivendra à Denain.

« Même si on démarre toujours pour gagner, je ne pensais pas m’imposer ici »

Revenue de loin, Leyre Romero Gormaz appréciait comme il se doit un succès qu’elle est allée chercher et qui lui donnera des certitudes sur ses mental resources lorsque l’affaire semblera sur le point d’être despair. « Elle a vraiment très bien joué in debut de match et je ne pouvais rien faire d’autre que de rester focus sur l’idee de rester compétitive pour le deuxième setlivrait l’Espagnole victorieuse, who did not lose what a set during his denaissian week. J’ai bien joué, j’ai battu des adversaires très fortes et même si on démarre toujours pour gagner, je ne pensais pas m’imposer ici. »

Mais elle ya cru jusqu’au bout en se recentrant sur l’essentiel : « The clef c’était de ne penser qu’à la prochaine balle et rester solide. I hoped that the force prize ici would serve me for the suite. » Romero Gormaz will go to the best of the épreuve d’un tournoi en Serbie dans quelques jours quand Aliona Bolsova, où qu’elle aille, traînera sans doute un vilain mal de crâne après son sejour dans le Nord.





Lire also

Tennis : L’Espagnole Leyre Romero Gormaz s’impose à Denain

Tennis: Spanish duel in finale sur la terre battue de Denain

Wimbledon : Rafael Nadal waits jouer grace for a medical nouveau traitement


Leave a Reply

Your email address will not be published.