Skip to content

Tennis. Open féminin 50: when the Ukrainiens et des Russes croisent à Cherbourg…

Daria and Kataryna Diatlova, deux sœurs ukrainiennes en exile, étaient de passage au tournoi de Cherbourg-en-Cotentin (Manche). (©DR)

They s’appellent Anastasiia, Kateryna, Veronika and Daria, ont between 15 and 20 years and rêvent to develop into des reignes de la petite balle jaune. Pour and parvenir, ces quatre jeunes femmes ont dû quitter l’Ukraine Afin d’échapper aux bombes et trouver des installations pour s’entraîner, tous les tennis courts étant désormais fermés dans leur pays.

« They’re the final second of the soulever the trophy at Wimbledon un jour, mais que son pays retrouve la paix et l’indépendance. »

Guillaume PicotEducator of CL Tourlaville who was a younger Ukrainian girl engaged within the Open Ladies’s 50

Cette semaine, leur parcours passait par Cherbourg (Manche) et l’Ladies’s Open 50a tournoi worldwide feminin qui fait workplace de necessary passage level pour les apprentices championnes. L’une d’elle, Anastasiia Firman, to été gracieusement hébergée pendant quelques jours avec sa mère et son coach de la guilaume Picot, sollicité por les organisateurs du tournoi.

Cet éducateur au CL Tourlaville evokes «une leçon de vie extraordinaire», qui lui fait «relativiser» les petits soucis du quotidien. « Ils ont fue l’Ukraine dès le premier jour de l’Russian invasion, on February 24, alors that the daddy continues to be alive. Depuis, ils sont basés en Allemagne et vont de tournoi en tournoi en demanding l’hospitalité chez les gens. Ils ont toute leur vie, toutes leurs affaires entassées dans leur voiture et ils vivent comme ça, au jour le jour, sans savoir quand ils pourront revenir en Ukraine », témoigne Guillaume Picot, impressionné par la power mentale de la jeune joueuse au destin contrarié for the occasions.

« Avec ce qu’il se passe, ce n’est pas easy pour elle d’avoir la tête au tennis: c’est très dur financierement, elle a été blessée cette année, elle n’a pas trop eu de résultats, elle Doit suivre sa scolarité par correspondence, elle ne voit plus ses copines que par WhatsApp… Et elle passe son temps à s’informer sur les nouvelles de la guerre. Mais elle est solide dans la tête, elle proceed d’y croire, elle hint son chemin de ella pour atteindre son objectif de ella. »

Guillaume PicotEducator of CL Tourlaville who was a younger Ukrainian girl engaged within the Open Ladies’s 50

Une vie de nomad

Eliminée sèchement (6-1, 6-1) dès entrée en lice dans le tableau des {qualifications} à Cherbourg, Anastasiia Signa to déjà repris la route vers les Pyrénées, où she discovered a brand new refuge chez l’habitant pour disputer un tournoi juniors la semaine prochaine. Peut-être and affrontera-t-elle une joueuse Russe, un cas de determine que s’est produit en septembre à Dijon. Et d’après Guillaume Picot, Anastasiia avait puisé dans ce désolant context un supplément d’âme pour dominer… Anastasia, a younger Moscovite of 20 years.

« They inform me that they do not wish to perceive extra in regards to the Russes, they do not agree with one another. Selon elle, les joueuses russes n’affichent pas clairement leur opposition à la guerre, elle ne sait pas ce qu’elles pensent vraiment, donc elle préfère les ignorer… »

Guillaume PicotEducator of CL Tourlaville who was a younger Ukrainian girl engaged within the Open Ladies’s 50

« They’re bored with the balls, extra of the tennis balls »

Pierrick Dorange, directeur du tournoi cherbourgeois, n’a pas ressenti un tel «malaise» entre Russes et Ukrainiennes dans les vestiaires. « Rien ne transparency. Les filles, they sont jeunes, they savent qu’elles n’y sont pour rien dans cette guerre. Amongst them, they’re tirent des balles, mais des balles de tennis », résume-t-il dans une jolie formulation.

Outcomes and program

Outcomes

easy
B. Palicova (CZE, 240e) beat F. Ganz (SUI, 673) 6-1, 6-3
Y. Miyazaki (GBR, 233) beat J. Avdeeva (RUS, 464) 6-4, 4-0 ab.
I. Burillo (ESP, 260) beat T. Smitkova (CZE, 675) 6-3, 7-6 (2)
M. Noël (FRA, 436) bat M. Yerolymos (FRA, 651) 6-3, 6-4
C. Naef (SUI, 874) beat M. Leonard (FRA, 703) 6-0, 6-3
M. Rouvroy (FRA, 510) bat N. Radovanovic (FRA, 707) 6-2, 6-2
E. Kazioniva (RUS, 292) beat M. Helgo (NOR, 407) 6-2, 6-1
E. Jacquemot (192, FRA) bat L. Wargnier (FRA, 985) 6-4, 7-6 (1)

Doubles
Burillo (ESP)-Lazaro (ESP) battent Marcinkevica (LAT)-Vismane (LAT) 6-3, 2-6, 13-11
Reina (IND)-Van der Hoeck (NED) battent Albié (FRA)-Rouvroy (FRA) 6-3, 6-2

Sale schedule 14 October 2022
From 11:30 a.m.
M. Noël (FRA) – I. Burillo (ESP)
Y. Miyazaki (GBR) – B. Palicova (CZE)

Go ahead 2:00 p.m.
Raina (IND)-Van Der Hoeck (NED) – Burillo (ESP)-Lazaro (ESP)
E. Kazionova (RUS) – E. Jacquemot (FRA)

Go ahead 5:30 p.m.
M. Rouvroy (FRA) – C. Naef (SUI)

.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans l’espace Mon Actu. In a single click on, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *