Skip to content

Take a look at-match. A protracted collection for the XV de France

Les Bleus affrontent les Wallabies australiens, leurs derniers tombeurs, ce samedi soir, dans le cadre de la tournée d’automne. After ce revers subi à l’été 2021 in Océanie, les joueurs de Fabien Galthié ont conquis dix succès.



Studying instances:
3 minutes


LIt’s automne assessments, to begin for celui that France will dispute (21 hours) to Saint-Denis in opposition to Australia, donneront l’event à Antoine Dupont et compagnie de marquer un peu plus leur territoire à moins d’un an d’une Coupe du monde qu’ils rêvent de soulever devant leur public.

Les hommes de Fabien Galthié ne veulent pas encore (trop) en parler. If proche, si loin, le Mondial-2023 (September 8 – October 28) is dressed, monumental, au bout d’une season à half dont ils préfèrent aborder progressivement les étapes. The premiere is introduced with the week-end face of the Wallabies, the dernière formation à les avoir battus: c’était en juillet 2021, au cours d’une tournée estivale aux antipodes sans la plupart des cadres. Les Bleus ont enchaîné after they stated victories, dont une fondatrice sur les All Blacks (40-25) et un Grand Chelem dans le Tournoi des VI nations, the premiere after 2010.

Liberés d’un poids avec ce premier titre après avoir moreieurs fois tourné autour depuis l’arrivée du sélectionneur, il y ont additionally acquis un nouveau statut sur la scène internationale. « Nous sommes beaucoup plus attendus qu’il ya deux ans. Our outcomes are parlent pour us »assume le meilleur joueur mondial de l’année 2021 qu’est Dupont, comforté comme capitaine malgré le return de blessure de Charles Ollivon. « Nous avons des bases, nore serie de victoires que nous permet d’être forts mentalement et d’avoir une certaine suretéappuie le deuxième ligne Cameron Woki. Nous avons cette étiquette de favoris, que nous avons envie de conserver. Et, pour ça, il faut gagner des matches, tout merely. »

« Il ya un socle fort, celui de l’expérience collective et de la efficiency » Fabien Galthié, selector

Après cette entree et avant le Japon en dessert, la France se mesurera, le 12 novembre dans la chaude ambiance du Vélodrome à Marseille, à la seule nation majeure qu’elle pas encore épinglée à son tableau de chasse depuis le début de l’ère Galthié: l’Afrique du Sud, championne du monde sortante. « C’est essential d’arriver à la Coupe du monde en se disant qu’on peut battre tout le mondeestimate le trois-quarts middle Gaël Fickou. Sans manquer d’humilité, notre however, c’est de gagner les trois prochains matches pour continuer à écrire notre histoire, rester invaincus, passer premiers au rating. Tout ça. »

At present 2e du classement World Rugby, derrière l’Irlande, après en avoir brièvement occupé la tête, la France advancing avec de plus en plus de certitudes sur son jeu et son effectif. L’entraîneur n’a procédé qu’à quatre adjustments par rapport au XV de départ du match du Grand Chelem contre l’Angleterre, tous dictates par des problèmes physiques (Paul Willemse, François Cros, Gabin Villière, Melvyn Jaminet). « On voit qu’ils (the coaches) gardent une ossature forteverify Fickou. Pour gagner une compétition, il faut une alchimie, que les mecs connaissent. »
« Cette équipe premium at 87% victoriesabseil Galthie. Il faut continuer à progresser, bien sûr, à créer une emulation. Mais il ya un socle fort, celui de l’expérience collective et de la efficiency. »

Signe de leur significance sous le maillot bleu, le pilier gauche Cyril Baille et le demi d’ouverture Romain Ntamack sont titulaires sans avoir quasiment joué ces deux derniers mois. Ils seront relancés immediately dans le grand bain devant une Australie succesful du pire comme du meilleur à l’event du récent Rugby Championship et vainqueur au forceps de l’Écosse (16-15), la semaine passée à Édimbourg.






Lire additionally

Coupe du monde 2022: date and diffusion of Didier Deschamps’ liste des Bleus

Rugby – Coupe du monde female. Battue d’un level en demi-finale, la France à un cheveu d’un exploit face à la Nouvelle-Zélande

Rugby – Prime 14. Biggar à Toulon, spectacle garanti !


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *