Skip to content

the dernières danses des legendes du tennis

Avant Federer, plusieurs légendes s’étaient aussi offertes des adieux au tennis. PANORAMIC

The Swiss legend Roger Federer performed his first match that he bought in London, in a double with Rafael Nadal on the Laver Cup.

Pete Sampras, a hit comme adieu

Quitter le circuit au sommet de son artwork n’est pas selected easy. Pete Sampas, vainqueur de 14 majeurs dont sept à Wimbledon, s’est provided une dernière rencontre légendaire. This face of rival and compatriot Andre Agassi that Sampras left the world of tennis on August 26, 2002. The document was the finale of the US Open (6-3, 6-4, 5-7, 6-4) s’adjuger are dernier Grand Chelem en carrière. A parcours de haut vol après avoir eradicated Tommy Haas et Andy Roddick notamment. A titre à la saveur bien specific alors that Sampras is aware of a vrai déclin les mois précédant le tournoi. The originality of the dernier match of Sampras is that he retracted not in soi pas prevue, personne n’était au courant que cette finale était sa dernière: sa décision n’a été officialisée que lors des mois suivants la finale et après a number of tentatives to return to competitors. A cérémonie d’adieu alors été organisée lors de l’US Open 2003.

John McEnroe, un darevoir et trois retours

Probably the most explosive character of the historical past of the circuit with an end-of-carrière in a number of chapitres. In 1986, John McEnroe took a premiere pause of six months earlier than coming again to competitors. L’Américain annonce une (vraie) retracted on the finish of the 1992 season. Néanmoins, it was a short retour on the circuit au tournoi de Rotterdam sur invitation in 1994: will probably be issued shortly by Magnus Gustafsson on his first tour. For the suite, McEnroe accepted sure invites notably in a double combine with Allemande Steffi Graf in 1999 or with the ensemble attending the Wimbledon semi-finals avant de déclarer forfait. In 2006, the return tour of San José en double avec le Suédois Jonas Björkman. Dernier titre reported by l’Américain.

Björn Borg, an early départ trop

Quelques mois après sa défaite contre Yannick Noah en quarts de finale du Grasp de Monte Carlo, Björn Borg hit the world of tennis on annonçant sa retraite le 23 janvier 1983 après seulement as soon as années au haut niveau et à seulement 26 ans. I spoiled the calls for of the general public and sure adversaries like McEnroe, le Suédois ne changera pas d’avis pendant de longues années. Il tente tout de même un retour à la competitors in accepting quelques invites où il chute contre Henri Leconte à Monte-Carlo et à Stuttgart in 1984. His victories in Osaka la même année et à Tokyo in 1985 resteront anecdotiques. At 35 years outdated, Borg stays une dernière fois un come-back sans succès in 1991 avec de maigres apparitions en exhibition dans plusieurs villes (Good, Monte-Carlo, Munich, Washington, Los Angeles, Bordeaux, Bâle et Toulouse) jusqu’à son final match sur moquette indoors in Moscow in 1993.

Andre Agassi, a primary tour on the US Open

En voilà une different lovely sortie: Andre Agassi left the circuit tennistique on September 3, 2006 on the US Open – with Pete Sampras. Extra opposite to his facet, Agassi gained for the petite measurement, eradicated in 4 units by the German Benjamin Becker issu des {qualifications}. A tournoi d’une excessive intensité pour le joueur américain, compelled d’enchaîner les injections après chaque rencontre pour pallier ses douleurs chroniques au dos, à la cheville et à une jambe. À noter malgré tout, his spectacular victory towards Marcos Baghdatis, finalist on the Open d’Australie et demi-finalist at Wimbledon cette saison-là, au cours de cette édition de Flushing Meadows in 5 units. The yr 2006 of Agassi a, of manière générale, pris la forma d’une tournée d’adieux avec a troisième misplaced to Wimbledon contre le futur gagnant, l’Espagnol Rafael Nadal, alors quantity 2 mondial.

Ivan Lendl, a discreet sortie

If certains sortent par la grande porte, d’autres prennent leur retraite dans un quasi-anonymat, c’est le cas malheureux d’Ivan Lendl. Ne pouvant plus rivaliser face à McEnroe, Edberg ou Becker contre qui il perd sa dernière finale en Australie en 1991, le Tchécoslovaque quitte la famille du tennis au deuxième tour de l’US Open à la fin du mois d’août 1994 après plusieurs années of speedy decline At Roland-Garros, the lords of his dernière année professionnelle, he was eradicated from the premier tour towards Stéphane Huet, 294th world class. At Wimbledon, he handed a tour avant to beat Arnaud Boestch in raison de problèmes au dos.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.