Skip to content

the Fédération française de football addresses a courier aux presidents of clubs

The FFF pulls the sonnette d’alarm face à l’augmentation des violences dans les stades et sur les terrains de football. Thankfully, Noël Le Graët, president of the Fédération française de football, has sent a courier to all the club presidents in France. The objective is to remobilize the patrons of the football teams, but it does not matter what level it is, for fair face à cette recrudescence d’incidents. The text in question, co-signed by Vincent Nolorgues, president of the Amateur Football League, is intended for the ensemble of ballon rond acteurs, joueurs, referees plus parents and spectators.

After a revenant passage on the consequences of Covid-19 on football, the courrier dressed in the evidence of an increase in verbal and physical violence on terrain. The deux responsible appealed to the presidents of the club to implicate them and for those hesitant to repose on the instances for the administrative and judicial authorities in cases of incivilities. Ils rappellent l’importance de “mener à bien les auditions, instructions et mesures disciplinaires proportionnées à chaque type d’incident, que personne ne doit essayer de minimiser et encore moins de cautionner“.

Appel à déclencher les disciplinaires procedures

Along with the other, the presidents of the FFF and the LFA are mainly addressed by clubs des petits championnats départementaux, who are the main concerns for violence. Dans ce texte, il est rappelé que ces peuvent procedures “Permettre de Prévenir les situations les plus à risque ou aboutir à des complementary sanctions à l’encontre des coupables“. I texte souligne particularly the situation of the referees, the most concerned for the intimidations who started for “des verbal contestations et s’achèvent par des coups“.

Ces procédures ne peuvent fonctionner sans votre concours“, écrivent les deux signataires du texte. “You signalements, you alerts et vos témoignages sont determinants pour anticipar, mesurer, et réparer ces incidents”. In April, for example, the Boulogne-Billancourt club agreed to suspend their training due to violent behavior by certain parents. The incident de trop a été caused by a parent insulting copieusement l’entraîneur du club des moins de 15 ans en plein match parce que son fils de était rémplaçant.

“Mission éducative et citoyenne”

Outre cet aspect répressif, le courrier veut rappeler l’importance du role des clubs”to contribute to the educational and civic mission“, notamment pour les licenciés les plus jeunes. Noël Le Graët et Vincent Nolorgues insistent sur la responsabilité des présidents de clubs à “sensibilier les partenaires, les supporters, les parents et all les acteurs du jeu sur l’importance d’une irreproachable attitude à adopter en toutes circonstances“.”La passion qui nous anime tous ne peut se conjugar avec la violen et la haine“, écrivent-ils, conscients que ceci est une”mission difficile, a supplementary charge, more absolutely necessary“.

Les deux responsable rappellent aux présidents de clubs que par”cet engagement, vous êtes et resterez des acteurs de la cohésion sociale que contribuez à réduire les inégalités et à contenir ces incivilités“. Le courrier concluded par : “Ensemble, preservation of the heritage that is our football“.

Leave a Reply

Your email address will not be published.