Skip to content

The long run kick-boxing champions of Pitbull Health club d’Ajaccio

You Pitbull Health club d’Ajaccio to vu are panel boxers be renewed, au cours des derniers mois. Between crise sanitaire et aléas de la vie, certains athletes ont laissé la place à une nouvelle génération que travaille dur, sous les conseils de l’illustre entraîneur du membership, Pascal Chomet.

C’est, sans aucun doute, l’une des disciplines qui a le plus souffert de la crise sanitaire. In actual fact, as all sports activities de salle, the field is strongly impacted by the identify restrictions imposed by the federal government.

LIRE AUSSI : Jean-Charles Fusella, ce boxeur du Bastia kick Max devient professionnel

Deux ans et demi après, the membership du Pitbull Health club d’Ajaccio tries to rebuild itself, suite to the necessary base of frequentation that has risen. « Nous avons misplaced between 25 and 30% of our graduates, attributable to 2019. The kids are essentially the most stunning of the adults who’re partis et ne sont pas revenus. Financièrement, les gens ne saving pas où ils vont et tent de réduire au most leurs dépenses. The part competitors to this essentially the most touchée par cette chute des adherents »I indicated l’entraîneur du membership, Pascal Chomet.

Il faut dire qu’après plusieurs mois de confinement, de couvre-feu et de restrictions, les habitudes des sportifs amateurs ont change et les conséquences de cette crise sanitaire se poursuivent dans le temps.

Additionally, the Pitbull Health club went by a fragile interval, after a number of months. Certains champions ont raccroché les gants, de gré ou de power. « Certains ont fondé une famille, d’autres n’ont plus envie. Puis, on thought nicely sûr très fort à Cyril Cereyon. On ne l’oublie pas »confided Pascal Chomet, about being an expert boxer, at the moment in detention. « Cyril était notre plus grand espoir, ces dernières années. Je l’ai emmené boxer à travers l’Europe. Sa scenario of him et son absence of him nous pèsent beaucoup »at-il ajouté.

Dans ces situations, le membership ajaccien que compte, cette année, 150 licences, n’a pas eu d’autres choix que de tourner vers l’avenir.

Pour cela, Pascal Chomet s’attelle à former une nouvelle génération d’athlètes dont certains paraissent très prometteurs. « Nous avons vécu deux années difficiles mais nous ne sommes plus au creux de la obscure. Nous sommes en practice de la remonter, because of the brand new boxeurs who encourage a brand new elan of their membership »I defined l’entraîneur du Pitbull Health club.

A brand new technology to former

In impact, ce dernier peut notamment compter sur la motivation de trois jeunes athletes qui portent avec fierté le jaune et le noir, les couleurs de la construction créée il ya 32 ans.

LIRE AUSSI : Kick-boxing : Cyril Cereyon, pensioner du Pitbull Health club d’Ajaccio vise plus haut

Parmi ces nouveaux visages determine celui by Julien Morana. A younger man from Marseillais who has to stop to return to his installer in Corse.

Age of 26 years, he’s shortly changing into one of many sponsors of the membership of the imperial metropolis. « C’est quelqu’un qui comprehend vite et qui travaille très sérieusement. Cela ne fait qu’une année qu’il est au membership mais il a progressé à une vitesse folle. Il possède une unebranlable motivation. Aujourd’hui, il a cinq victoires au compteur, en sept combats disputes. Julien is able to boxing dans les trois règles : K1, muay thaï and kick-boxing »defined Pascal Chomet.

L’objectif de l’entraîneur corse est d’amener son nouveau poulain aux prochains championnats de France, en le faisant également migrer vers la catégorie classe A. « Le however est qu’il devienne professionnel, dans les plus brefs délais »ajouté are coach.

Dans le chairage du Marseillais, l’Ajaccien, Nicolas Tarsitano promised lui aussi de beaux résultats au Pitbull Health club. At 23 years outdated, he is without doubt one of the elites who’re most assisted by the competitors sector and pourrait bien avoir les capacités à engrave les échelons nationaux, dans les prochains mois. « In parallel, il a passé et obtainu son fédéral d’entraîneur’s patent. C’est quelqu’un qui en veut et qui est passionné par la self-discipline. »

Anyway, Ergis Uka, a 19-year-old Albanian, semble afficher une volonté à toute épreuve. « C’est un jeune que est arrivé par le biais de la FALEP. His mannequin is an different Albanian boxer: Alban Cerriku. Ce dernier était également passé par chez nous, il ya quelques années, avant de changing into professionnel »to affirmé l’entraîneur insulaire.

If the summer time season is full, the coach is ready to affix a muscled trainee, dans sa ligne de mire immédiate, les championnats de Corse.

Leave a Reply

Your email address will not be published.