Skip to content

The old golf of Candiac interdit d’accès par le nouveau propriétaire

Des poteaux ceinturent le terrain de golf from rue d’Édimbourg. (Photo: Le Reflet – Audrey Leduc-Brodeur)

Une clôture et des panneaux interdisant l’accès au terrain de l’ancien golf de Candiac sont en cours d’installation after 25 April par le nouveau propriétaire, Groupe Boda. Ce dernier affirme vouloir limiter le passage «pour des raisons de sécurité».

In a communication I sent on April 27, the promoter of immobilier partage qu’il “rapidly ascertained that the great accessibilité au terrain et aux bâtiments représentait plusieurs risques en matière de santé et sécurité”, from the property’s achat in December.

Notably, the Régie intermunicipale de police Roussillon lui a signalé la présence régulière de squatteurs la nuit dans le battiment principal, «sans compter l’accès facile aux différents étangs présents sur le terrain», added Groupe Boda. Le Journal attend a confirmation of the police to the subject.

In addition, the owner dit agir sous la recommendation de ses assureurs qui l’ont avisé «des risques importants associés au libre accès à sa propriété, en particular le risque de noyade».

Groupe Boda rappelle that the terrain is its own private property and that it is also reserved for the right to limit the access, “although certains remain the habit of circulating on the terrain.”

“uncompromising” attitude

Patrick Leclerc, where the residence is attached to the old golf course, it is one of the ceux-ci. They are aware that the space vert n’appartient pas à la Ville or aux citoyens, il déplore néanmoins l’attitude «uncompromising» du promoter. The souligne that the owners of the club were active at the time, because of the old acquereur Groupe Maison Candiac, authorisaient les visitaurs a se balader sur les lieux en toute quiétude.

Also, M. Leclerc questioned the intentions of the Municipality, which had granted a permit to Groupe Boda pour l’installation de la clôture.

“Ce geste est contraire à l’objectif partagé por la Ville de faire de ce terrain un parc-nature pour ses citoyens”, considers celui who accused the owner of ne pas penser au bien-être des résidents de Candiac.

dans son droit

De son côté, la Ville de Candiac rappelle au Journal que «tout détenteur d’un terrain deprive le droit de clore sa propriété, de l’entourer de murs, de fossés, de haies ou de toute autre clôture» in vertu du Code civil du Québec.

Put the demand for certification of authorization of the Wedding Group respect it également the municipal réglementation, le permission d’installation d’une clôture lui a été accordé, précise-t-elle.

For ailleurs, the Municipalité réitère are «engagement ferme» à ne pas modifier le zonage récréatif du site, que interdit presentement la construction résidentielle à cet endroit.

Prochaines étapes

Groupe Boda, also the owner of the commercial centers Place la Citière et Destination La Prairie, in fact parvenir une lettre aux résidents dont la property est adjoining au golf dans laquelle elle fait valoir essentiellement les mêmes arguments.

She warned them that other stages are yet to come, don’t install chain mail to finish the clôture. Au passage du Journal le 27 avril sur la rue d’Édimbourg, qui traverse le golf, on n’y trouvait que des poteaux en bordure du terrain.

“Les travaux s’échelonneront sur quelques mois”, specifies the owner, who also proceeded to the abattage of frenes malades sur son terrain.

Un panneau interdit l’accès aux cyclistes, animaux, marcheurs et poussettes, notamment. (Photo: Audrey Leduc-Brodeur)

Leave a Reply

Your email address will not be published.