Skip to content

Trois entraîneurs de basketball de l’école Saint-Laurent ont été accused of various sexual crimes

Les trois entraîneurs de basketball de l’école secondaire Montréalaise Saint-Laurent arrêtés mercredi ont été formally accused, jeudi matin, of various sexual crimes, for a total of huit chefs d’accusation. Certains crimes auraient été commis alors que les plaignantes étaient mineures.

Seoul Charles-Xavier Boislard, 43 years old, a été remis en liberté jeudi, et ce, sous certaines conditions, dont de ne pas communiquer avec la plaignante et de ne pas se found en présence de mineurs.

Le ministère public s’est toutefois opposé à la liberation de Daniel Lacasse, 43 years old, and Robert Luu, 31 years old, who died in detention for the moment.

Ils seront de retour devant le tribunal vendredi pour upload une enquête pour remise en liberté. C’est un juge qui decidera alors s’ils devront rester ou pas derrière les barreaux pour la suite des procédures criminelles.

Aucun des trois hommes n’a encore enregré de plaidoyer.

Le procureur de la Couronne responsible du dossier, Mand Bruno Ménard, declared that there are no commentaries à faire, with the dossier n’en est qu’à ses débuts. Pour les prochaines étapes, «il y aura peut-être des discussions avec la défense, le temps le dira», at-il toutefois signalé.

Les actes reprochés aux trois hommes ont été commis entre 2008 et 2017. L’identité des plaignantes demeurera évidemment confidante tout au long des procédures criminelles.

Cela ne pourrait être que la pointe de l’iceberg : le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a fait savoir qu’il a d’ores et déjà «des raisons de croire» que d’autres jeunes filles pourraient avoir été victims of similar gestures between 2005 et aujourd’hui.

The police to whom I sent a notice of search of other potential victims, because the three men ont été in contact avec de nombreuses mineures que faisaient partie des équipes sportives de cette école de Montréal au fil des années.

Des crimes sexuals

Daniel Lacasse, head of the high school basketball program, faces an accusation of sexual exploitation. On lui reproche d’avoir « touché une partie du corps de […] à des fins d’ordre sexuel », an adolescent vis-à-vis de laquelle il était en situation d’autorité ou de confiance, between the 1er September 2010 and April 10, 2012, this is the letter of the act of accusation. On the website of the school, the man is described as an “administrative manager” who is part of the management team.

Quant à Robert Luu, il a été accusé de trois chefs, soit agression sexual, contacts sexuels sur une mineure, although I willingly incited a 16-year-old adolescent to pose des gestes sexuales.

Les mêmes chefs are reproaches to Charles-Xavier Boislard, who was also accused of an accusation of sexual exploitation at the end of a person mine in the past who is in a situation of authority or trust.

Jeudi, the general director of the Center de services scolaire Marguerite-Bourgeoys s’est dit « ébranlé » par le dépôt des chefs d’accusation et a affirmé prendre la situation « très au sérieux ».

«Ces membres du personnel, qui n’avaient aucun antecédent judiciaire, ont été suspendus dès que nous avons été informés», stated Dominic Bertrand in a communiqué.

I affirm that they are in a train to meet the parents as well as the personnel in order to accompany them, support them, and guide them to good resources, if necessary. A team of interveners is also available for them.

Les victims et les temoins peuvent join the enquêteurs de la Section des agressions sexuales du SPVM at 514 280-8502 or contact Info-Crime Montréal at 514 393-1133 or at infocrimemontreal.ca.

to see in video

Leave a Reply

Your email address will not be published.