Skip to content

Un an après la mort d’Adam Lassaux, espoir du rugby Biterrois, ses parents s’expriment pour la première fois

On those days of the anniversary date of Adam’s death due to an accident on the road, his family learned that he chauffard rejouera au rugby alors qu’il avait assuré le contraire devant ses juges.

Adam Lassaux is a supporter of Biterrois rugby. Il est décédé des suites d’un très serious accident de la route à Lamalou, dans la nuit du 2 au 3 juillet 2021. They are friends of him toujours de la véhicule que a platane. Il était ivre lors de l’accident. Il a été condamné à une lourde prison comb quelques semaines après les faits. Il a fait appel du quantum de la peine et al finalement écopé, le 23 décembre 2021 d’une peine de trente mois de prison et douze mois avec sursis probatoire.

Also read:
Mort d’Adam Lassaux, espoir du rugby Biterrois: six mois de prison en moins pour le conducteur de 18 ans

Les parents d’Adam, Maroussia et Gregory avaient choisi de ne pas s’exprimer sur ce drame. At the veille de la libération de l’auteur des faits, ils ont exprimé leur ressentiment.

“Nous avons appris par hasard qu’il sortait de detention, en libération conditionnelle le 1er juillet. Nous y étions préparés, confirmed Maroussia et Grégory. In revenge, nous n’admettons pas qu’il puisse reprimand rugby. Il aurait signed a contrat avec l’Usap.” In appeal, I warned you avait I affirmed that: “Par respect pour Adam, je ne jouerais plus au Rugby.”

I suggest who fonts wrong

Une parole non tenue que les parents d’Adam ont du mal à encaisser.

“Avec son avocat, ils ont menti au tribunal. Nous ne supportons pas le mensonge. Il n’y a rien à dire sur la peine. Elle ne change rien. Nous pouvons entendre qu’on le plaigne. Nous pouvons entendre plein de choses , mais ce jeune, nous l’avons accompagné comme nos enfants. Nous ne comprehensions pas qu’il n’ait never eu l’idee de nous demander pardon. Depuis un an, chaque fois que nous faisons un pas en avant, nous en refaisons trois en arrière. Ce qui me gène vraiment, c’est le rugby. C’est ce qui les unissait tous les deux.”

“Nous avons pris une sanction à vie”

Maroussia n’a pas pu reprendre son travail d’assistant maternity à domicile après le décès d’Adam. Grégory est dans le même état psychologique. Il a repris à mi-temps are examples of him à la mairie de Bédarieux.

“Il faut le savoir, notre maison est vide depuis le décès d’Adam. Il n’y a plus un bruit alors que les trois frères parlaient tout le temps entre eux, avec nous. Tous les quatre, sans jamais passer devant un juge , nous avons pris une sanction à vie. Lui, il a eu une pause d’une année et repart comme si de rien n’était. Il faut understand que nous sommes en mode survie.”

“Aujourd’hui, je reste sans réponse”

To defend myself, I explained before the court of Béziers that I did not know what to do with it. Il a réitéré ses propos de him en appel en assurant qu’Adam lui aurait forced la main pour prendre le volant.

“J’aurais aimé avoir une discussion avec luiGregory insists. J’ai le sentiment de ne plus le connaître alors que nous avons passedé tant de bons moments avec lui. Aujourd’hui, je reste sans réponse. C’est très difficile pour moi. Le rugby véhicule des valeurs de courage, d’entraide, de responsabilité. Nous sommes où, là. Je ne understands pas pourquoi Perpignan I caught him.”

Les deux frères pour advancer

Maroussia et Grégory s’appuient désormais sur leurs deux autres garçons pour advancer. “Nous le faisons, mais nous n’avons pas de but. C’est très, très, difficile.”

Aujourd’hui, le couple culpabilise sur de nombreux points. Le soir du drame, ils avaient organized the fête du rugby à Bédarieux. “C’était une belle journée. Puis à 3 h tout s’est arrêté, racont Maroussia. Ce coup de téléphone terrible, nous nous sommes rendus sur les lieux de l’accident. Je n’ai pas pu voir mon fils mais j’ai réconforté le chauffeur. C’est le seul soir où je ne lui ai pas envoyé de message pour savoir comment ça allait. Il n’y a plus eu de message. Adam n’aurait never accepted the death of son meilleur ami of him. Il n’imagine me pas à quel point je regrette qu’il n’assume pas aujourd’hui.”

Champion of France

On July 3, the Biterrois rugby club annonçait la mort tragique d’un des siens. “Adam Lassaux, 18 years old, young man of the center of formation of Béziers is tragically décédé ce dimanche.”

Adam Lassaux, issu de la génération 2003 avait gagné, avec ses coéquipiers, deux titres de champions de France. De nombreux joueurs internationaux lui avaient rendu hommage sur les réseaux sociaux.

Lors des obsèques, tous les joueurs de l’ASBH lui avaient rendu hommage au stade mythique de Sauclières.

Leave a Reply

Your email address will not be published.